• Le Doyen redécouvre l’Afrique

    COUPE DE LA CAF (2e TOUR, ALLER), CET APRÈS-MIDI (16H) A ILORIN STADIUM TOWNSHIP :

     KWARA UNITED FC (NIGERIA) - MC ALGER


    Le Doyen redécouvre l’Afrique

    Le MC Alger renoue cet après-midi dimanche avec la compétition africaine en rencontrant le représentant du Nigeria, le GC Kwara en match comptant pour les 1/16es de finale aller de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).

    Le MCA retrouve donc la compétition continentale après sept ans d'absence, puisque sa dernière participation remonte à la saison 2000 où il s'était fait éliminer au 1er tour de la Champions League africaine par le club sénégalais de Jeanne d'Arc (1-1 et 1-5). Cette fois-ci, et après deux participations mitigées en Champions League arabe lors des deux dernières saisons, les détenteurs de la Coupe d'Algérie nourrissent de grandes ambitions pour aller le plus loin possible en Coupe de la CAF, nouvelle version, et à laquelle ils prennent part pour la première fois. Le seul titre africain des Vert et Rouge remonte à l'année 1976, où l'équipe avait décroché le titre de champion d'Afrique pour sa première participation africaine. Les poulains de l'Italien Enrico Fabbro se trouvent depuis hier (vendredi) à pied d’œuvre à Ilorin, la ville du FC Kwara distante de 200 km de la capitale Lagos. Tout compte fait, les 19 joueurs mouloudéens présents à Ilorin n'auront eu que 48 heures d'acclimatation avant le match, ce qui pourrait s'avérer insuffisant. Mais cette situation ne semble pas inquiéter l'entraîneur Fabbro qui prend très au sérieux ce rendez-vous, le premier pour lui au niveau international, du moment qu'il a pris en main le club algérois, juste après son élimination en Coupe arabe face au Nasr saoudi. Malgré le manque d'informations concernant Kwara, Fabbro se montre optimiste quant à l'issue finale de cette rencontre. "Le FC Kwara, reste inconnu, mais nous aurons plus d'informations sur lui sur place, grâce aux cassettes que nous fournira l'ambassade d'Algérie à Lagos", a souligné le technicien italien. "La récupération ne m'inquiète pas. Certes, le voyage a été éprouvant, mais on aura suffisamment de temps pour récupérer", at- il dit. Toutefois, le coach italien craint l'excès de confiance des camarades de Fayçal Badji de la mauvaise situation du FC Kwara au championnat du Nigeria. "On ne doit pas se fier au classement de cette équipe, car face au MC Alger, elle jouera son va-tout. Pour cela, il faut rester prudent notamment sur le plan physique, principal atout du football nigérian", a précisé M. Fabbro qui espère réaliser un bon résultat à Ilorin, dans la perspective du match retour prévu le 18 mars à Alger. Pour ce match aller, le club algérois s'est déplacé presque au complet, où seuls Belkaïd (blessé), Diarra (non qualifié), Badache, Azzedine et Belaïd (non retenus) manquent à l'appel. De l'avis de Bouguèche, la troupe à Fabbro ne craint pas la pression psychologique dont le MCA fera l'objet. "Malgré les conditions difficiles qui nous attendent au Nigeria, nous sommes décidés à réaliser un résultat sécurisant avant le match retour", a indiqué l'ailier Bouguèche. De son côté, le joker mouloudéen, le Malien Sidibé, estime que les joueurs évolueront avec un tempérament de guerriers, tout en promettant d'inscrire au moins un but à Ilorin. Pour sa part, le capitaine Kamel Bouacida reconnaît que le match ne sera pas facile devant un adversaire habitué aux conditions climatiques propres à l'Afrique. L'adversaire du MC Alger, le FC Kwara occupe la 8e place du groupe (A), au championnat du Nigeria, avec 10 points en autant de matchs. Lors de son dernier match, le Kwara a battu Heartland (2- 0), ce qui constitue un avantage psychologique certain pour cette équipe qualifiée au tour préliminaire, aux dépens de Dragons du Bénin en les battant à l'aller (1-0) et au retour (2-0), alors que le MC Alger était exempt. M.B.

     

    Les “Afonja Warriors”, cette énigme

    Peu d’informations en rapport avec ce club de l’Etat de Kwara, qui en compte aussi d’autres formations locales qui évoluent dans les petites divisions. Le Kwara United FC coaché depuis le début de cette saison par le coach suédois, Roger Palmgren, qui avait entraîné par le passé les sélections du Rwanda (tenu en échec à Kigali puis battu à Alger par les Verts entraînés par Ali Fergani) et celle de la RD Congo, occupe actuellement la 8e place (sur 10 clubs) du championnat NFL (groupe B). Lors de la dernière journée du championnat local, les “Afonja Warriors” ont remporté leur seconde victoire de la saison devant le FC Heartland (2-0). En Coupe de la CAF, ils avaient écarté du premier tour les Béninois de Dragons d’Ouémé. Le KUFC ne fait pas la Une de la presse locale, ce qui explique la difficulté des Mouloudéens de récolter des informations sur cette équipe. Même la représentation diplomatique algérienne à Abuja n’a pu obtenir des informations. Notre ambassade ne savait même pas que la distance entre Lagos et Ilorin était supérieure aux 200 km invoqués par la CAF, organisateur des compétitions interclubs, pour obliger le club hôte de transférer ses invités par avion. La seule réponse que les membres de la délégation ont obtenu de la part de l’ambassade d’Algérie est que la sécurité est plus sûre sur les routes que dans les airs. Pour ce qui est des échos, rares il faut le souligner, en provenance de Ilorin, il y a lieu de souligner deux articles publiés hier par un seul quotidien de la presse locale, à savoir le “Daily Sun”. Celui-ci a fait d’abord parler le coach suédois du FC Kwara United. Palmgren, qui dit tout ignorer sur le Mouloudia d’Alger, insiste par contre sur les progrès accomplis par son team ces dernières semaines. Selon Palmgren, ses connaissances se limitent à celles qu’il a sur le football nord-africain, soit à son avis des footballeurs techniquement bons, mais qui manquent de la rigueur. Selon l’auteur de l’article, les principales informations recueillies par les Nigérians émanent d’un compatriote répondant au nom de Isiaka Olawale, qui évolue actuellement au sein de Lobi Stars. Pour ceux qui ont peut-être oublié ce nom, précisons qu’il s’agit de cet élément enrôlé la saison dernière par le… WA Tlemcen. Olawale a classé le MCA parmi les trois meilleurs clubs d’Algérie (avec la JSK et l’USMA). Il a aussi noté qu’il avait déjà affronté cette équipe quand il évoluait sous le maillot tlemcénien, avec pour référence les demifinales de la Coupe d’Algérie disputées la saison dernière à Mostaganem. Olawale a tenu particulièrement à citer la puissance de Moussa Coulibaly, le défenseur malien des Vert et Rouge. Concernant les forces et faiblesses du Kwara Utd, pas de quoi remplir des pages. Juste que l’ex-défenseur de la formation d’Enyimba FC, Ogbonnaya Okemiri, fait partie des piliers de cette équipe et que, par ailleurs, le buteur Chukuru Okoli sera de retour.

    Le test africain

    Après sept saisons d’absence sur la scène continentale, le MC Alger retrouve, cet après-midi, la compétition africaine, à l’occasion de son match aller comptant pour les 16es de finale de la Coupe de la CAF face au représentant nigérian, le FC Kwara United. Les Mouloudéens sont, depuis vendredi, à pied d’œuvre à Ilorin, à 200 km de la capitale Lagos, la ville qui accueillera ce premier rendez-vous dans son stade principal, le Kwara Stat Stadium. Une petite enceinte d’une capacité de 10 000 places seulement, ce qui ne sera, sans nul doute, pas avantageux pour notre représentant du fait d’évoluer sous une grande pression du très chauvin public local. Les hommes de l’Italien Fabbro devront composer également avec des conditions climatiques très dures. La chaleur torride et le taux très élevé d’humidité qui caractérisent les villes nigérianes sont des facteurs qui peuvent avoir raison du Mouloudia. Mais ces conditions ne semblent pas pour autant alarmer l'entraîneur Fabbro qui découvre pour la première fois une compétition africaine. L’Italien, qui s’est toutefois montré inquiet quant à la situation sécuritaire de ce pays, a appelé ses joueurs à rester bien concentrés et ne penser qu’au match. Fabbro a mis en garde ses joueurs contre tout excès de confiance par rapport à la mauvaise situation du FC Kwara dans le championnat du Nigeria. “On ne doit pas se fier au classement de cette équipe, car face au MC Alger, elle jouera son va-tout. Pour cela, il faut rester prudent, notamment sur le plan physique, principal atout du football nigérian”, a précisé M. Fabbro qui insiste sur la nécessité de réaliser un bon résultat lors de ce match aller. Pour le capitaine mouloudéen, Kamel Bouacida, l’équipe ne craint pas la pression psychologique dont elle fera certainement l'objet. “Il ne faut pas trop penser aux conditions difficiles que nous allons certainement trouver au Nigeria. Il faut rester concentrés sur le match et essayer de faire le maximum pour réaliser un résultat sécurisant qui nous permettra de jouer le match retour dans de meilleures conditions”, affirme-t-il. Le capitaine mouloudéen et le seul rescapé de l’équipe championne d’Algérie 1999, qui a pris part à la dernière participation africaine du MCA l’année suivante, promet que “les joueurs vont se battre corps et âmes pour bien représenter le football algérien et les couleurs du Mouloudia”.
    Toutefois, Bouacida reconnaît que “le match ne sera pas facile. Il est vrai qu’on ne connaît pas grand-chose sur l’adversaire, mais je suis persuadé qu’on aura affaire à un dur morceau qui est habitué aux conditions climatiques propres à l'Afrique”.
    Mission difficile pour les Algérois qui ambitionnent de relever le grand défi d’aller le plus loin possible dans cette compétition et se faire une nouvelle place parmi le gotha africain, dont le Mouloudia a fait partie en 1976 avec son unique titre de champion d’Afrique.


     

    « Kwara Utd To Dismantle MC d'AlgersKWARA united-MCA 3-0 :Le naufrage Africain »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :