• KADRI KAMEL

    KADRI Kamel

    "Une carrière discréte"

    L'enfant de Bab El Oued avait l'étoffe d'un grand portier, présent dans sa surface, possédant un large registre technique et des réflexes dignes d'un sphinx d'où le surnom du "chat" attribué par les supporters du Mouloudia.Nerveux , il n'aimait pas perdre, très apprécié par ses coéquipiers pour ses boutades et sa bonne humeur.

    Kamel a eu l'honneur de remplaçer le grand Ait Mouhoub et le poussa au banc des remplaçants ce qui l'amena à quitter le MCA, au milieu de l'année 1985/86.Il joua pour la JSK et l'USMA avant d'entamer la carrière d'entraîneur des gardiens de but.

    Kamel était le véritable bout en train du Mouloudia d'Alger et de l'équipe d'Algérie.Chahuteur, chanteur châabi et récitant de coran.Avec lui tout le monde trouve son compte, au point qu'Amani (CRB) son coéquipier et libéro de l'équipe national se demanda un jour: "comment se dérouleront les stages de l'équipe nationale si Kadri n'était pas avec nous?".

    International "A", il remporta la coupe d'afrique des nations avec l'équipe d'Algérie lors de l'édition organisé en 1990 au pays.

    « BOUBEKEUR ABDERRAHMANERAMDANI BRAHIM »

  • Commentaires

    1
    visiteur_PARIS BARBE
    Mardi 23 Décembre 2008 à 17:46
    SALUT ?ous
    quoi de neuf chez les mouloud?s et en particulier chez le SPHINX que devient -il?
    c'est un mec UN VRAI, il m'a toujours impressionn?n personnalit?r?forte et un caract? bien tremp?ais ceux qui le connaisse bien diront de lui que c'est un bloc de gentillesse et d'humanisme
    je t'adore KAMEL
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :