• En attendant les matches retour

    Résultats du deuxième tour aller
    Option pour les équipes arabo-africaines



    Favorable n Le deuxième tour à éliminatoires directes de la Ligue des champions arabe qui s’est déroulé les 19, 20 et 21 novembre ont donné lieu à des résultats plus au moins favorables aux équipes arabes situées dans le continent africain.

    En effet, les équipes algériennes, égyptiennes, marocaine, tunisienne se sont bien comportées à l’occasion de cette première manche en attendant de confirmer lors des matches retour prévus dans une semaine. Il faut tout de même relever que la palme d’or revient à l’Entente de Sétif qui a atomisé le champion d’Asie, Al-Ittihad saoudi sur un score sans appel de 4 à 1. Un résultat qui a précipité le départ de l’entraîneur d’Al-Ittihad, le Franco-Bosniaque Vahid Halilhodzic, première victime des matches aller de ce deuxième tour. Avec cette avance de quatre buts, on voit mal comment l’équipe d’Al-Ittihad pourra renverser la situation et inscrire trois buts pour se qualifier au prochain tour devant une coriace équipe algérienne qui a montré de très bonnes dispositions sur tous les plans.
    Pour sa part, le MCA, qui aurait pu prétendre à un meilleur score face à Al-Nasr, a de fortes chances de passer ce tour après sa courte défaite à Riyad par 2 -1. Les Vert et Rouge n’ont qu’un seul but à remonter et cela devra être plus ou moins facile au stade du 5-Juillet devant 80 000 spectateurs. Les déboires des représentants saoudiens ne s’arrêtent pas là puisque le troisième, Al-Ahly en l’occurrence a été tenu en échec (1 -1) en Arabie saoudite et il est logique de penser que le Raja de Casablanca l’emportera au Maroc lors du match retour. Les Egyptiens d’Al-Ismaïli et du Zamalek sont bien partis pour se qualifier au prochain tour. Al-Ismaïli, qui a contraint le CABBA au match nul sur un score vierge, aura la tâche plus aisée par rapport au Zamalek. Ce dernier, qui partira avec un avantage d’un but en Libye, devra sortir le grand jeu pour contrer Al-Ittihad local. ENPPI, pour sa part, se déplacera en Jordanie avec une avance d’un but puisqu’il a battu Al-Fayçaly sur le score de 2 à 1 et il pourrait revenir avec le billet qualificatif car l’équipe jordanienne ne peut, en aucun cas, rivaliser avec son adversaire. Enfin les Tunisiens du Club africain se sont inclinés par la plus petite des marges face au représentant koweïtien Al-Qadissiya (0 - 1). La seule confrontation entre pays asiatiques qui a opposé Al-Shabab de Jordanie et Al-Koweït du Koweït s’est soldée par un match nul (2 - 2). L’équipe koweïtienne est plus proche de la qualification sachant que le match retour se déroulera chez elle. Si l’on se fie aux résultats de cette première manche et à la logique, il se pourrait que l’on assiste à une hécatombe des équipe arabes du continent asiatique. Logiquement, il ne resterait qu’une seule équipe, Al-Shabab ou Al-Koweïti. Mais le football ne relève d’aucune logique.

    Dj. O.

    Résultats :
    CABBA (Algérie) - Al-Ismaïli (Egypte) : 0 - 0
    Zamalek (Egypte) - Al-Ittihad (Libye) : 1 - 0
    Al-Shabab (Jordanie) - Al-Koweïti (Koweït) : 2 - 2
    Al-Ahly (Arabie saoudite) - RAJA (Maroc) : 1 – 1
    ES Sétif (Algérie) ) Al-Ittihad (Arabie saoudite) : 4 - 1
    ENPPI (Egypte) - Al-Fayçaly (Jordanie) : 2 - 1
    Al-Qadissiya (Koweït) - Club Africain (Tunisie) : 1 - 0
    Al-Nasr (Arabie saoudite) - MCA (Algérie) : 2 - 1
    Les matches retour se joueront les 26, 27 et 28 novembre et les huit qualifiés disputeront la phase des poules avec deux groupes de quatre équipes.

    « Le gachis mouloudéenOn retient pas les leçons »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :