• DJEBAILI SALAH

    DJEBAILI Salah

    1966/1967

    "Le scientifique"

    Né le 30 Décembre 1937 à Khenchela.Inter-gauche.Il a débuté très jeune à Khe,chela dans laquelle; il se distinguait par sa puissance de frappe.Un organisateur de jeu, bien souvent inspiré, qui a fait les beaux jours de Nimes Olympique-club de division "une" française-avant de signer pour le Mouloudia d'Alger, où il n'a fait en fait que passer (une saison 1966/1967).Gaucher Naturel, il savait allier finese et puissance ddans son volume de jeu.A 25 ans, il est appelé en équipe nationale dirigée par le trio IBRIR-EL KAMEL-FIROUD.Il a eu une fin de carière très discrète tant il est vrai qu'il n'a jamais pu s'adapter aux conditions d'organisations anarchiques du football dans les associations sportives.En 1968, Salah a été l'un des responsables du staff technique des "vert et Blanc".

    Premier match avec l'équipe d'Algérie à l'âge de 25 ans et 2 mois à Alger le 28.02.1963 contre la tchécoslovaquie avec pour entraineurs IBRIR-EL KAMEL et FIROUD.Dernier match avec l'équipe Algérienne à l'âge de 26 ans et 11 mois à Alger le 04.11.1964 contre l'URSS avec pour entraineur IBRIR.Participation aux matchs amicaux:2 A porté le maillot national 2 fois.

    http://sebbar.kazeo.com

    Djebaili le Nimois

    DJEBAILI: un nom qui évoque bien des souvenirs pour les supporters de l’équipe de football du Nîmes Olympique des années soixante, qui remporta la Coupe de France.Il était le « demi droit » et capitaine d'équipe lorsque, étudiant en écologie à l’université de Montpellier il terminait sa thèse de troisième cycle au laboratoire du CEPE-CNRS. Rentré au pays au moment de l’indépendance il fut l’un des premiers et rares cadres universitaires de l’Algérie moderne. Professeur d’université, directeur du laboratoire d’écologie de l’université des sciences et techniques Houari-Boumediene, il occupa les fonctions de directeur général de l’ONRS, puis de directeur de l’INA (Institut national d’agronomie).

    En 1957/58, une grande saison : Nimes Olympic termine 2ème et arrive en finale de la coupe de France, battu 3-1 par Reims.C'était les débuts en pro de Salah Djebaili.

    Il joua au prestigieux Mouloudia d'Alger (saison 1966/1967) et l'USM Khenchela, l'équipe de sa ville natale.Il mourra en 1994.

    « Le MCA au super globeMISSOUM SAHNOUN M'Hamed »

  • Commentaires

    1
    Ramel
    Samedi 29 Décembre 2012 à 21:31
    je suivais le championnat de France vers les années 60, l'Olympique de Nîmes était mon équipe préférée. J'avais une grande admiration pour Salah Djebaili qui menait de front une carrière de footballeur professionnel et des études universitaires scientifique à l'Université de Montpellier, ce qui n'était pas à la portée de tout le monde, je fis sa connaissance lors d'un match amical au CNEPS de Ben Aknoun en 1971 entre les anciennes gloires de l'équipe nationale et l'équipe Universitaire de Football, Mekhloufi  y participait, j'avais aussi une grande admiration pour ce dernier, mais à aucun moment, je ne pouvais penser que Salah Djebaili  sera assassiné en 1994 devant l'université. Sa mort tragique soulève des questions... Qui a assassiné ce scientifique, footballeur accompli, qui a tant donné à son pays, certains taisent la vérité comme le furent les assassinats de Said Mekbel, Du Professeur Belkelchier, de Boudiaf et autres... cette vérité devra éclater un jour et ceux qui sont derrière ces assassinats devront rendre des comptes un jour.. la malédiction les suivra, ainsi que leurs enfants...
      • sebbar1 Profil de sebbar1
        Lundi 31 Décembre 2012 à 09:59
        Merci Mr Ramel pour ton intervention...les dossiers noirs ce n'est pas ce qui manque dans ce pays, un président assasiné en direct sans jamais connaitre ni le vrai assassin ni les commanditaires, alors pour élucider celui de Djebaili et autres, il faut attendre....la loi du flingue, du silence et de l'omerta a de longues années devant elle.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :