• Entre espoir et désespoir

     LE MC ALGER PRÉPARE LA SAISON 2006/2007 COMME IL PEUT
    Berguiga arrive, Deham reste, Messaoudi peut-être...


    L’annulation du stage des Verts, prévu initialement du 16 au 21 juillet, aura libéré de la place pour les clubs fournisseurs d’internationaux afin d’entamer leur préparation dans les meilleures conditions et avec tous leurs atouts. Le MCA, détenteur du trophée national qui a sept joueurs en sélection, est parmi ses équipes auxquelles la déprogrammation du regroupement de l’EN “A” permettra au staff de reprendre du service conformément aux prévisions.
    Aussi, dès le 7 juillet, les Vert et Rouge seront regroupés à Alger (Bouchaoui) pour y mener leur première phase de préparation. Le coach français, François Bracci sera, quant à lui, le lendemain de retour en Algérie accompagné par Max Magnan, un ostéopathe qui aura à prendre en charge les athlètes dont la mission est de prévenir toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères pouvant provoquer un déséquilibre de l’état de santé. Celui-ci se manifeste chez le sportif par différents symptômes, de la simple contracture à la douleur chronique, altérant de toute façon les performances. L’équipe prendra, par la suite, le chemin du centre national de préparation de l’élite nationale de Tikjda (Bouira). Ce regroupement en altitude durera cinq jours (15 au 20 juillet). Le MCA rejoindra au terme de ce stage la Savoie, précisément Albertville (France) pour un ultime regroupement d’une dizaine de jours ponctués par au moins deux tests amicaux. Avant de prendre ses petites vacances, le coach corse avait avancé le nom de l’OM et du FC Sochaux comme probables adversaires du Mouloudia lors de son stage en France. Côté recrutement, le MCA s’est assuré les services du buteur du championnat durant les eux précédents exercices, Hamid Bereguiga. Ce dernier a, en effet, signé dimanche un contrat d’une saison au profit du club algérois. Berguiga viendra épauler “son” second, Noureddine Deham qui a finalement accepté la nouvelle offre des dirigeants mouloudéens. Ces derniers, qui étaient en passe de perdre leur buteur attitré, avaient offert 6 millions de dinars cash, montant que le centre-avant oranais avait jugé en-deçà de sa “valeur” surtout que Hannachi, le boss kabyle avait accepté de lui verser 1 milliard de centimes dès la signature de sa licence africaine et deux cents millions supplémentaires après la signature de son contrat. Le joueur également approché par un club qatari entraîné par l’excoach du MCA, Jean-Paul Rabier, qui lui proposait 400 000 dollars a concédé “une faveur” aux responsables du Doyen en acceptant une prime de signature de l’ordre de 900 millions dont une partie a été “récoltée” chez les fans du club après le lancement d’une quête. Les autres recrues du MCA sont, pour rappel, Slimane Illoul et Larbi Hosni (RCK), Farouk Foughali (CFA,France), Mohamed Aït Athmane (sans club) et Ayoub Ferhat (MOC). Enfin, s’agissant de la situation au sein de la direction du club, le statu quo est de rigueur. Le Dr Messaoudi ne partira pas de sitôt si l’on croit les dernières informations en provenance de la villa de Chéraga. Le président de l’association Al Mouloudia y demeurerait à la tête du club jusqu’en décembre prochain. Malgré la volonté des opposants et même des membres de son bureau de le voir passer la main avant le début de la saison 2006/2007. A moins d’un revirement de dernière minute. Dimanche, Messaoudi s’était déplacé chez la directrice de la DJSL, Mlle Nezha Chikhaoui. Cette dernière a refusé de prendre acte de sa démission qu’elle lui a demandé de remettre aux membres de son bureau. Ces derniers ont fixé la date du jeudi 6 juillet comme ultimatum, sinon ils saisiront la justice concernant notamment le fameux “trou” constaté dans les finances du club. En fait, le comité élargi avance le chiffre de 6 milliards comme dépenses que le trésorier du club n’a pu justifier. On apprend, par ailleurs, que le commissaire aux comptes désigné par le club aurait signifié son désir d’abandonner son mandat (3 ans) au motif que les bilans remis comportent des irrégularités, dont la création d’une caisse noire, qu’il a consignées dans son rapport. A noter que le décret exécutif fait obligation aux auxiliaires de justice dont les commissaires aux comptes de saisir les juridictions compétentes dès constations d’anomalies. Affaire à suivre.
    M. B.

    « Le buteur du Mouloudia va t-il rester?Echos du Mouloudia »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :