• DAOUD Farid

    DAOUD FARID

    DAOUD Farid



    "L
    e talent discret"

     

    Il aura fallu attendre le match de coupe d’Algérie pour voir enfin Alain Michel donner sa chance au jeune Farid Daoud. Celui-ci a su profiter de la défection de Bentocha pour faire sa première apparition officielle depuis le début de la saison. Natif de Tizi Ouzou, l’international espoir mouloudéen a su faire abstraction de toute la pression que génère une telle affiche pour donner le meilleur de lui-même. Bon dans la récupération, propre dans sa relance, Daoud a fait durant le temps qui lui a été imparti étalage de toutes ses qualités techniques et physiques qui devront faire de lui un titulaire indiscutable avant la fin du championnat. Le destin aura voulu que deux ans après Hamza Koudri, qui avait été révélé au grand public un certain 1er novembre 2007, lors de la finale de la Supercoupe d’Algérie contre l’ESS, Daoud a fait de même un 22 janvier lors d’un 16e de finale de coupe explosif face au Chabab. Né un 25 août 1989 à Tizi Ouzou, Daoud a commencé à caresser le cuir au sein de la JSK. Quoi de plus normal pour celui qui réside à quelques encablures du stade du 1er-Novembre. Par la suite, Farid fera un très court passage à l’USTO avant de revenir au sein des Canaris pour continuer son cursus sportif. Alors qu’il était deuxième année junior, Mekhazni, entraîneur des juniors du Mouloudia, va flairer le bon coup en le recrutant au profit du Doyen. Le temps lui donnera raison, car Daoud a démontré  contre le Chabab en coupe à Tizi ouzou, qu’il avait les moyens de se faire une place au sein des Vert et Rouge. 

     

    Les apparitions de Daoud avec les seniors

    Saison 2006-2007
    L
    e 13-12-2007 : WAT 0 – 0 MCA  (Daoud incorporé à la 70’ à la place de Hadjadj)
    Saison 2007- 2008
    Le 18- 01-2008 : ASO 1 -  0 MCA  (Daoud incorporé à la 68’à la place de Babouche)
    Le 24-01-2008 : MCA 1  -  1  ESS  (Daoud incorporé à la 88’à la place de Koudri)
    Saison 2008- 2009
    Le 22-01-2009 : 16e de finale coupe d’Algérie
    MCA  0 – 0 CRB (CRB qualifié aux TAB 4-1)
    (Daoud incorporé à la 46’ à la place de Bentocha)

    Tarek-Che

    Daoud Farid

    Daoud Farid



    Il
    est la révélation de cette phase retour 2009

    Daoud, ce poumon qui manquait

    Il ne cesse d'épater les Mouloudéens par ses prestations de haute facture. Lui, c'est Farid Daoud. Il est en train de porter le Mouloudia sur ses épaules. Le milieu de terrain des Vert et Rouge a encore une fois prouvé tout le bien qu'on disait de lui. Face à l'USMH, le jeune prodige mouloudéen a fourni une très belle prestation en ratissant beaucoup de balles au milieu. Mieux, il était derrière le premier but de son équipe face à la formation adverse. En effet, Daoud a subtilisé le ballon, au milieu, au joueur Harrachi et a fait une course d'environ 20 mètres avant de le lancer à Hamza Yacef qui a servi l'Ivoirien Jean-Marc Bénie qui a ouvert le score. A la fin du match de l'USMH, l'entraîneur Alain Michel n'a pas tari d'éloges sur ce joueur : «Farid Daoud était aujourd'hui, le meilleur joueur sur le terrain. Il a fourni une excellente prestation. En plus, il a récupéré deux balles décisives. La première a amené le but de Bénie, la seconde a permis à Hamza Yacef de se procurer une occasion nette pour scorer. Si j'avais eu dix joueurs comme Daoud, j'aurais réalisé un très bon parcours, meilleur que celui-là», dixit l'ex- entraîneur de Grenoble- foot. Révélé face au CRB dans le cadre des 16es de finale de la Coupe d'Algérie, Daoud Farid avait accompli une seconde mi-temps époustouflante. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le club phare de la capitale a enfin retrouvé le véritable poumon qui manquait à l'équipe depuis le départ du Malien Idrissa Diakité, vers l'OGC Nice en 2005. Il forme en compagnie de Hamza Koudri un bon duo dans l'entrejeu. Il faut dire que Farid Daoud a eu un rôle très important, notamment face au NAHD, où il a stabilisé le milieu de terrain. Il est la révélation de cette phase retour, puisqu'il a joué 327 minutes depuis le début de cette deuxième phase.

    Hamza R.

    « BERKANI Abdelkrim dit Krimo 1968Une nouvelle vague veut déferler sur Bab El Oued »

  • Commentaires

    1
    matrix
    Lundi 18 Mai 2009 à 00:00
    Tu as raison de le signaler mais il faut aussi louer le mérite des autres jeunes qui arrivent à  petit pas.Daoud, Belkheir, Bouchama ou Bedbouda ont des qualités aussi mais manquent terriblement de confiance.Il faut pas aussi les juger trop rapidement alors que l'environnement du Mouloudia est très difficile.
    2
    matrix
    Lundi 18 Mai 2009 à 00:02
    Tu as raison matrix....Koudri à  la mentalité Algérienne..il se prend pour une star et il pense être indispensable alors qu'il n'a rien prouvé ni gagner...il me rappel un certain Si Kaddour qui avait un bel avenir mais "sa mentalité et son Zoukh" l'ont mis aux oubliettes.C'est pour cette raison qu'un NOUZARET ferait un très grand bien pour le MCA et le football Algérien, lui qui a su comment remettre les joueurs du Mouloudia à  leur place car il a découvert leur mentalité dégradante et a trouver le remède:l'humilité, travailler travailler travailler et se taire
    3
    sebbar1 Profil de sebbar1
    Lundi 18 Mai 2009 à 12:13
    Tu as raison de le signaler mais il faut aussi louer le mérite des autres jeunes qui arrivent à petit pas.Daoud, Belkheir, Bouchama ou Bedbouda ont des qualités aussi mais manquent terriblement de confiance.Il faut pas aussi les juger trop rapidement alors que l'environnement du Mouloudia est très difficile.
    4
    sebbar1 Profil de sebbar1
    Lundi 18 Mai 2009 à 12:19
    Tu as raison matrix....Koudri à la mentalité Algérienne..il se prend pour une star et il pense être indispensable alors qu'il n'a rien prouvé ni gagner...il me rappel un certain Si Kaddour qui avait un bel avenir mais "sa mentalité et son Zoukh" l'ont mis aux oubliettes.C'est pour cette raison qu'un NOUZARET ferait un très grand bien pour le MCA et le football Algérien, lui qui a su comment remettre les joueurs du Mouloudia à leur place car il a découvert leur mentalité dégradante et a trouver le remède:l'humilité, travailler travailler travailler et se taire
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :