• La classe Biberon du Mouloudia

    Koudri (avec Belloumi) élu meilleur joueur de la supercoupe 2007

     

     Koudri, Kaddour, Belkheir, Khelloufi, Bouchama, Baroudi
    La jeunesse conjuguée au talent

     

    Le match de la Supercoupe, qui a opposé le MC Alger à l’ES Sétif, jeudi dernier, a donné la preuve que l’équipe algéroise renferme un contingent de jeunes joueurs pétris de qualités, pour peu qu’ils soient bien entourés et que l’on leur offre l’occasion de s’exprimer sur le terrain.
    La prestation du milieu de terrain Hamza Koudri, qui a été d’ailleurs désigné comme l’homme du match, augure d’un avenir radieux pour ce jeune joueur qui peut aspirer à ce que l’on lui fasse appel au sein de l’équipe titulaire à l’avenir. Idem pour le défenseur axial, Noureddine Kaddour, qui a montré des dispositions révélatrices qui feront de lui une pièce maîtresse du MCA dans un avenir tout proche. Son association avec Galoul a admirablement fonctionné au point où les attaquants de Sétif, pourtant ils ne sont pas du tout novices, ont mordu à plusieurs fois au piège de l’hors-jeu. “J’étais attentif aux conseils de mon coéquipier Galoul. J’avoue qu’il m’a énormément aidé sur le terrain et à la moindre inattention, il me remettait à l’ordre. J’estime que ce genre de match me permettra de me forger et acquérir de l’expérience. Nous sommes encore jeunes, mais nous avons la responsabilité de se donner à fond, car nous sommes les enfants du MCA. Il faut vraiment garder les pieds sur terre et continuer à travailler sans rechigner pour être à la hauteur de la confiance placée en nous”, nous a déclaré le jeune défenseur mouloudéen.
    En plus de ces deux éléments qui ont largement contribué au succès de leur équipe, l’effectif du MCA a enregistré la participation officielle de deux autres éléments qui ont été incorporés en tant que remplaçants. Il s’agit de l’attaquant et international junior, Abdenour Belkheïr, ainsi que le milieu de terrain offensif, Redouane Khelloufi. Même s’ils n’ont pas eu beaucoup plus de temps, ces deux joueurs ont démontré à tout le monde que le futur entraîneur du Mouloudia peut compter sur eux. Mieux encore, le jeune Belkheïr a été même comparé à l’ancienne coqueluche du Doyen, le regretté Aïssa Draoui. Il faut avouer que l’international junior du MCA a osé des choses qui vont lui donner plus de confiance. Pour une première, il n’est pas hasardeux de dire que ces deux joueurs pourront se distinguer plus à l’avenir. “Cette participation va nous permettre de se frotter avec des joueurs d’expérience. Cela ne sera que bénéfique pour nous et je souhaite que nous aurons encore d’autres chances pour montrer ce dont nous sommes capables”, disait Khelloufi.
    Par ailleurs, sur le banc de touche, il y avait d’autres joueurs qui attendent leur “heure”. On peut citer le défenseur latéral Salim Baroudi et l’avant-centre Nassim Bouchama. Dans peu de temps, ils auront eux aussi leur chance d’autant plus qu’ils s’entraînent avec l’équipe première et participent régulièrement aux matches amicaux. Une chose est sûre, c’est que le MCA possède une relève de qualité qui fera parler d’elle.
    Malik A.
     
     
    Quand les jeunes font leur révolution
     
    Au moment où les dirigeants du vieux club algérois sont à la recherche d’un entraîneur étranger pour driver l’équipe seniors moyennant un salaire conséquent, les futurs talents du club sont en train de se produire dans une indifférence totale. En effet, les joueurs qui composent les catégories jeunes d’un club aussi prestigieux que le Mouloudia doivent débourser de leur poche le prix  des chaussures pour pouvoir disputer les rencontres de championnat. Evoluer loin de leurs dirigeants, tel est le quotidien de ces joueurs à qui ont a promis monts et merveilles surtout après avoir remporté des trophées en fin de saison. A ce moment-là, on se bouscule pour s’afficher avec les jeunes talents, question de surfer sur la vague du succès fruit du labeur des différentes catégories du club. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, cette situation confuse que vivent actuellement les jeunes du Mouloudia  coïncide avec les performances réalisées dernièrement par Nourredine Kaddour, Hamza Koudri, Nacim Bouchama et Salim Baroudi, tous des enfants du cru. Comment peut-on espérer des générations similaires à celle déjà citée, alors qu’on ne fournit même pas le minimum requis pour la pratique du football. Les dirigeants du Mouloudia, au lieu de jeter des fortunes colossales dans le recrutement de Badache, Tahraoui…, devraient plutôt faire confiance aux jeunes sur qui on peut investir sur le long terme. Voir Koudri évoluer face aux Sétifiens de l’Entente sans aucun complexe ne peut que conforter les responsables mouloudéens dans leur décision de jouer la carte jeunes, car depuis le début de la saison on s’est rendus à l’évidence qu’il ne sert à rien de continuer à faire confiance à des mercenaires qui n’ont de surcroît ni le talent, ni l’envergure pour porter le maillot aussi chargé d’histoire du Doyen. Il est clair qu’au vu du déroulement des évènements, un sérieux lifting est plus que nécessaire lors du mercato d’hiver afin de redonner des couleurs à une équipe qui a tant besoin de fraîcheur et de jeunesse pour se refaire une santé
    Hamza Rahmouni
     
     
    Keddour-Koudri: une paire qui fera parler d'elle
     

    Comme il fallait s’y attendre, le désormais ex-entraîneur des Vert et Rouge a introduit des changements dans l’équipe en incorporant les deux jeunes joueurs Kaddour et Koudri. Si le premier cité a tiré son épingle du jeu lors de cette finale de Supercoupe d’Algérie, le second, lui, a été tout simplement élu meilleur joueur de la rencontre.
    Cependant, d’aucuns se demandent pour quelle raison Fabbro ne comptait pas sur les deux joueurs depuis le début de la saison si l’on en juge par leur excellent rendement sur le terrain jeudi dernier.
    A ce sujet, Fabbro lui-même nous a déclaré : «Je ne pouvais pas faire jouer Kaddour et Koudri au départ car ils avaient besoin d’un temps d’adaptation. Je ne voulais pas brûler les étapes pour leur bien avant tout, surtout que leurs qualités sont inestimables. Seulement, après notre échec face à la JSK, j’ai voulu injecter du sang neuf dans l’équipe. Ainsi, j’ai incorporé Kaddour aux côtés de Galloul, puisque ce dernier pouvait le faire profiter de son expérience. J’ai aussi fait jouer Koudri aux côtés de Belkaïd et ce dernier l’a bien aidé dans sa tâche. Je voulais donc faire jouer chaque jeune joueur aux côtés d’un élément expérimenté pour qu’il puisse donner le meilleur de lui-même et cela a bien marché. Il faut donc donner l’occasion aux jeunes pour prouver leurs qualités. Ils seront sans aucun doute l’avenir du Mouloudia.»
    Quant aux dirigeants du club, ils comptent soumettre cette belle idée de Fabbro, celle donc de donner l’occasion aux  jeunes joueurs de faire partie de l’équipe fanion, au nouvel entraîneur qui prendra les mesures qui conviendront.
    K. M.

     


     
    « Le MCA remporte son 17ème titreTAHIR HASSEN »

  • Commentaires

    1
    visiteur_karim moulo
    Vendredi 7 Novembre 2008 à 19:10
    Mr koudri khoud erai terbah joue int?gament, et sans fautes, puisque tu fais des fautes inutiles, et bonne chance ?'avenir tu m?te mieux.
    2
    visiteur_sebbar
    Vendredi 7 Novembre 2008 à 21:58
    tu as raison de le souligner karim, il commet beaucoup de fautes inutiles ces derniers matches, le talent il l'a ce jeune mais esp?ns qu'il n'aura pas la grosse t?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :