• KERARESSI Mustapha

    kerraressi
    kerraressi


    KERRARESSI Mustapha


    "Un joueur de génie"





    le 22 mars 1957, Mustapha Kerraressi est enlevé de son domicile par les parachutistes, chers à Bigeard.Sa famille ne le verra plus jamais vivant.Comme tant d'autres militants, il aura subi les affres de la torture avant de succomber, puis certainement jeté dans l'un des charniers qu'on découvre au fil du temps.Ainsi disparaisait l'homme dont le nom évoquait d'abord le sportif modèle ensuite le nationaliste sincère dévoué à la patrie et à la nation.
    rabah Sâadallah (Allah yerahmou) nous retrace la riche carrière d'un homme, d'un athléte modèle au destin de Chahid inchallah.

    Isu d'une famille Algéroise bien connue, Mustapha Kerraressi est né le 10 novembre 1915 à Blida, pratique le football dès son jeune âge.A douze ans il porte dèjà les couleurs de la petite équipe de Bologhine, la jeunese sportive de Saint-Eugène (JSSE), cela remonte aux années 1932/1933.
    La saison suivante (1933/1934), il opte pour le Mouloudia Club Algérois.Le réglement veut que lors d'un changement de club, l'on signe une licence B ne donnant pas accès à l'équipe première, le sobre Mustapha reste ainsi sur la touche durant une saison.

     
    Mais l'années suivante (1934/1935), sa valeur lui permit de jouer avec l'équipe fanion (équipe première) des "vert et Rouge" du MCA dont il devient titulaire au poste d'arrière-droit. Durant la saison 1935/1936, le Mouloudia Club Algérois joue en première division.A la fin de la saison, il se trouve à la tête de son groupe avec l'union Sportive de Blida (USB).Mustapha  Kerraresi est désigné au poste central pour le match opposant le MCA à l'USB pour le titre de champion donnt droi à un match barrage pour l'accession en division d'Honneur.

    Le match se déroule dans une ambiance "électrifié" à El harrach (ex maison carrée) au stade "Zevaco" où l'affluence bat tous les records.le score final est de 1 but à zéro en faveur du Mouloudia.Cet unique but de la partie fût l'oeuvre de Mustapha Kerraressi sur un tir décroché presque du centre de terrain (40 mètres).Par cette victoire, le MCA devient donc champion de première division et se trouve qualifié pour affronter l'Olympique de Marengo (actuel Hadjout) en match de barrage, contre lequel il a afllu disputer trois matches successifs.Les deux premiers se sont soldés par un score de parité 1 but partout et par deux fois, AliYamarène, alors arrièe central, égalisa pour le MCA.Tandis que la troisième édition se disputait devant une foule exceptionnelle au stade d'El-Affroun, Chelbai Messaoud égalise et Abed marque le but de la victoire (2-1) et de l'accession parmi l'élite.C'était la fête  d'autant plus que la saison précédente, le MCA fut le seul club Algérois, alors en première division, a être qualifié au quart de finale de la Coupe de l'Afrique du Nord.


    k
    kerraressi

    Après quelques saisons passées au MCA Mustapha opte pourle Gallia Sport Algérois où il retrouve son talentueux entraineur de la JSSE: Cottenceau, mais avant cette séparation avec le Doyen, Mustapha Kerraressi effectue un ultime déplacement à Tunis pour y disputer et gagner un fort joli tournoi organisé par le Club Africain et où participait la célèbre équipe local "Italia Sport de Tunis" qui régnait en maitre à l'époque sur le football tunisien.Kerraressi était accompagné des joueurs suivant :Ibrir, Khabatou, Abdoun, Kouar, Abdelaoui, Said Said, Tadjet, Nasri, haddad et Benouna encadrés par Mouloud Djazouli, Braham Derriche, Ahmed Djaout et le sympathique supporter des "vert et Rouge" et dirigeant le célèbre chanteur châabi Hadj M'Rizek.Rappelons pour terminer, que Mustapha Kerraressi a été plusieurs fois sélectionné au sein de l'équipe de la ligue d'Alger pour des confrontations triangulaires Algérie, Tunisie et Maroc.

    kerraressi

    kerraressi


    Après une saiso, au GSA (1945/1946) Mustapha est sollicité par l'équipe Lilloise pour un essai avec le demi Mouloudéen Abdellaoui.L'essai fut concluant mais kerraressi supportait mal le climat du Nord de la France, aussi préféra-t-il jouer en Tunisie dansle grand club beylical de Hammam-Lif durant la saison 1946/1947 où il retrouva d'autres compatriotes.Pour la saison suivante, il revient au pays après avoir fait les beaux jours du Club Sportif de Hamma-Lif et prend en main le NasrAthlétique de Hussein Dey (NAHD) avant de diriger par la suite l'équipe du SCA (Sporting Club Algérois).
    Joueur Talentueux, Mustapha Kerraressi émerga vite du lot dans une période où la valeur de l'Algérien était difficilement reconnue.Il avait un sens du jeu extraordinaire, toujours calme avec un sang froid et un réflexe à toute épreuve qui rappelait par son style plein de talent, d'adresse et ses qualités , par la suite, un certain Mustapha Zitouni.Une seule petite différence, Zitouni est plus vif dans son jeu.

    keraressi

    En 1957 les parachutistes du sanguinaire Bigeard font une incursion à son domicile,  rue François Serrano à Bab El Oued et l'arrachent par la force à sa famille.Le 22 mars 1957, il est porté disparu, non sans avoir subi la vexation, la douleur, la souffrance de l'atrocité des tortures.Il serait mort 2 ou 3 jours après son arrestation, selon les témoignages, au centre casion de la Corniche.
    Tous ceux qui l'ont cotoyé l'ont estimé, ont trouvé en lui un homme de valeur, franc et loyal, discret et posé.Il fut à l'époque un modèle d'homme et d'humanité pour la jeunesse sportive.De nos jours encore son nom revient à l'esprit et sur les lèvres de quelques uns, de plus en plus rares, des authentiques militants, du monde sportif.Le Nom de Mustapha Kerraressi de même que celui de nombreux autres grands hommes ou grands sportifs Algériens resteront à jamais présents dans les mémoires et servent encore de modèle à la jeunesse montante au coeur vivant de l'Algérie actuelle.

    Rabah Sâadallah (Allah yerahmou)

    « OUAMRANE MohamedABTOUCHE Mansour nous quitte »

  • Commentaires

    1
    Daboudj1896
    Lundi 9 Mars 2009 à 16:42
    Tout d'abord bonsoir
    Je tiens à vous féliciter pour votre Blog, en vous souhaitant bonne continuation et persévérance, par ailleurs, je me suis permis de copier deux photos de votre Blog, ou figurer mon oncle Hadj FOUILA Ahmed, pour les besoins de mon Blog à l’occasion du Mawlid Ennaboui Echarif, anniversaire aussi du Mouloudia ,en principe.
    L’un de mes Blog est à l’adresse suivante, que je vous invite à voir :
    http://saddek2008.canalblog.com/
    2
    mohamed545
    Mercredi 1er Avril 2009 à 11:45
    bonjour fr? SEBBAR.j'?is tr?surpris de voir le portrait du regret?L HADJ M'RIZEK(allah y ramah)il est toujours vivant dans nos coeurs.le patrimoigne des chansons qu'il avait laiss?nt temoigne.il avait laiss?n mouloudia debout,avec une fi??ans oublier le cher regret?eu MOHAMED LE MAROCAIN.et tous les chouhadas ,ca manque pas au MCA.GLOIRE A NOS MARTYRS .nul n'oublie.GRINE MED DE DJIDJELLI.
    3
    sebbar1 Profil de sebbar1
    Mercredi 1er Avril 2009 à 13:02
    Merci khouya Mohamed pour tes interventions.Sans ses Hommes le Mouloudia n'aurait jamais exister et on aurait jamais pu aimer et ch?r ce prestigieux club.Ils ont tout sacrifi?our que les jeunes g?rations aient un brin de lib??alheureusement de nos temps on retrouve plus cette graine d'hommes qui guide vers ce qui est noble et juste.Rabi yerhamhoum et sois sur qu'on pourra jamais les remplacer.

    On essaye de se rappeler d'eux ?ravers ces articles pour que nul n'oublie comme tu l'a si bien dit.
    Vive Mouloudia ?rnellement
    4
    mehdi
    Vendredi 3 Avril 2009 à 19:22
    assalam alikoum, el marhoum keraressi mustapha est de la famille proche et je porte le meme nom que el merhoum,je suis trtes content de votre article il est tres descriptif et joliement detailler, bravo c est du beaux travail, et par la meme les photos que vous avez afficher j ai les meme a la maison et encore merci
    5
    sebbar1 Profil de sebbar1
    Samedi 4 Avril 2009 à 17:51
    Barak allah fik mehdi kerrarssi et sois le bienvenu.Mustapha allah yerahmou est l'un des meilleurs joueurs qu'a eu l'Alg?e d'apr?son co?ipier Ouamrane.On est fier de lui car gr? ?on but on est devenu champion de 1? division et il a permit au Mouloudia de jouer les barrages et d'acc?r en Division d'honneur en 1935/1936.

    Khouya mehdi si tu peux nous rendre un ?rme service de scanner ses photos et de nous les envoyer pour les publier afin que nul ne l'oublie .les miennes ne sont pas trop claire et gransd merci.

    Salutations ?a famille Kerrarssi
    6
    cocosh
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 00:48
    allah yarhmhoum c'est mon grand père et je suis fière de porter son nom et voila j'airai aimé le rencontrer mais bon je ne trouve pas les mots allah yarahmou bi rahmatihi.
      • sebbar1 Profil de sebbar1
        Dimanche 9 Décembre 2012 à 07:36
        allah yerahmou, un grand monsieur qui a beaucoup donner au mouloudia, son but de l'accession en division de l'élite reste un souvenir inoubliable et indisociable de l'histoire de notre cher Mouloudia...merci de ton interventioncocosh
    7
    Mohamed Benchaib
    Samedi 22 Novembre 2014 à 15:08
    Mustapha allah yarhmek, c´etait mon oncle, j´ai toujours pensé a lui ,et je me rappel de sa gentillesse et son calme et lorsqu´il venait nous rebdre visite a Blida ,il jouer avec moi, restais avec nous toute la journée et il aimait prendre de l´eau fraiche de Blida ,dommage qu´en la perdu et de cette maniére, merci pour ce sitte
      • sebbar1 Profil de sebbar1
        Mardi 2 Décembre 2014 à 10:11
        merci mohamed pour ta viste et ton témoignage, un honneur de t'avoir parmi nous et c'est avec un grand plaisir que nous relatant le parcours de ton oncle Allah yerahmou.....il avait marqué le but historique qui a fait accèder le mouloudia parmi lémite, on l'oubliera jamais et il fait parti de l'histoire de l'algérie et du Mouloudia à vie
    8
    nouloudeen soustara
    Mardi 9 Décembre 2014 à 23:09
    sebbar et daboudj merci pour vos sites allah yerham echouhada que vive le mouloudia que vive la casbah
      • sebbar1 Profil de sebbar1
        Jeudi 11 Décembre 2014 à 09:23
        merci khouna Mouloudia à vie heureux de taccueillir parmi nous et que vive la casbah bastion des hommes
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :