• MAZA Mustapha

    MAZA Mustapaha

    " Le lutin vous salue bien "

     

    Il y a eu Aouadj Zoubir au pied gauche meurtrier, ensuite Bachi Zoubir au temps de la splendeur du Mouloudia, couronné Roi d'Afrique.Vint par la suite; Bencheikh Ali dont les envolées et les dribbles raffinés enchantèrent les foules.Le Doyen des clubs peut s'enorgueillir d'avoir toujours fourni au fil des générations des joueurs d'exception. De nouvelles vagues mouloudéenne reprenait à chaque fois le flambeau éternel des "vert et rouge".

     Un jeune doué est apparu, une étoile avait brillé et crevé l'écran en arrivant au MCA.Le football l'avait dans les tripes.Issu d'une famille de footballeurs, ce petit Mouloudéen a gravi les échelons dans son populeux quartier d'El-Anassers avant de s'imposer entièrement dans le grand club Algérois.Il était petit par la taille, mais au talent immense, il avait une détente phénomènale pour cette même petite taille et un pied gauche artistique.

     Maza Mustapha, puisque de lui qu'il s'agit, est né le 10.07.1970 à Alger, il a effectué ses débuts à la merveilleuse école de l'OMR en passant par toutes ses catégories jusqu'en troisième année junior pour atterir au MCA.Il avait comme entraineur un certain Smail Khabatou.

    "ammi Smail" grand éducateur aux qualités humaines et techniques reconnus , authentique Mouloudéen, était dans beaucoup dans la venue de Maza au Mouloudia. Mustapaha constituait avec un autre lutin, son compère Ghouli, un duo de charme aux gestes techniques trés appréciés par les nombreux supporters du Mouloudia d'Alger.

    Il rêvait de porter le même maillot "vert et rouge" de son modél Ali Bencheikh ,il devint le chouchou du public comme lui mais malheureusement n'a pas eu le même palmarés que son prédécesseur avec le MCA.

     Qu'il jouait ou qu'il s'absentait, le public Mouloudéen le réclamait et chanter à chaque fois "Khssara MAZA ma laabch el youm" (Dommage MAZA n'a pas joué aujourdh'ui) même quand le Mouloudia gagnait tellement il était apprécié pour ses qualités techniques et surtout pour sa hargne et sa rage de vaincre,ça lui est arrivé de pleurer aprés une défaite du MCA comme ce fut le cas contre le RC Kouba au stade du "5 juillet" (1-0).

    Actuellement, Mustapha est devenu entraineur en herbe.On lui souhaite bonne continuation

    MAZA MUSTAPAHA

    Né le 10.07.1970

    Clubs: OM Ruisseau, MCA (1989-1996)

    Palmarés : vierge

    « MERAGA Nacereddine: le juste milieuMC Oran-MC Alger 1-2 (16.11.2006) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :