• Les fous du mouloudia

    on mérite au moins un titre chaque saison !!!!!!!

    Les joueurs du MCA chez leur peuple

    En l’emportant à la régulière sur la surface de jeu face à une «fantomatique» formation de l’USM Alger, le MC Alger a tenu à fêter sa consécration avec ses fans.

    Le moment choisi : avant-hier, au mythique quartier de Bab El-Oued. Des moments forts, des scènes et des images que nous n’avons pas vues et vécues depuis la victoire, en coupe du monde, de l’EN face à la RFA. Les joueurs du MC Alger, les membres des staffs technique et administratif, à bord d’un bus aux couleurs du club, ont sillonné, le trophée porté à bout de bras, les principaux quartiers et artères de la capitale transformée, l’espace d’un week-end, en coeur du football. Les Algérois, qui chérissent le Doyen, attendaient ces moments de joie intense pour fêter comme il se doit la consécration de leur équipe. Bab El- Oued entre en transe. Klaxons, chansons glorifiant le plus vieux club algérois, et youyous rompent le silence de ce quartier, sortant ainsi de sa torpeur d’un vendredi aprèsmidi. Cependant, les organisateurs ont eu beaucoup de mal à gérer l’interminable cortège conduisant l’équipe et sa coupe au boulevard des Martyrs. A la place des Martyrs, une foule compacte attendait impatiemment l’arrivée des joueurs. "Je n’en crois pas mes yeux. C’est incroyable, je ne me vois pas un jour fêter la consécration avec mon équipe favorite. C’est un rêve qui se réalise", dixit un supporter. Et un autre de renchérir : "Vous savez, je devais travailler jeudi soir. Mais je suis allé au stade pour ne pas manquer ces moments de joie". Les joueurs eux, ne pouvaient contenir leur joie. Ils chantaient et dansaient au rythme des tubes consacrés au club. "C’est fantastique. De tels supporters méritent chaque année un titre", dixit Bouguèche, non sans revenir sur le match de jeudi : "Avant même de fouler la pelouse du stade, j’ai senti déjà la victoire". Le Mouloudia d’Alger vient de gagner la coupe. La balle est désormais dans le camp des dirigeants qui devraient mettre de côté leurs divergences pour permettre au club de rester au firmament du football algérien. En attaquant les épreuves continentales…

    Tarek B.

    « Les fous du MCALes fous du Doyen »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :