• Les clubs d'Alger

    Le football est le sport roi en Algérie et de ce fait à Alger. Il est pratiqué à toutes les échelles et la capitale compte plus d’une centaine de clubs dont huit professionnels en première et deuxième division, Les plus populaires étant le MCA, l’USMA, le CRB, et si on peut ajouter la JSK à travers les nombreux kabyles établis à Alger. Il ne faut surtout pas oublier aussi le football féminin avec les équipe de CF Casbah, du FC Bab El Oued et surtout l’ASE Alger Centre qui trône sur le championnat et la coupe depuis leurs création et dont les joueuses constituent l’ossature principale de l ‘équipe nationale féminine récente vainqueur du championnat arabe des nations.

    LE MOULOUDIA CLUB D’ALGER MCA :

    C’est le plus ancien et premier club musulman crée en Algérie d’ou l’appellation "le doyen". Il a été crée en 1921 le jour de la fête du "Mouloud" et c’est de là que provient le nom du Mouloudia. Il symbolisera des années durant la résistance à la colonisation et devient rapidement le club le plus populaire en Algérie et ce jusqu’à maintenant. Le palmarès du Mouloudia est riche de 6 championnats d’Algérie, de cinq coupes d’Algérie et surtout d’une coupe d’Afrique des clubs champions en 1976, la première pour un club algérien. Le dernier championnat du MCA date de la saison 1998-1999 auquel ont participé entre autre Rafik Saifi, Amer Benali ou bien Fodil Dob. Depuis les supporteurs du Mouloudia ont pu gouter à la joie d'une cinquiéme coupe d'algerie le 15 juin 2006 et espèrent que le club renaitera de ces cendres.

     Site officiel du club : www.mouloudia.org

     L’UNION SPORTIVE DE LA MEDINA D’ALGER USMA :

    C’est le deuxième club plus populaire d’Alger après le MCA. Il a été crée en 1937 sous le nom de L’Union Sportive Musulmane Algéroise dans le quartier de Soustara. Les débuts ont été très difficile surtout avec l’éclatement de la deuxième guerre mondiale et la suspension du championnat, mais au fil des années le club a su se structurer et s’agrandir au point de devenir aujourd’hui un des grand club algérien avec la JSK. Coté résultats sportifs après le titre de la saison 1962-1963, l’USMA a connu à partir du début des années 80 par intermittence une période faste avec sept coupe d’Algérie et trois nouveaux titre de champion. Seul point noir au tableau, l’absence d’un titre continental qui confirmera la dimension internationale surtout sur le plan africain qu’a pris l’USMA ces dernières années. Le club a enfanté plusieurs bons joueurs que ça soit dans les années 60-70-80 (Bernaoui, Allik, Guedioura …) ou bien plus récemment (Hamdani, Rahim, Dziri, Achiou, Ghazi, …).

    Site officiel du club : www.usm-alger.com

    LE CHABAB RIADHI BELOUIZDAD CRB :

    Le CRB est le club phare du quartier historique de Belouizdad anciennement connu sous le nom de Belcourt. Il s’apparente aussi à Laakiba quartier mythique du centre Alger. Il a été crée en 1962 à l’aube de l’indépendance et fut l’un des meilleurs clubs algériens durant les années 60. A l’instar des autres clubs algérois, plusieurs grands joueurs algériens y ont évolué à travers ces cinq décennies à l’image de Lalmas, Abrouk, Kalam, Yahi. Le chabab a été vainqueur de 6 championnats d’Algérie, le dernier datant de la saison 2000-2001 ainsi que de 5 coupes d’Algérie dont trois contre le rival éternel l’USMA. Tout comme cette dernière, les rouges et blanc (couleur du club) n’ont jamais conquis de titre continental, ce que compte rectifié l’équipe dirigeante actuelle avec la construction d’une jeune équipe compétitive, une stabilité au niveau du staff technique et surtout le soutien inconditionnel de tous les fans.

    Site officiel du club : www.cr-belouizdad.com

    LE NASR ATHLETIQUE D’HUSSEIN-DEY NAHD :

    Le milaha comme aime le surnommer ses supporteurs est un club du centre est de la capitale. Crée en 1947 par la fusion des trois clubs du quartier d’Hussein Dey, le NAHD a répondu à l’appel de la guerre de libération et a eu son lot de martyres comme tous les clubs algériens de l’époque. Les couleurs du club sont le sang et or et il évolue au stade Zioui au cœur même du quartier. Le nasria a gagné le championnat d’Algérie durant la saison 1966-1967 ainsi que la coupe d’Algérie en 1979, de même qu’il a été finaliste de la coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe toujours en 1979. Depuis il n’y a eu aucun trophée malgré la pléiade de joueurs talentueux que le club a enfanté au début des années 80 comme Madjer, Merzekane, Ait El Hocine, Guendouz, … ou bien plus récemment comme Magraoui, Aliche, Bendebka ou Yacef entre autres.

    Site officiel du club : www.nasria.com

    LA JEUNESSE SPORTIVE DE KABYLIE JSK :

     La JSK est sans doute le plus grand et le plus prestigieux des clubs algériens. Elle compte des centaines de milliers de fan à travers l’Algérie particulièrement en Kabylie et à alger. Son épopée a commencée en 1946 date de création du club et ne s’arrêtera sûrement pas en si bon chemin. Comme tous les autres clubs crées à l’époque, elle a livré son lot de martyres pour la cause nationale et végétera durant quelques années dans les divisions inférieures jusqu’à la saison 1968-1969 ou elle accèdera enfin en nationale 1, palier qu’elle ne quitta plus depuis. Les couleurs du club sont le jaune et le vert. Le palmarès de la JSK est le plus riche de tous les clubs algériens , entre autre 12 titres de champion d’Algérie principalement dans les années 70 et 80, 4 coupes d’Algérie, 1 super coupe d’Algérie, 2 coupes d’Afrique des clubs champions, 1 coupe d’Afrique des clubs vainqueurs de coupe, 1 super coupe d’Afrique ainsi que successivement 3 coupe de la CAF en 2000, 2001 et 2002. Les plus pages du club ont été écris par des joueurs talentueux (Hannachi, Iboud, Fergani, Cerbah, Menad, Bouiche, Meftah, saib,…….) mais aussi par des entraîneurs d’exception (Matiga, Zywotko, Khalef).

    Site officiel du club : www.jskabylie.org

    LE PARADOU ATHLETIC CLUB PAC :

    Le PAC est le plus jeune club de l’algérois, il a été crée en 1994 par une bande de copain du quartier du Paradou au niveau de la commune de Hydra. C’est un des clubs les mieux structurés au niveau national et le premier à avoir eu un site Internet officiel. L’anecdote concernant les couleurs bleu et jaune du club se résume à la présence de l’ambassade de Suède prés du quartier, de même que le passage de l’ambassadeur de Suède au moment de la discussion par rapport à ce sujet. Le parcours du PAC est un exemple pour tous les clubs novices. Durant 11 ans d’existence, le club a connu 7 accessions qui l’ont emmené de la division Wilaya 2 à la Super D1 (Division 1) ou il effectue une première saison assez remarquable avec un classement dans les six premiers. Toute cette consécration est du à un travail de longue haleine et un professionnalisme à tous les niveaux (du président du club aux supporteurs en passant par le comité directeur et les joueurs).

    Site officiel du club : www.paradouac.com

    « Messaoudi vers la sortieBELKAID Farouk au MOULOUDIA »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :