• MERZEKANE CHAABANE 1987-1988

    sebbar.kazeo.com

     

    sebbar.kazeo.com

     

    MERZEKANE Châabane

     

    Né le 18 Mars 1959 à Alger.Arrière Droit.Défenseur et un attaquant de haut gamme il changeait le rythme à sa convenance.Considéré comme l'enfant terrible du football Algérien comme son ami de toujours Ali Bencheikh, il a éclaté au cours des jeux Méditérranéens de Split en 1979 à la suite de la blessure de Derouaz titulaire à son poste.Au cours de ces joutes, Merzekane a fait preuve d'une classe insolente qui allait s'affermir davantage aussi bien dans sojn clun le NAHD que dans celui de l'équipe d'Algérie avec lauqelle il va signer un long bail.Joueur polyvalent, même si son poste de prédilection reste celui d'arrière latéral droit.Châabane respire la santé et ses montées offensives constituent un danger constant pour les défenses adverses.Les téléspectateurs ont toujours en mémoire le match du mundial espagnole en 1982 contre la RFA dans lequel Merzekane étouffa les germaniques par sa fraîcheur physique.Son seul défaut reste son tempérament de feu, il devient par moment trop nerveux sans dépasser la limite de la sportivité et la correction.

    sebbar.kazeo.com

     

    Châabane s'est épanoui auprès de grands joueurs au sein de son équipe de toujours le NAHD, il fera néanmoins une virée au MC Alger sans grande réussite en 1987/1988 (il participe comme même à la CAN 1988) et la JHD (ex DNCA) par la suite.

    Mekhloufi lui accorda la possibilité de faire étalage de tout son talent en 1978 juste après les jeux africains d'Alger.Premier match à lâge de 19 ans 6 mois à Bruxelles le 26.09.1978 contre l'équipe belge d'Anderlecht avec pour entraineur Mekhloufi.ll quitte la sélection Algérienne définitivement avant la CAN 1990 d'Alger

    sebar.kazeo.com

    sebbar.kazeo.com

    Ses sélections

    26.9.1978 Heysel Anderlecht-EN 4-0

    28.2.1979 Ankara Turquie-EN 0-1

    21.3.1979 EN-Pologne 0-1

    6.4.1979 EN-Mali 1-0

    22.4.1979 Bamako Mali-EN 1-0

    6.7.1979 Tripoli Lybie-EN 1-0

    15.26/9.1979 J.M Split à Omis France-EN 1-1

    15.26/9.1979 J.M Split à Omis Tunisie-EN 1-1

    15.26/9.1979 J.M Split à Omis Turquie-EN 0-1

    15.26/9.1979 J.M Split à Sibénik Yougoslavie-EN 3-2

    9.22/3.1980 CAN Ibadan Ghana-EN 0-0

    9.22/3.1980 CAN Ibadan Maroc-EN 0-1

    9.22/3.1980 CAN Ibadan Gunée-EN 2-3

    9.22/3.1980 CAN Ibadan Egypte-EN 2-2 (qualifié penalty)

    9.22/3.1980 Finale CAN Surelère Nigéria-EN 3-0

    31.5.1980 Freetown Sierra Leone-EN 2-2

    13.6.1980 Oran EN-Sierra Leon 3-1 remplacé par Mahiouz

    19.6 au 3.7.1980 J.O Minsk Syrie-EN 0-3 but 37' penalty

    19.6 au 3.7.1980 J.O Minsk RDA-EN 1-0

    19.6 au 3.7.1980 J.O Minsk Espagne-EN 1-1

    19.6 au 3.7.1980 J.O Minsk Yougoslavie-EN 3-0

    24.2.1982 EN-Courtrai Belgique 0-1

    26 (?).2.1982 EN-Benfica 1-0

    26.1.1982 constantine EN-Nimes 2-1

    5-19/3.1982 CAN Benghazi EN-Zambie 1-0 but 85'

    5-19/3.1982 CAN Benghazi EN-Nigéria 2-1

    5-19/3.1982 CAN Benghazi EN-Ethiopie 0-0

    5-19/3.1982 CAN Benghazi EN-Ghana 2-3 après prolongations remplac par Djenadi

    5-19/3.1982 CAN Benghazi EN-Zambie 0-2 4ème place

    15.4.1982 Gimonprez Lille-EN 1-0

    20.4.1982 Lausanne-EN  0-4 remplace Larbes

    25.4.1982 EN-Perou 1-1

    28.4.1982 EN-EIRE 2-0 remplacé par Kouici 46'

    2.5.1982 EN-Real Madrid 2-1

    18.5.1982 Genéve SEC Bastia-EN 3-4 remplace Medjadi

    23.5.1982 Gerland Lyon-EN 1-2

    25.5.1982 à Thonon Thonon-EN 2-2

    29.5.1982 à Anemasse Servette de Genéve-EN 2-2

    1.6.1982 ToursFC-EN 4-5

    10.6.1982 à Oviédo Oviedo Real-EN 0-1

    16.6.1982 Gigon C.M RFA-EN 1-2

    19.6.1982 Oviedo Autrihe-EN 2-0

    21.6.1982 Ovedo Chili-EN 2-3

    19.12.1982 à Tunis Tunisie-EN 0-1

    9.3.1983 EN-Nottingham Forest 3-1 But 78' remplace Serrar

    29.5.1983 Kampala Ouganda-EN 4-1

    10.6.1983 EN-Ouganda 3-0

    14.10.1983 Tripoli Lybie-EN 2-1

    28.10.1983 EN-Lybie 2-0 But 71'

    30.11.1983 EN-Suisse 1-2

    10.10.1984 Leipzig RDA-EN 5-2 remplacé par Sadmi 45'

    25.1.1984 EN-Manchester Unitd 0-0

    6.1.1984 EN-Egypte 1-1

    1.11.1984 EN-GREMIO Porto Alegré Brésil 0-1

    22.3.1985 Mauritanie-EN 1-1 fais son retour avec Bencheikh à l'EN

    31.3.1985 à Luanda Angola-EN 0-0

    19.4.1985 EN-Angola 3-2

    1986 EN-PSV 0-0 remplace Sdmi 65'

    17.1.1986 Damam Arabie Saoudite-EN 0-0 remplace Sadmi

    20.1.196 Médine A.Saoudite-EN 1-1 remplace Sadmi

    6.2.1986 EN-Mozambique 4-1 remplacé par Sadmi

    Il ne sera pas retenu pour le mundial de Mexico 1986

    1987-1988 signe au MCA et fais son retour en EN avec Rogov

    15.2.1988 Tiaret EN-Spartak Travra Tchécoslovaquie 2-1 remplace Belgherbi

    23.2.1988 à Aix O.Marseille-EN 4-0 remplace Benhalima

    13-28.3.1988 CAN Casablanca EN-Cote d'Ivoire 1-1

    13-28.3.1988 CAN Casablanca Maroc-EN 1-0

    13-28.3.1988 CAN Rabat EN-Nigéria 1-1 (10-11 penalty) remplacé par Maiche

    13-28.3.1988 CAN Casablanca Maroc-EN 1-1 (3-4 penalty) 3ème place

     

     

    GLOIRES D'HIER ET D'AUJOURD'HUI

    Les déboulés de Chaâbane Merzekane

    Par 

     

    De tous les arrières latéraux qui ont évolué en équipe d'Algérie, Merzekane est certainement celui qui a marqué le plus les esprits.

    Il était grand par la taille et par le talent. De tous les joueurs qui ont évolué en Equipe nationale, Chaâbane Merzekane est sûrement le joueur qui a le plus brillé au poste d'arrière latéral. Grâce à son grand gabarit et ses longues chevauchées, il ne passait pas inaperçu sur le terrain.
    Contrairement à la plupart des défenseurs, l'ex-sociétaire du Nasr Hussein Dey était un joueur complet qui pouvait se transformer en un redoutable attaquant lorsque la situation le commandait. On se souvient encore de ses montées ravageuses qui ont fait vaciller la République fédérale d'Allemagne un après-midi de juin 1982.
    Alors, au sommet de son art, Chaâbane récupère un ballon perdu par Rumminigué, double Ballon d'or de l'hebdomadaire France football, pique un sprint de 80 mètres en passant au nez et à la barbe des défenseurs allemands, puis le transmet à Rabah Madjer dont le tir rageur rase de peu le poteau.
    Il récidive deux minutes plus tard, en faisant étalage de sa vitesse, mais les attaquants algériens ratent cette énième occasion. Ses déboulés sur le flanc droit et ses longs dribbles sont un régal pour les puristes qui se délectent et jubilent à chacune de ses actions.
    Avec Mustapha Kouici, l'inamovible arrière gauche, avec qui il a longtemps partagé la chambre en sélection, Merzekane s'est forgé une légende, celle d'arrière de charme, qui a beaucoup aidé le Onze national et lui a permis de briller dans les années quatre-vingt. Ayant fait toutes ses classes au NAHD, son club formateur, Chaâbane a, à son actif, une Coupe d'Algérie gagnée face à la JSK et plusieurs titres de vice-champion. Malgré une finale de Coupe d'Afrique perdue dans des conditions très difficiles contre le Horoya de Conakry, Merzekane a illuminé par son talent le football algérien devenu orphelin après son départ à la retraite.
    Reconverti en entraîneur, il est parvenu à faire accéder la plupart des équipes qu'il a coachées. Eviter le purgatoire au NAHD est le dernier défi qu'il s'est fixé.
    Un pari extrêmement difficile, mais Chaâbane en a vu d'autres, c'est pourquoi on l'appelle le champion des missions casse-cou.

    http://www.lexpressiondz.com/sports/147027-les-deboules-de-chaabane-merzekane.html

    « MEZIANI SOFIANE 19842009/2010 MCA club formateur »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :