• 1972 - 1974 KHABATOU SMAIL

     

     

    KHABATOU SMAIL

     

     

     

    1973 Une coupe d'algérie

     

     

    1974 Une coupe Maghrébine

     

     

    et

     

     

    Une équipe de rêve

     

     

     

     Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de le voir à l’œuvre, Khabatou était tout simplement un des grands bâtisseurs du football national. Smail Khabatou a été une des grandes figures du football algérien. Aimé et respecté de tous, Ammi Smaïl a beaucoup apporté au football algérien, que ce soit en sélection ou dans les clubs qu’il a fréquentés. Il est surtout connu pour ses qualités de formateur, tant de joueurs que d’entraîneurs.

     

    6e sur 153 candidats, parmi les meilleurs au monde !
     

    Khabatou a entamé sa carrière de footballeur à l’âge de 15 ans en minimes, au Stade Algérien de Belcourt (SAB), puis au MC Alger, avant de rejoindre l’USM Blida. Il a suivi plusieurs stages de formation d’entraîneurs dont celui d’entraîneur-instructeur (3e degré) en 1948 organisé à Reims. Il se distingua de brillante manière en se classant 6e  sur 153 candidats parmi  lesquels le célèbre coach italien Heleno Herrera, major de  promotion, les Français  Boulogne, Batteux, Leduc, Snella..).

     

    Le premier entraîneur des Verts avec Firoud 
     

    Grâce à cette formation, il se voit confier à maintes reprises la direction des stages au niveau maghrébin et même en France. A l’Indépendance, Khabatou a été désigné co-entraîneur avec FIROUD de la première Equipe Nationale Algérienne indépendante. Il était sur le banc de touche lors du premier match amical contre la Bulgarie le 6 janvier 1963.

     

    C’est lui qui a battu les Allemands avant 1982 !
     

    Après la nomination de Kader Firoud comme Directeur des Sports au Ministère de la Jeunesse et des Sports. Khabatou prendra seul  les destinés des Verts jusqu’en juillet 1964. Il compte à son actif une éclatante victoire sur la RFA (2-0) au stade municipal, le 1er janvier.

     

    Inconditionnel du MCA et du… yoga !
     

    Mais son image restera éternellement liée au MCA qu’il a hissé en compagnie de Zouba au toit de l’Afrique en 1976. Entraîneur atypique, ce footballeur était également un fervent pratiquant du yoga. Il nous quitte aujourd’hui, sans faire de bruit. Exactement comme il a toujours vécu. Né le 8.9.1920 à Alger, il est agé de 91 ans (rabi ytawal fo 3omro).

      

    En 1973 il donne au MCA sa seconde coupe d’Algérie  après un match mémorable contre le voisin usmiste et qui a mis au devant de la scène ses poulains qui deviennent avec le temps les "khabato Boys" tout en blanc vêtu, ils ont régaler le public du stade du "5 juillet" par leur prouesses et leur techniques malgré la présence des artistes tels que Meziani dans les rangs de l'USMA ce jour là.
     
     
     
    Les deux Mohamed, Aizel et Ait Mouhoub avec la coupe maghrébine 1974
     
     
    L'icône Derriche Braham fier de khabatou et du MCA, pose avec le trophée maghrébin
     
     
    La saison d'après, Khabatou récidive et offre à l’Algérie une coupe maghrébine, ramené avec brio de Tunis et qui a vu la participation de quatre équipes, le FUS de Rabat et le Mohamedia du Maroc, l'équipe tunisienne de l'ESTunis et le représentant Algérien le MC Alger.


    Pour sa seconde participation à une compétition de cette envergure, les coéquipiers d'Omar Betrouni, s'offrent au autre sacre, plus difficile celui là, il est vrai face à une grande adversité en terre tunisienne.En demi-Finale le Mouloudia élimina les marocains de SCC Mohamedia en prenant ainsi une revanche sur cette même équipe qui les avait éliminer lors de l'édition passé.La finale du Tournoi opposa les vert et rouge aux Marocains du FUS Rabat. Le Mouloudia grâce à un éclair de son jeune joker de luxe, le jeune Ali Bencheikh (19 ans) mena rapidement à la marque avant de se faire rejoindre par l'adversaire du jour.Le score en resta là jusqu'au terme finale de la rencontre, on procéda alors aux tirs au but pour départager les deux antagonistes.Le MCA était plus adroit que son adversaire qui buta sur un grand Ait Mouhoub, héros de la finale.Score final 1-1 et 4 tirs au but à 2 pour le MCA.

    « HASSENA YOUSSEF1974-1977 ZOUBA Abdelhamid »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :