• ASMO 2- MCA 1: La revanche des Oranais

    ASMO 2- MCA 1 (22.02.07)

    La victoire de la volonté

    Dos au mur et n’ayant comme alternative que de vaincre pour ne pas aggraver sa situation dans le bas du tableau, l’ASMO n’a pas raté l’occasion de le faire face à un MCA, dont elle craignait la venue à Oran et qui restait sur une dynamique de victoire.

     Face à une équipe du Doyen pratiquement méconnaissable, à l’exception de l’infatigable Hamadou au four et au moulin, les doutes asémistes se sont dissipés dès la 8' minute lorsque Hebaiche, suite à un coup-franc de Abidi suivi d’un léger cafouillage, parvint à cueillir à froid le portier algérois Abdouni qui ne semblait pas être entré dans le bain, à l’instar de ses autres coéquipiers.

     C’était bon signe pour la formation oranaise qui s’est décomplexée par la suite. Bien que menés au score, les coéquipiers de Badji ne réagirent que par intermittence. C’était bien peu pour surprendre un ensemble oranais qui fit mieux que de se défendre, mais comme la neutralisation était parfaite, Ghoul et Abdouni ne furent pratiquement qu’en de rares occasions, comme ce fut le cas à la 26' suite à une action de Younès, ou encore à la 44' par Bouguèche et cette réplique immédiate des asémistes par Tigana qui manqua de peu de corser l’addition. Avec ce mince avantage, les Oranais reprennent la seconde période mieux en jambes, ratant de peu une occasion en or par Rouane trois minutes après le retour des vestiaires. Le jeu est dès lors plus alerte comme en témoigne cette action de Bouguèche à la 51'. Les asémistes ne s’en laissent pas compter et après des essais de Tigana, seul attaquant à être en pointe côté local, une action rondement menée par Rouane verra Bouacida toucher malencontreusement le cuir sous les yeux du referee Benaïssa qui n’hésita pas à désigner le point de penalty, un penalty que transformera imparablement Rouane à la 65'. Ce n’est qu’à la suite de cette seconde réalisation que les Algérois se rebiffent et leurs efforts ne seront néanmoins récompensés qu’à la 85', lorsque Bouguèche, sur action personnelle, parvint à réduire le score.         C’était bien insuffisant pour remettre en cause une victoire méritée et ô combien importante pour une formation asémiste qui, à la faveur d’un goal-average favorable, quitte la place de relégable qu’elle a longtemps occupée.

    Arbitrage : Benaïssa, Djezzar et Chnaoui
     Buts : Hebache (10’) et Rouane (sur penalty 68’) (ASMO) Bouguèche (86’) (MCA)
     Averts. : Mohamed, Rabah et El Ghoul (ASMO), Hadjadj (MCA) Boughèche (86’) (MCA).
     ASMO : El Ghoul, Mazari, Sirat, Megherbi, Hebache, Mohamed-Rabah, Loukili, Berramla (Aoued), Abidi (Layati), Tigana, Rouane (Boumechra). Entr. : Henkouche
     MCA : Abdouni, Hosni (Largot), Bouacida, Coulybali, Chaoui, Younès, Hadjadj, Hamadou (Zemit), Badji, Sidibé, Bouguèche Entr. : Fabbro

    COUPE DE LA CAF:
    Faute d’argent, le déplacement au Nigeria compromis
    Le président du directoire du Mouloudia d’Alger, Omar Katrandji, menace de déclarer forfait en Coupe de la CAF si aucune solution n’est trouvée aujourd’hui, samedi. Pour Katrandji, le seul moyen de permettre à son équipe de participer à cette compétition, c’est de mettre à sa disposition un avion spécial. Le MCA affrontera Kwara United du Nigeria le 4 mars prochain et les dirigeants du club ont établi des plans de vol devenus obsolètes. Selon Katrandji, si le MCA ne regagne pas le Nigeria par avion spécial, il doit transiter par Londres. Or, explique-t-il, pour transiter par Londres, il faut acheter des billets pour établir des visas de transit pour la délégation algérienne. Cela demande du temps (dossiers administratifs) et de l’argent (billetterie) se plaint-il. Le président du directoire affirme que le MCA n’a pas les moyens financiers lui permettant de se déplacer au Nigeria. Il affirme que «si aucune solution n’est trouvée aujourd’hui, on commence à préparer notre prochain match de Coupe d’Algérie». Autrement dit, le MCA ne participera pas à la Coupe de la CAF.

     Le président du directoire du Mouloudia a précisé qu’il a déjà saisi par correspondance le ministère de la Jeunesse et des Sports ainsi que le ministère de la Défense nationale, ajoutant que la FAF et la LNF sont au courant de cette situation. Une manière de dire que toutes les instances sont au courant de l’éventuelle décision du MCA de déclarer forfait en Coupe de la CAF. Il a fait savoir que le Mouloudia a déjà payé la première tranche des joueurs et que le club est à jour en ce qui concerne le payement des salaires. Toutefois on ne peut pas prendre en charge un déplacement au Nigeria, faisant remarquer qu’il coûterait plus de cinq millions de dinars. Le MCA devrait quitter Alger après-demain, lundi.
     
    La “Radieuse” honore les Maliens

    Avant le début de la rencontre, l’association la Radieuse de notre ami Kada Chafi a tenu à honorer les joueurs étrangers des deux équipes en présence, à savoir Diarra, Sidibé et Coulibaly (MCA) ainsi que Tigana (ASMO) auxquels des présents et des cadeaux symboliques ont été remis. Les joueurs ainsi que leurs dirigeants des deux formations ont été très touchés par ce geste qui confirme que football et humanisme font bon ménage.


     

    « MCA-BENTALHA en 1/8éme de finaleLa coupe de la CAF: un autre tracas »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :