• Le mouloudia devant un test saoudien

    Ennasr-MCA, ce soir au stade du Prince Fayçal (17h 45 heure algérienne)
     
         
    Un rendez-vous ô combien important pur les Vert et Rouge qui ont pratiquement perdu tout espoir pour rester dans la course au titre national. Du coup, la compétition arabe devient un objectif primordial, vu ses retombées sur le double plan financier et sportif.
    Il faut dire que depuis leur arrivée ici à Riyad, les Mouloudéens donnent l’impression d’avoir tourné la page des récents problèmes qu’ils ont endurés. Le leitmotiv maintenant est de revenir avec un résultat positif de la capitale saoudienne.
    L’absence d’un entraîneur en chef, suite au limogeage de Bracci la semaine dernière, ne se fait pas du tout sentir. Abdelhak Meguellati, chargé d’assurer l’intérim, s’est attelé à confectionner un plan de travail à même de bien préparer ses poulains en prévision de la rencontre d’aujourd’hui. Durant les jours précédents, tous les joueurs se sont  donnés à cœur joie au travail et chacun voulait gagner la confiance de l’entraîneur pour figurer dans le onze rentrant.
    Il faut dire que dans ce cas, le coach mouloudéen a préféré faire durer le suspense jusqu’à la dernière séance d’entraînement, c’est à dire celle d’hier soir. Meguellati gardait toujours pour lui la liste du onze de départ, même si en se référant à ses propos, il n’a pas l‘intention de procéder à beaucoup de changement par rapport au onze qui a joué le dernier match face à la JSK.
    Si changement il y a, il concernera le volet tactique. A ce propos, Meguellati est affirmatif : «Pas question de jouer sans un avant de pointe comme le faisait Bracci lors des dernières rencontres.»
    Et avant même que l’entraîneur ne divulgue la liste des rentrants, tous les joueurs rassurent qu’ils sont prêts à accepter ses choix, le risque de voir certains d’entre eux se rétracter est effectif. C’est ce que craignent le plus les dirigeants en place, qui tentent tant bien que mal de contribuer dans la préparation psychologique de leur groupe afin d’éviter tout dépassement qui pourrait porter préjudice aux joueurs à quelques heures d’un  important rendez-vous.
    Il s’avère qu’après le visionnage des cassettes des deux derniers matches d’Ennasr, que les Mouloudéens se sont rendus compte qu’il est loin de constituer un foudre de guerre. Voilà qui les motive davantage pour passer cet écueil saoudien, d’autant que le match retour aura lieu à Alger. Seulement, il faudra surtout éviter de tomber dans le piège de l’excès de confiance, même si Coulibaly et Cie semblent avoir retenu la leçon du précédent tour, lorsqu’ils ont failli être éliminés bêtement face à la modeste formation yéménite d’Al-Tilal, n’était le sauveur Sofiane Younès, auteur du but de la qualification dans le temps additionnel du match.
     

    MCA - Sidibé reprend l'entraînement

    Rafan Sidibé, l'attaquant malien du MCA, a repris l'entraînement depuis hier, samedi. Il a pu s'adonner normalement aux exercices auxquels il a été soumis au stade annexe du 5 Juillet, en compagnie de ses camarades mouloudéens, qui n'ont pas fait le voyage en Arabie Saoudite pour affronter Ennasr Essaoudi, en Champions League arabe. Une compétition qui a été  malheureuse pour Sidibé puisque c'est dans cette épreuve qu'il s'est fracturé la jambe, restant ensuite trés longtemps en convalescence. Ce dimanche, il s'est également entraîné avec les mêmes équipiers sans souci.

    « Ketrandji:on a besoin de 5 ans pour sortir de l'aubergeA Riyad pour mieux faire qu'à Djeddah »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :