• MEFLAH Aoued

     

    http://www.stade-rennais-online.com/Aoued,2854.html

     

    Olympique ALESIEN 1935/1936


     


    MEFLAH "Aoued" Benaouda

     

     

    Né le: 07.05.1906 à Mascara

     

    Si le Maroc avait sa perle noir du football, le nommé Ben Barek Larbi de 1939 à 1952, l'Algérie avait aussi ses perles noirs que l'histoire n'oubliera pas de sitôt.On citera l'un d'eux, le mascarréen Meflah Aoued, cet attaquant complet qui était selon les connaisseurs une véritable star tant à Rennes, Fives-Lille qu'à Antibes sans oublier son passage au MCA alors militaire avant de s'installer en France.

     

    Qui ne connait pas Aoued à Mascara?.Il est né en 1906 dans la ville de l'émir Abdelkader. Il débuta la pratique du Football en 1925 au sein de l'équipe phare de la ville, le GC Mascara.Deux ans après, soit en 1927, il a été appelé au service militaire à Alger avec son ami le talentueux Djidar où tous deux vont faire les beaux jours du Mouloudia d'Alger.En 1929, Aoued embrassa une carrière professionnelle, il signa à LILLE en France, ensuite Alès pour finir au Stade Rennais de 1936 (avec le Mouloudéen Benouna Ali) à 1945.

    En 1945 il devient entraîneur joueur de sa première équipe, le GCM malgré son âge avancé.Il va choisir d’exercer le métier d'entraîneur durant les années 50 jusqu’après l'indépendance, des deux équipes mascaréennes: le FRM et le Ghalia, tout en étant professeur d'EPS au lycée Djamel Eddine El Afghani.

    Meflah Aoued est mort dans un accident de voiture en 1965, à l'âge de 59 ans, en revenant d'une visite familiale sur la route Tiaret-Mascara.L'ancien stade de sa ville natale porte son nom jusqu'à aujourd'hui.

     

    http://www.stade-rennais-online.com/Aoued,2854.html

     

    Originaire de Mascara, en Algérie, Meflah Benaouda (dit « Aoued »), se fait remarquer par le club lillois du SC Fives alors qu’il évolue au Mouloudia Club d’Alger. Après avoir fait le voyage vers l’hexagone, le jeune algérien expérimente avec son club la fin de l’ère amateur et les débuts du professionnalisme en France. Après avoir joué en D1 avec Fives puis Alès, Aoued rejoint le Stade Rennais, le club cévenol étant relégué en D2.
    Malheureusement, il doit subir avec les Rouge et noir une deuxième descente d’affilée, malgré ses huit buts marqués en championnat. Resté la première année en D2, il rejoint Antibes en 1938, alors que le Stade rennais n’est pas parvenu à remonter. En 1940, alors que la guerre a éclaté, il revient à Rennes, où le club a dû temporairement délaisser le professionnalisme. Il y reste jusqu’en 1947, jouant très épisodiquement en pro.
    Retourné ensuite en Algérie, il y meurt en mars 1965, à l’âge de 59 ans.

    Nom : Benaouda

    Prénom : Meflah

    Surnom : Aoued

    Nationalité : Franco-algérienne

    Date de naissance : 07/05/1906

    Lieu de naissance : Mascara (Algérie)

    Date de décès : 05/03/1965

    Lieu de décès : Takhemaret (Algérie)

    Poste : Attaquant

     

    Carrière :

    Joueur :


    GC Mascara (Algérie, 1925-1927)
    Mouloudia Club Alger (Algérie, 1927-1929)
    SC Fives (1929-1934, passe pro en 1932)
    Olympique d’Alès (1934-1936)
    Stade rennais UC (1936-1938)
    Olympique d’Antibes (1938-1940)
    Stade rennais UC (1940-1947) 

     

    « MEKHAZNI MohamedLe Mouloudia sur le site du REAL »

  • Commentaires

    1
    benharir bénamar
    Mardi 10 Avril 2012 à 13:30
    null
      • sebbar1 Profil de sebbar1
        Mercredi 11 Avril 2012 à 16:23
        salut mon ami, bienvenu sur ton blog
    2
    benamar
    Samedi 28 Avril 2012 à 20:45

    mascaréen de souche et amateur du vrai foot-ball, je suis éberlué de ne lire aucun commentaire sur Meflah Aoued, qui a marqué l'histoire du foot-ball à Mascara au même titre qu'El Gotni, Mahi et enfin Belloumi.J'ai connu, quand j'étais lycéen au lucée Djamal Eddine de Mascara, Monsieur Si Aoued comme on le surnommait affectueusement.Il était d'une gentillesse inégalable, sachant trouver les mots justes.Moi-même j'ai été étonné de lire qu'il était l'égal de Larbi Ben Barek, le Pelé d'avant  guerre, c'est dire que Mascara a toujours produit les plus grands joueurs d'Algérie.J'en ai la quasi-certitude maintenant.Une ligne d'attaque composée de Mahi, Belloumi, El Gotni, Nehari et Meflah Aoued aurait dynamité n'importe quelle défense du monde.Mes salutations à les joueurs du MCA, surtout à ceux qui ont remporté la coupe d'Afrique en 1976.
      • sebbar1 Profil de sebbar1
        Lundi 30 Avril 2012 à 13:36
        merci pour ton gentil message, sois le bienvenu cher monsieur BENAMAR, un réel plaisir de te lire.....on a eu l'immense honneur d'avoir dans nos rangs un joueur de la trempe de meflah Aoued, les supporters mouloudéens de son époque ont surement pu se régaler avec ses prouesses....espérons que mascara va vite retrouver son rang d'anatan pour nous donner d'autres belaouni, chaabane, bott sans oublier tout ceux que tu as cités.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :