• ATANAS tenkiano







    ATANAS Tenkiano (Guinéen)

    "Un passage éphémère"

     

    Atanas, d'un impressionnant gabarit, est un Défenseur polyvalent africain de la Guinée né en 1977, joua pour l'AS Kaloum deux années avant d'opter pour le grand Horoya de conakry.Recruté par le mouloudia, durant la saison 1999-2000, il devait signer à l'USMA mais faute d'accord il rejoint les "vert et Rouge" du Mouloudia.Auteur d'une saison moyenne avec à la clef quelques buts en championnat, il se signala surtout par les couleurs de ses cheveux qui changeaient selon son humeur tantot vert et rouge et tantot Blond qui régalait les supporters Mouloudéens.Libéré en 2000 pour bordj menaiel, il signe finalement à Bordj el Kiffan.

    International "A" junior et Espoir Guinéen,


    atanas

    atanas
    atanas

    atanas

    atanas

    atanas 

    Atanas a même marqué un but en ligue des champions africaine avec le MCA en match retour face au jeanne d'arc du Sénégal à Dakar en 2000, mais malheureusement cette réalisation n'était pas suffisante pour permettre à son équipe de passer l'écueil dakarois (voir fiche ci-dessous).

    Jeanne d'Arc 5-1 MC Alger
    01.04.2000 Retour
     
    Dakar (Sénégal)

    Les Equipes :
    Jeanne d'Arc
    MC Alger

    Buts :
     
    ? (15')...
    Atanas (10')
    Expulsions :
     
    Benzergua (12')
    À entendre la voix de M. Benouali Hocine, dirigeant au MC Alger, contacté hier par nos soins juste après le match, c’est à croire que le Mouloudia d’Alger est sorti, hier, d’un véritable cauchemar au stade de Dakar. Encore abattu à l’instar de l’ensemble de la délégation qui venait juste de rejoindre l’hôtel, M. Benouali a du mal à croire ce qu’il vient de voir sous ses yeux, dans un stade africain, au Sénégal précisément, où un nouveau président, issu d’élections démocratiques, faisait son investiture. M. Benouali raconte : "Ce que nous avons enduré n’a rien d’imaginable. C’est un véritable guet- apens, du lynchage en règle avec la bénédiction d’un arbitre marocain malhonnête et lâche et un commissaire de match gambien aux ordres. Figurez-vous : le match qui était prévu à 16h 30min a été décalé sans notre consentement à 15h. Le commissaire du match tentait de nous expliquer que c’était en raison d’un manque de sécurité, dès lors où le match devait se dérouler au même moment que l’investiture officielle du nouveau président sénégalais.

    Faisant bon cœur contre mauvaise fortune – ce n’est qu’à 12h 30min qu’on a été averti de ce changement –, on a préparé précipitamment les joueurs et nous avons rejoint, sans escorte, le stade de peur du forfait car, il faut le souligner, l’escorte ne venait pas. Arrivé au stade, point de sécurité. L’équipe a été livrée à son corps défendant à un public hystérique, déchaîné, qui voulait nous lyncher sous le regard complice de l’arbitre et du commissaire de match.

    Le match démarra tout de même et là, il faut saluer le courage des joueurs qui n’ont pas hésité devant tant de haine inexplicable. Dix minutes de jeu, le MCA marque le but par l’intérmédiaire de Atanas, suite à une corner de Benzerga.

    On pensait qu’on allait sauver la face. Mais c’était compter sans la malhonêteté et la lâcheté de l’arbitre qui, pris à partie par des Sénégalais, a eu franchement peur. Il commencera à la 12’ par expulser Benzerga pour je ne sais par quelle raison. Il validera une égalisation de Jeanne-d’Arc à la 15’, alors qu’il y avait une charge criarde sur notre défense.

    Et à partir de là, il n’y avait plus de match. Les avertissements pleuvaient et franchement l’équipe ne pensait qu’à sortir indemne de ce traquenard.

    S’ensuit alors trois buts sur hors jeu et j’en passe sur les agressions caractérisées sur nos joueurs, dont l’une sur Azizène, et digne d’un sport de combat.

    À la fin du match, on avait tellement peur pour nos joueurs qu’on les a priés de se doucher à l’hôtel, car les Sénégalais voulaient, en dépit de la victoire, en finir avec les Algériens. Cependant, je voudrais rassurer les familles de tout le monde, la délégation n’a enregistré aucun blessé".

    Le Mouloudia est donc éliminé. Le retour au pays était prévu pour 1h du matin. Nous y reviendrons dans notre édition de demain.

    SAMIR B.
    Liberté


     
    MC Alger 1-1 Jeanne d'Arc
    03-19-2000 Aller
    Alger - Stade du 5 juillet 40.000 spectateurs.

    Arbitrage de M.Godjia Coffi assisté de MM.Huguet et Hundetam (Bénin), commissaire du match Othmane Zid (Libye).
    Les Equipes :
    MC Alger
    Jeanne d'Arc
    Hamened - Slatni Y., Khenouf, Lazizi, Aïd (Benzerga 46e) - Diab, Meraga, Benali - Kaci Saïd, Dob F., Azzizène (Djender 65e).
    Remplaçants : Atanas, Benhamlat K., Messaoudi, Bouamrane, Lezzoum.
    Entraîneur : Nour Benzekri.
    Diakhate, N’gom Saliou, N’diaye, Taimatou, Deme, Papa Fall (Diallo Mohamed 55e), Kouate (N’diaye Cheikh 56e), N’gom Abdou, Keita, Sarr cheikh Tidiane, Sarr Cheikh Sadou (Badiane 80e).
    Remplaçants : M’bengue, Diame El Hadj, Ese Sunday.
    Entraîneur : Souleymane Camara.

    Buts :
     
    Slatni (55')
    N'Gom (31')
    Avertissements :
     
    Dob (45')
    Diakhaté (86'), Deme (37'), Kouate (56')
    Expulsions :
     
    Keîta (55')

    « FAISCA et BLYCOULIBALY MOUSSA »

  • Commentaires

    1
    franck benie
    Mardi 3 Janvier 2012 à 15:53
    Bonsoir si vous me recevez j'aimerai avoir le numero de Benie bolou jean marck mon frere merci a vous moi c'est Benie franck gautcho. mon email est benie.franck@yahoo.fr tel 00225 47 48 64 27 Cordialement
      • sebbar1 Profil de sebbar1
        Mercredi 4 Janvier 2012 à 12:30
        salut mon ami, on est sans nouvelle de Bénié depuis qu'il a quitté le mouloudia, je crois qu'il a son propre site web que tu trouves sur google et merci
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :