• Le doyen confiant

     

     

    La belle aventure en Ligue arabe des clubs champions reprend aujourd’hui pour le MC Alger qui aura sur son chemin cette fois El Merrikh, pour le compte du premier tour de l’épreuve à élimination directe. L’adversaire n’est pas le premier venu (un des plus titrés au Soudan) avec sa pléthore de vedettes locales avec (Ahmad Anounou) venant du pays voisin, le Yémen, et la puissance de son jeu en mouvement. Pour le MCA, cette rencontre est une étape importante pour la suite du parcours. Pour ce faire, Nouzaret a déplacé 19 joueurs parmi lesquels on trouve Zmit et Maouche,Sofiane Azzedine, le troisième gardien prenant place sur le banc de touche. Et c’est avec une grande détermination et un cœur gros comme ça que le doyen des clubs algériens abordera le match convaincu qu’il a les moyens de ses ambitions, à savoir bloquer le jeu en éventail de l’adversaire, tout en cherchant à lui asséner le coup fatal au moment opportun. Face à une formation qui occupe la seconde place au classement, juste derrière El Hillal, le Mouloudia rencontrera certaines difficultés face à un adversaire déjà averti par le NAHD. Les protégés du coach Mahmoud Ahmed Sâad, qui n’ont concédé qu’une seule défaite en 16 matches, semblent être sur leurs gardes. Après avoir avancé d’une journée leur match face au Châabat, les Soudanais ont visionné plusieurs cassettes pour décortiquer le jeu des Algériens. «Nous avons minutieusement étudié le jeu des Algériens à travers des enregistrements vidéo de ses dernières rencontres. Nous avons pris soin par là même de prendre les dispositions nécessaires pour le contrer», confie à la presse locale le coach soudanais Sâad pour qui le match demeure jouable: «C’est précisément par des contres rapides que nous comptons opérer en attaque.
    Et c’est bien à travers le système de bloc que nous évoluerons ce soir au MCA.»
    Le schéma tactique préconisé par le Mouloudia d’Alger, qui sera probablement handicapé par le manque de compétition, reposera sur une bonne couverture défensive et une exploitation judicieuse des espaces pour surprendre l’opposant dans son fief. «Le 3-5-2 sera l’option tactique qu’on doit adopter au cours du match pour empêcher, d’une part, l’opposant de développer son jeu en mouvement et, de l’autre, pour mieux contrôler l’évolution des opérations», souligne Zoubir Zmit, l’un des éléments clés du compartiment de l’entre-jeu mouloudéen. L’entraîneur Nouzaret aura, par ailleurs, l’embarras du choix en arrêtant son onze rentrant. Tous les éléments formant l’effectif sont opérationnels, si l’on excepte le même Zmit qu’il compte récupérer grâce à des soins intensifs. Les autres seront tous là, prêts à défendre crânement les chances de l’équipe dans son entreprise d’assurer un grand pas vers le deuxième tour.     

    « KHABATOU SMAILChampions League Arabe »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :