• le président du MCA ambitieux

    Messaoudi : Je suis optimiste…les médias avaient causé la crise du Mouloudia
    9/3/2005
     
    Mohamed Messaoudi, le président du club du Mouloudia d’Alger est l’un des personnages qui suscite énormément de polémique dans le domaine des sports en Algérie.

    Le boss mouloudéen était perçu comme un héros national en début de la saison passée après le puissant départ de l’équipe de football sur la scène locale et arabe. Ensuite l’équipe est entré dans une période de débâcle au cours de laquelle l’équipe a énormément chuté ce qui a d’ailleurs poussé les fans du club à lui demander de quitter ses fonctions et la nominations d’une nouvelle direction pour sauver l’équipe.

    Mais pourtant il est rester en poste et le voilà en tête du Mouloudia pour une nouvelle saison. Dans cette interview accordée à l’ACL.tv il livre ses ambitions et futurs projets pour le Mouloudia.

    Est-ce que vous avez surmonté la crise financière qui a frappé le club l’année dernière ?
    Absolument. Nous avons réussit à sortir de la crise et la situation est actuellement stable au club. Tout les joueurs et le staff technique ont reçu leurs salaires complets. Mais je veux signaler que la crise n’était pas aussi épouvantable comme les médias l’avaient décrit.

    Les médias ont il amplifier l’affaire ?
    Oui, car notre situation financière n’était pas pire que beaucoup d’autre clubs mais la presse a intentionnellement aggravé la situation et donner une mauvaise impression au public.

    Mais pourquoi ?
    Le Mouloudia est un grand club à une très large base populaire. La presse s’intéresse beaucoup à ses nouvelles car elle attireront un grand nombre de lecteurs ce qui va accroître leurs distribution. Et généralement elle se concentre sur les points négatifs du club et les grandes crises car cela ajouterait du suspens et de l’attraction à leurs publications, synonyme de meilleur gain.

    Et pourquoi l’administration n’a pas publié, à son tour, les vraies informations ?
    Les membres du conseil d’administrations sont toujours prêts pour fournir toutes les informations disponibles mais ce sont les journalistes qui vont chercher leurs informations à des sources pas officielles.

    Avez-vous pu conserver vos vedettes qui étaient sur le point de déserter l’équipe ?
    Oui et surtout l’attaquant vedette de l’équipe Karim Chaouche qui était sur le point de se déplacer au Qatar.

    Et qu’en est il du capitaine Amer Ben Ali (35 ans)?
    Nous l’avons envoyé en France pour faire un diplôme dans le domaine de l’entraînement. A son retour il trouvera sa place en tant que joueurs mais aussi il sera inclus dans le staff technique et aura un plus grand rôle dans le futur.

    Quelles sont vos ambitions pour l’équipe cette saison ?
    Je suis très optimiste car nous avons renforcé l’effectif par plusieurs joueurs de même que nous avons recruté le technicien français Robert Nouzaret qui possède un CV impressionnant. Je pense que nous allons faire une bonne performance au plan local et arabe.

    Pensez vous que le Mouloudia peu décrocher le titre arabe ?
    Absolument. Nous avons montré de bonnes performances lors de la dernière édition et il ne nous fallait que quelques secondes pour se qualifier à la demi-finale mais l’Ittihad Jeddah s’est imposé avant de décrocher le titre arabe. Je prédit que nous allons franchir les quarts de finale dans cette troisième édition
    « MCAle MCA à khartoum (SOUDAN) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :