• L'Association "El-Mouloudia"

    L'Association "El-Mouloudia"

     

    L'Association "El-Mouloudia"

    prend le relais de Sonatrach

     

    Un Fait Historique

     

     

     

    1994-2001 Sept ans de combat pour un fiasco...

    Ayant été interpellés, en 1994, par le défunt Braham Derriche, les membres du dernier conseil d'administration du MC Alger, issus de l'élection de 1974, ont pris l'initiative de créer une association dont l'objectif final est de récupérer le club, ses couleurs, son histoire.

     Le club étant géré depuis 1977 par l'entreprise Sonatrach à la suite des dispositions prises dans le cadre de la réforme sportive et mise en application cette même année. 

    C'est dans cet esprit qu'une cellule de réflexion est mise en place le mois de juin 1995 présidée par Smaïl Khabatou et composée de MM. Drif, Marif, Tafat Ahmed, Bachi Zoubir, Dr Messaoudi, Si Chaïb Omar, Bachta Anwar, Khiaïr, Boukerrou "Aziouez". Le premier projet de statut de cette association a été élaboré le 13 juillet 1995.

    Le 10 novembre 1996, l'assemblée constitutive de l'association El-Mouloudia a eu lieu au restaurant Bois-des-Cars au cours de laquelle sont adoptés les statuts et règlement intérieur et est élu un comité directeur présidé par Rachid Marif. Ce comité était composé de : Tafat (secrétaire général), Aouf Sid Ali (trésorier), et comme autres membres Drif, Mekirèche, le défunt Katrandji Mustapha, Adjani, Hassena, Kheddache, Yacef, Messaoudi, M. Rachedi, Bachi, Tahmi, Benmerabet, Harizi, Khabatou, Bachta, Kaoua et Laggoune.

    Le 2 février 1997, la wilaya d'Alger délivre l'autorisation 1047 légalisant la création de l'association des anciens sociétaires du Mouloudia Club d'Alger. La publication dans la presse nationale a été faite le 11 mars 1997.


    Dans l"intervalle de ces démarches, des contacts étaient entamés avec Sonatrach dont le premier a eu lieu en décembre 1995. Les négociations, elles, ont débuté le 16 juin 1996 avec l'ASP MCA présidée par M. Djouad. S'en suivra l'élaboration d'un projet de plate-forme portant collaboration entre l'association El-Mouloudia et l'ASP MCA. Au terme de deux jours de débat, les 12 et 13 juillet 1997, l'ASP MCA adhère au contenu du protocole d'accord présenté par El-Mouloudia. Le 14 juillet 1997, l'ASP demande à changer l'intitulé du document par le titre «Plate-forme» au lieu de «Protocole d'accord». Le 16 juillet, revirement total du président Djouad en raison d'un article relatif à l'autonomie totale de la gestion de la section football par El-Mouloudia. Le 20 septembre de la même année, El-Mouloudia envoi un mémorandum à Sonatrach, au ministre de l'Energie et des Mines et au MJS. Les membres de cette association ne s'arrêtent pas là, puisqu'en février 1998, l'APN est saisie par M. Kasbadji, alors député d'Alger-Centre au sujet de la situation et des perspectives de l'association El-Mouloudia et du MCA, fleuron du mouvement sportif national.


    En mai 1999, l'association rencontre le chef de cabinet du ministre de l'Energie et des Mines qui débouchera, le 11 juin 2000, par la signature d'un document intitulé «Enoncé des principes généraux» consacrant la collaboration entre l'ASP MCA et l'association El-Mouloudia et la gestion de la section football, avec financement par Sonatrach à travers l'ASP. Le 24 juin 2000, une conférence de presse est animée par MM. Marif et Hassani pour informer l'opinion publique de ce rapprochement. Il a été décidé que la section football soit présidée par M. Mekirèche et son installation au niveau de la rue Charras. Le 26 août 2000, M. Mekirèche démissionne de son poste et est remplacé par Chaâbane Louanes. Suite à cela, le document est dénoncé par Sonatrach et du coup la section football réintègre l'ASP MCA.

    El-Mouloudia revient à la charge le 24 juin 2001, à la suite d'une rencontre entre le ministre de l'Energie et des Mines et ses représentants. Le 11 juillet 2001 fut la date de la signature du fameux protocole d'accord entre l'association El-Mouloudia et Sonatrach et visé par le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS). 
    Son objectif était la rétrocession de la section football aux dirigeants civils après l'accord donné par le comité exécutif de la société pétrolière le 8 juillet de cette même année et approuvé par son conseil d'administration.
    Le contenu du protocole officialise le transfert de la section football à El-Mouloudia en toute autonomie, le financement, par Sonatrach, durant deux ans sur la base du montant affecté auparavant par le président Djouad à cette section. Après deux ans, l'éventualité d'un sponsoring de la section football est envisagé .

     

    Saison 2001-2002 l'Association "El-Mouloudia" connait un cuisant échec en rétrogradant le Mouloudia en Division 2 après un scandale à Batna qui a vu les 2  Messaoudi (le Docteur et Torki) exhorter les joueurs à quitter le terrain suite à une décision arbitrale offrant un penalty au club hôte dans les dernières minutes, le MCA perd le match par pénalité et se fait défalquer un point important dans la course au maintien.

    A suivre...

    « RAMDANI Mahmoud joueur, Formateur et Dirigeant du MouloudiaLes Martyrs (Chouhada) de la Section Cross »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :