• MEKIRECHE M'hamed

    MEKIRECHE M'hamed

    "Un authentique Mouloudéen"

    Ancien du Mouloudia d'Alger durant les années 50, il va garder pendant 3 années la cage de ce prestigieux club Algérois en catégorie senior alors qu'il était encore tout jeune.A 18 ans déja il joua en équipe fanion du MCA,ce qui démontre toutes les qualités que possédait ce jeune gardien de but.

    Obligé d'arrêter la pratique de son sport favori pour des obligations familiales, M'hamed va s'orienter vers la vie active.Et comme les événements vont se succéder durant la période coloniale et le déclenchement de la guerre d'Algérie, il sera obligé de s'exiler pour ne retourner au pays qu'en 1962, il avait 29 ans à cette époque.L'ambiance des stades et de la compétition lui manquait après une tel éclipse ce qui l'amena à signer à L'OM Ruisseux, une école de formation connu et reconnu, où il va cotoyer durant trois ans la futur créme du Football Algérien comme Lalmas ou Achour (grands joueurs du CRB).Sa carrière de footballeur prendra fin à l'OMSE (St-Eugéne) où il signa pour 4 ans, un club formateur qui avait comme joueur en son sein Tahir Hacéne et Cheikh de futurs Mouloudéens ainsi que l'usmiste Tchalabi.

    Du terrain au bureau, il va faire connaissance avec le monde de la gestion en devenant vice-président de la fédération Algérienne de basketball.Une expérience très enrichissante qui va l'aider, par la suite, suite à son intronisation à la tête de la fédération Algérienne de football (FAF).Il est élu en 1986, l'année de la coupe du monde organisé au Mexique où il va accompagner notre équipe nationale, qualifié pour la seconde fois au tournoi planétaire.De retour du pays des aztéques,il va démissionné vers la fin 87.Les problémes de gestion et les divergences dans les points de vues ont eu raison de sa bonne volonté de bien faire et de servir le football national.

    L'amour que porte Mekireche à l'équipe de sa jeunesse et son envie de contribuer à sa renaissance,ne le laissa pas indifférent à l'appel du coeur.De ce fait il va accepter de devenir membre aux cotés des figures de proue du Football national en général et du Mouloudia en particulier, à savoir Drif, Maârif, Tafat, Ketrandji Mustapha et autres, au sein de l'association "Al Mouloudia" avec comme objectif d'assurer la pérennité au doyen et de le remettre sur de bons rails.

    Actuellement, Mekireche M'hamed préside la commission d'amendements des statuts du club afin d'être en conformité avec la loi afin de retrouver la légalité qui avait tant fait défaut au MCA, un club plein de turbulences à répétition qui ont freiner son élan et sa main mise sur le football algérien, arabe et africain.

    Le mot d'ordre de Mekireche semble dire; il faut rendre au Mouloudia son lustre d'antan.Lorsqu'on a une légende qui "colle" à la peau, il convient de l'entretenir convenablement.

    Photo: www.mouloudia16.net

    « Le Mouloudia sur le site du REALLe MCA au caire pour le super globe 2007 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :