• Galoul, Sidibé, Illoul et Largot incertains

    Galoul, Sidibé, Illoul et Largot incertains

    Le sort s’acharne sur le Mouloudia. En plus des joueurs suspendus, dont quatre suite à un rapport du commissaire béninois Divadi Arthur Bruno adressé à la CAF, d’autres éléments sont incertains pour le match de dimanche contre le FC Kwara Utd, programmé sous toute réserve au stade Benhadad de Kouba.

    Il s’agit de Samir Galoul, l’un des trois défenseurs (Belaïd et Hosni), pas concerné par le rapport du commissaire au match, mais qui a été blessé au niveau de son genou droit lors de la séance d’entraînement de jeudi, Sidibé aussi se plaint de douleurs au niveau de sa cuisse due à une blessure contractée face au CA Batna et Largot qui a rechuté (douleurs au bassin). A cela, il faudrait ajouter Slimane Illoul qui a eu une forte fièvre mercredi soir. Du coup, le technicien italien va devoir être confronté à un casse-tête chinois si l’absence de ces quatre éléments venait de se confirmer aujourd’hui quand ce trio passera un dernier contrôle médical. A la veille de la rencontre, le staff technique mouloudéen prépare son équipe d’une manière très ordinaire, alors que la pression augmente de plus en plus à l’approche de ce rendez-vous. Les coéquipiers de Fayçal Badji semblent avoir toujours en travers de la gorge, leur échec concédé au Nigeria. Pour eux, remonter trois buts ne sera pas une mince affaire. Mais, il semble que les joueurs du MCA sont déterminés à donner le meilleur d’eux-mêmes pour honorer leur contrat. De son côté, le club visiteur est arrivé jeudi à Alger où il fut accueilli par les services consulaires nigérians qui ont été au petit soin avec la délégation conduite à l’hôtel de Mazafran (Zéralda) après qu’elle eut refusé le complexe de Matarès (Tipasa) que leur a réservé le MCA. Les Nigérians vont effectuer cet après-midi une séance d’entraînement sur le terrain de Kouba.

    Le public mouloudéen
    Pour remplacer les absents

    Encore une fois, le public du Mouloudia d’Alger est appelé à jouer un rôle déterminant à l’occasion du match retour contre le Kwara United pour aider ses favoris à remonter le score du match aller et le stade des Frères Benhaddad de Kouba va afficher certainement complet dès les premières heures de la matinée de demain. Habitués à jouer devant au moins 50 000 spectateurs en de pareilles occasions, notamment en Ligue des champions des clubs arabe, les coéquipiers de Hamadou devront se contenter des 10 000 places qu’offre l’enceinte relookée de Benhaddad, mais qui seront assez bruyantes et chaudes pour mettre suffisamment de pression sur les Nigérians. Les fans des Vert et Rouge promettent une ambiance d’enfer aux adversaires de leurs favoris, en signe de représailles du match aller, sauf qu’ils ne faut pas qu’ils commettent l’irréparable car à Ilorin c’est l’arbitre Ivoirien qui avait précipité la défaite du doyen. De plus, le représentant algérien dans cette compétition n’a pas besoin d’autres sanctions, en cas de dérapages, qui risque de compromettre sa marche en cas de qualification au prochain tour. Celui qu’on désigne comme étant le douzième homme est appelé à, non seulement jouer son rôle habituel, mais aussi à remplacer les six joueurs suspendus par la CAF pour ce match retour. Et ce n’est pas une mince affaire.

    «Faites comme la JSK, et on oublie tout»
    Défi : C’est une équipe amoindrie et blessée dans son amour-propre qui affrontera demain la formation nigériane du Kwara United au stade des frères Benhaddad de Kouba.

    Le Mouloudia d’Alger sera au rendez-vous du match retour des 16es de finale de la coupe de la CAF demain au stade des frères Benhaddad de Kouba, lieu de domiciliation choisi par les joueurs et les dirigeants du Doyen pour tenter de remonter le large score de (0-3) essuyé à l’aller, le 4 mars dernier à Ilorin face au Kwara United.
    Il n’y a pas seulement le résultat qui est la seule contrainte des hommes de l’Italien Fabbro, celui-ci devra aussi se passer des services de six de ses joueurs titulaires, en l’occurrence le gardien Abdouni et le défenseur Coulibaly (expulsés à l’aller), mais également Chaoui, Babouche, Bouacida et Hadjadj, suspendus par la CAF à la suite du rapport du commissaire du match faisant part d’agressions sur les officiels de la rencontre. C’est dire que c’est toute la défense mouloudéene qui sera absente et pour laquelle Fabbro devra trouver des solutions face à une équipe du Kwara qui joue bien au ballon, contrairement à ce qu’en pensent certains sur les qualités de cette équipe. Mise au vert depuis trois jours, à l’hôtel Samitel de Zéralda, les Algérois sont en pleine concentration et tentent d’oublier ce qui s’est passé au match aller ainsi que tous leurs «malheurs» pour ne retenir que le match de demain. Une confrontation que devront prendre les coéquipiers de Badji comme l’ont fait leurs compatriotes de la JS Kabylie en Ligue des champions, hier, face au Manga Sport du Gabon.
    En effet, les Kabyles ont su remonter le score de 1-3 du match aller et décrocher haut la main leur qualification aux 8es de finale en marquant à trois reprises, c’est dire que secouer les filets trois fois est une mission possible.
    Pour cela, le staff technique devra revoir ses cartes et son schéma tactique, bien que pour ce dernier, Fabbro et ses adjoints n’aient pas vraiment le choix puisqu’ils devront résolument opter pour l’offensif tout en se protégeant derrière contre la moindre erreur qui leur serait fatale. Car encaisser un but, serait la pire des choses qui puisse arriver aux Vert et Rouge qui devront avoir le soutien de leurs fidèles et chaleureux supporters. Pour se faire, Fabbro devra choisir entre Ouamane, auteur d’une bourde lors de la dernière défaite en championnat contre le CAB (0-1), et Azzedine pour garder la cage mouloudéene.
    En défense, Hosni à droite, Belaïd à gauche, Galoul et Belkaïd dans l’axe, serait l’option la plus probable, bien que l’ex-joueur de la JSK n’ait pas joué depuis plusieurs semaines pour cause de blessure.
    Au milieu et en attaque, Fabbro ne devrait pas avoir trop de soucis puisque les Badji, Zemit, Illoul, Hamadou, Younès, Bouguèche, Sidibé, Badadche, et autres Tahraoui sont prêts à prendre leur place parmi le onze rentrant qui affrontera le Kwara.
    Mais c’est sur le plan psychologique que le travail des dirigeants et du staff technique devra être déterminant pour gonfler à bloc les joueurs et les pousser à jouer avec les tripes, tout en se concentrant et en évitant de se presser sur une pelouse qu’ils ne connaissent pas vraiment du fait qu’ils y joueront pour la première fois cette saison.
    En tout cas, pour Hosni et IIloul, les deux ex-Koubéens, il ne s’agira que d’un retour à la maison, un retour que tout le monde souhaite gagnant pour le MCA.

    « Mobilisation généraleImpossible n'est pas mouloudéen! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :