• ASO Chélif-MCA 0-0 (18.01.07)

    ASOC 0 – MCA 0
    Fabbro resserre la garde
    Stade OPOW de Chlef, temps ensoleillé, pelouse en bon état, arbitrage du trio Belkacem-Belkheïr-Deffar.
    Avertissements : Cheklam 52’ (ASO) et Younès 61’ (MCA).
    ASO : Mouyet, Kechamli, Megouaes, Cheklam, Zaoui, Abbou, Issouffou (Soudani), (Hedjari), Tamoura (Feraoun), Boukhari, Zaouche et Aïssaoui.
    Ent : Amrani.
    MCA : Abdouni, Bouacida, Galloul, Coulibaly, Belaïd (Babouche), Zemit, Hadjadj, Illoul (Badache), Badji, Sidibé (Tahraoui) et Younès. 
    Ent : Fabbro.

    Le Doyen, qui a fait un périlleux déplacement à Chlef, a tenu le coup et pu revenir avec un précieux point du match nul. Un nul qui permet au MC Alger de consolider sa 5e position au classement en compagnie de la JSK, avec 25 points à son compteur. Pour ce qui est du match, il fut tout simplement juste moyen.
    Le MCA a eu quelques difficultés à asseoir son jeu en première mi-temps, mais réussi tout de même à gérer au mieux son adversaire chez lui et devant son public. Comme il était attendu, le début de la rencontre fut en faveur de l’ASO qui a malmené les Mouloudéens. D’ailleurs, la première alerte était l’œuvre de Tamoura qui s’est débarrassé de deux joueurs avant d’être repris par la défense mouloudéenne, par l’intermédiaire de Samir Galloul qui a remplacé Coulibaly. Ce dernier est intervenu in extremis pour éloigner le danger. Après la demi-heure de jeu, les deux équipes ont préféré opter pour la prudence, alors la bataille s’est focalisée essentiellement au niveau du milieu de terrain.
    Après la pause-citron, l’ASO comme au début de la rencontre, a encore imposé un important pressing, tout en étant soutenue par son public qui réclamait le but. Cela dit, le pressing imposé par les locaux fut stérile et le score vierge fut inchangé. Il est à noter que lors de cette confrontation, la défense mouloudéenne s’est illustrée de fort belle manière en jouant un grand rôle dans le résultat nul ramené de Chlef. Une défense qui a remis en confiance toute l’équipe. Toutefois, si les Mouloudéens ont repris confiance, c’est notamment parce qu’ils ont continué sur la même cadence. Les locaux ont été découragés par la forteresse mouloudéenne qui les a tout simplement repoussés à chaque occasion tentée de leur part.
    Cependant, les Chélifiens ont réussi à créer une occasion, à la 91’, par le biais de Boukhari qui a vu son coup de tête s’écraser sur le poteau avant d’atterrir dans les mains du revenant Merouane Abdouni. En somme, ce match nul sera sans aucun doute de bon augure pour la suite du championnat pour les Mouloudéens qui recevront ce lundi la JS Kabylie.


    « COULIBALY en France avant la fin du mercato?DIARRA déja dans le bain »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :