• Dr MAOUCHE MOHAND AMOKRANE

    Dr MAOUCHE Mohand Amokrane

    "La coupe d'Algérie porte son nom"

      

    La coupe d'Algérie "seniors" porte son nom.Le Docteur Mohand Amokrane Maouche puisque c'est de lui qu'il s'agit est l'un des pionniers de l'institution sportive algérienne.Membre fondateur de la fédération algérienne de football (FAF) qu'il a présidée de 1962 à 1969, ce dernier fut également le premier président du Comité Olympique Algérien (COA) qu'il dirigea entre octobre 1963 et mars 1965 avec à ses cotés en qualité de secrétaire général l'actuel président de la Fédération internationale de natation Mustapha Larfaoui, alors président de la Fédération algérienne de natation.

    Né le 11 août 1925 à Tissira (Sid Aich Béjaia) au sein dune famille modeste, il fut de l'avis de tous ceux qui l'ont connu un brillant athléte et footballeur tout en suivant des études ponctuées par un doctorat en médecine.

    Champion universitaire du 100 mètres à Constantine, Dr Maouche rejoint Alger où il entama une carrière de footballeur au Red Star d'Alger et par la suite le Mouloudia d'Alger.C'était en 1945, en effet, les massacres du 8 mai 1945 poussèrent les joueurs algériens opérant dans les clubs français, à rejoindre les clubs musulmans. Deux joueurs et non des moindres qui ont portés le maillot de l'ASSE pour l'un et du Red Star d'Alger pour l'autre, signent au MCA, il s'agit du gardien de but Abderrahmane Ibrir et du Dr Maouche.

    http://sebbar.kazeo.com

    Dernière Ligue d'Alger avant la FAF en 1962

    http://sebbar.kazeo.com

    Intronisation du Dr Maouche à la tête de la FAF en 1962-1963

     

    Il est, aussi l'un des pionniers des institutions sportives Algérienne et Africaine.En effet, Maouche fut président de la première fédération Algérienne de football (FAF), dont il demeure d'ailleurs jusqu'à présent le seul étant resté longtemps à ce post, et vice président de la CAF à l'époque de Tessema l'Ethiopien qui le rdoutait et respectait beaucoup.Malheureusement il décède le 02.01.1971 dans un crash d'avion en Lybie alors qu'il se rendait au Caire pour prendre part à une réunion de travail.Ce fut alors une grande perte pour le sport national en général et le football algérien en particulier qui faisaient à cette époque là leurs premiers pas à l'échelle internationale.

    Mehdi Ferrani

     Dr Maouche mohand amokrane 

    maouche

    Efigie du Dr Maouche Mohand Amokrane

     

    C'est à l'issue d'une réunion organisée le 18 octobre 1963 au Crédit Municipal d'Alger regroupant Dix Sept Pionniers dont Douze présidents de fédérations nationales de sports olympiques qu'a pris naissance le premier bureau exécutif du Comité Olympique Algérien composé de douze membres dont sept représentants des fédérations sont élus par leurs pairs, et, cinq membres désignés.

         Le 23 octobre 1963, le Dr Mohand-Amokrane Maouche, président de la Fédération algérienne de football est élu président du Comité Olympique Algérien par les membres du bureau exécutif.<O:p> </O:p>

          La reconnaissance officielle du COA par le Comité International Olympique (CIO) fut effective le 27 janvier 1964, à l'occasion de la 62ème session tenue en marge des 9é Jeux olympiques d'hiver abrités par Innsbruck (Autriche) le dossier d'adhésion de l'Algérie fut présenté par M. Mohand- Amokrane Maouche et M Mustapha Larfaoui ,respectivement président et secrétaire général du COA.

    Maouche Mohand Amokrane

    Maouche Mohand Amokrane

    Maouche Mohand Amokrane Red Star en sélection d'Alger 

      

    « MCA 2006/2007DAHMOUN OMAR »

  • Commentaires

    1
    visiteur_cupomgwy jz
    Lundi 24 Mars 2008 à 08:29
    zlacu kytebnuv dohcirys sjmxzqcu bijuya mdeafoul ijutcrvwo
    2
    visiteur_pompiermehd
    Mercredi 21 Mai 2008 à 22:12
    est-ce que ce Monsieur fais partie de la fammile de mon papa MAOUCHE Mohand sh?f
    Merci
    Sapeur-Pompier MAOUCHE Mehdi
    pompiermehdi@hotmail.fr
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :