• AMROUNE Mohamed

    Amroune Mohamed 
    "nouveau serial buteur"
     
     
    Âgé d’à peine 19 ans, Mohamed Amroune, qui vient d’effectuer son baptême du feu chez les seniors, ne peut pas espérer meilleur scénario. En effet, il a égalisé pour son équipe avant d’offrir un but à Boumechra, synonyme de victoire du Mouloudia face à la JSK.

    Liberté Foot : Une première titularisation, un premier but, avouez que c’est le scénario idéal pour une entrée  en matière ?
     Mohamed Amroune : Bien sûr que je ne peux pas espérer mieux. J’ai saisi ma chance dès que l’entraîneur m’a fait savoir qu’il comptait sur moi. Toutefois, il faut reconnaître que c’est grâce à mes coéquipiers sur le terrain que j’ai pu développer mon jeu habituel. J’ai cru en mes qualités et, Dieu merci, je suis récompensé de mes efforts. Je savais que la chance n’allait venir qu’une fois. Je l’ai donc saisie et je me suis défoncé sur le terrain pour être à la hauteur de la confiance qui a été placée en ma personne. Je suis très heureux, surtout que mon équipe a gagné le match. J’espère que j’aurais d’autres chances à l’avenir.

    Vous avez aussi été passeur décisif. Quel est votre sentiment à la fin du match ?
    Je suis très content pour Boumechra aussi qui vient d’inscrire son premier but avec le Mouloudia. Au risque de me répéter, j’ai eu la chance d’avoir la confiance de l’entraîneur, que je remercie au passage, et je l’ai saisie. En plus, l’équipe avait besoin des trois points de cette rencontre, nous étions dans l’obligation d’aller au charbon pour les ramener. Il fallait faire plaisir aux supporters qui sont venus nous soutenir. Je pense que nous avons rempli notre mission, même si la manière n’y était pas. Il faut dire que la peur de mal faire nous avait bloqués en quelque sorte, mais heureusement que nous y avons cru jusqu’au bout, et à la fin, nous avons été récompensés de nos efforts. Je tiens à dédier mon premier but avec les seniors du Mouloudia à mes parents qui m’ont aidé eux aussi.

    Donc, cette journée restera gravée dans votre mémoire ?
    Tout à fait. Ce jeudi 27 novembre 2008 restera à jamais dans mon esprit. Il faut dire que ce n’est pas tous les jours qu’un joueur inscrit un but dès sa première apparition en équipe première, surtout contre une équipe comme la JSK. Je suis très content et je compte continuer à travailler car je ne suis qu’au début de ma carrière. Je veux rester le plus longtemps possible performant.

    Revenons au match. Votre équipe n’a pas vraiment brillé. À quoi attribuez-vous cela ?
     D’abord, il faut dire que l’adversaire n’est pas n’importe quelle équipe. La JSK possède un standing et là où elle se déplace, elle essaie de se mettre en évidence. Il y a aussi la pression qui pesait sur nos épaules, surtout que le scénario du match face au MSP Batna était toujours en mémoire. Après avoir encaissé le premier but, nous n’avons pas baissé les bras et on s’est dit dans les vestiaires qu’il fallait coûte que coûte revenir dès le début de la seconde période. Dieu merci, nous avons réagi très vite et nous avons ensuite enchaîné avec un deuxième but. Dans ce genre de rencontre, la manière importe peu. L’essentiel était d’empocher les trois points pour envisager la suite du parcours sous de bons auspices.

    Justement, la suite du parcours ne sera pas une sinécure. Vous avez l’USMA lundi prochain puis l’USMB, vendredi. Comment se présente pour vous cet enchaînement de matches ?
    Nous devons, d’abord, savourer cette victoire, mais il faut se reconcentrer très vite car le match de l’USMA est programmé dans quelques jours seulement. Nous allons aborder le programme match par match et nous espérons réussir un excellent enchaînement pour se hisser dans le haut du tableau.   

    Vous avez déjà disputé le derby mais, en jeunes catégories, comment voyez-vous celui des seniors ?
    C’est un autre match. Vous savez, même en juniors, cette affiche draine une grande affluence. Mais je pense qu’en seniors la pression est plus pesante. J’espère que l’entraîneur me fasse encore confiance et je souhaite de tout cœur que l’équipe réussisse une belle prestation avec à la clé une victoire.

    Avez-vous marqué contre l’USMA en jeunes catégories ?
     Oui, beaucoup même. J’ai inscrit des buts contre la JSK et contre l’USMA. Ce sera idéal si je parviens à en marquer lundi prochain en seniors.

     Malik A
    samedi 29.11.2008

    Amroune

    Amroune-Bouguèche-Derrag 2009

    « NEKKOUD MohamedMCA Junior 1/2 finaliste en 1966/1967 »

  • Commentaires

    1
    norma92sm@hotmail.fr
    Samedi 23 Janvier 2010 à 15:39
    ui il tro bien jlm mai makhlo3
    2
    sebbar1 Profil de sebbar1
    Mardi 26 Janvier 2010 à 12:39
    il est encore jeune il apprend comment se comporter quand on est au devant de la scéne médiatique et surtout joueur du muloudia.regarder l'exemple de Hadjadj fodhil, ilétait avec les antar yahia et ziani à la CAN 2004, ou ils sont et ou il est ? S'ilavait bien gérer sa carrière il serait avec eux à la CAN et au Mondial 2010.Amroune doit apprendre du cas de son coéquipier pour ne pas zapper sa carrière rapidement.Il a un bel avenir, il doit travailler et apprendre l'humilité car malgré tout ilremplacera jamais Tahir ou Bousri dans le coeur des Mouloudéens qui ont TOUT REMPORETER à moins que....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :