• OUALIKEN Amokrane 1952 jeune et 1962-1963

    Oualiken Amokrane MCA

    Oualiken Amokrane MCA 1962/1963

    Oualiken Amokrane MCA 1962/1963

    oualiken amokrane MCA 

    OUALIKEN Amokrane

    "Da Mokrane  le sorcier"

     

    Carrière Joueur

    • 1945-1950 ES Ben Aknoun (Junior) Flag of Algeria
    • 1950-1951 <a-redirect href="http://www.kazeo.com/wiki/MC_Alger" title="MC Alger"></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect>MC Alger (Junior) Flag of Algeria
    • 1951-1952 <a-redirect href="http://www.kazeo.com/wiki/MC_Alger" title="MC Alger"></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect>MC Alger Flag of Algeria
    • 1952-1953 Corporative Hussein-Dey Flag of Algeria
    • 1953-1954 FSGT Seine-Saint-Denis Flag of France
    • 1954-1955 Tours FC Flag of France
    • 1955-1956 LB Châteauroux Flag of France
    • 1956-1957 FC Chartres Flag of France
    • 1957-1960 Nîmes Olympique Flag of France
    • 1962-1963 <a-redirect href="http://www.kazeo.com/wiki/MC_Alger" title="MC Alger"></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect>MC Alger Flag of Algeria
    • 1963-1969 USM Alger Flag of Algeria

    Entraineur

    • 1967-1969 USM Alger  Flag of Algeria
    • 1969-1970 ES Ben Aknoun Flag of Algeria
    • 1970-1971 Union Sportive des Hospitaliers d'Alger Flag of Algeria
    • 1971-1977 JS El Biar Flag of Algeria
    • 1977-1990 DNCA
    • milieu de la saison 1989-1990 MCA Flag of Algeria
    • 1992 EN Burkina Fasso

    Oualiken Amokrane MCA 1962/1963

    Oualiken Amokrane est l’un des meilleurs inter gauche que le football algérien ait connu. Son habileté et son aisance technique du seul pied gauche lui permettaient certains trucs qui enthousiasmaient le public.
    Il se servait de son pied gauche, que ce soit au Mouloudia d'Alger, l’USM Alger ou ensuite à la JSEB, avec subtilité. Il possédait de grandes qualités footballistiques accompagnées de feintes de corps étonnantes, des dribbles déroutants et surtout il était devenu le spécialiste des balles brossées. Oualiken Amokrane était très adroit et très entreprenant : il sait jouer intelligemment.
    En plus de sa technique, Amokrane se servait de sa force de pénétration et son sens aigu du but pour déséquilibrer les défenses adverses.Débutant chez le doyen des clubs musulmans avec lequel il remporte le championnat d'Alger Junior en 1951/1952 et avant son retour à la prestigieuse formation des "vert et Rouge" de Bab El Oued en 1962, Oualiken Amokrane avait évolué comme professionnel au Nîmes olympique sous la houlette de l'autre Mouloudéen Kader Firoud, club de première division du championnat français, puis l’appel du devoir et de la patrie l’obligea de rejoindre illico presto l’équipe de la Liberté à Tunis en 1958. Il a fait partie de cette glorieuse équipe de football du Front de libération nationale jusqu’à l’indépendance de l’Algérie. A l'indépendance, de retour au pays, il opte pour son club le MC Alger où il se signale par sa clairvoyance dans l’entrejeu. D’une stature puissante, gaucher naturel qui utilisait son pied droit quand il le fallait, il se signalait sous les couleurs de Mouloudia avec autant d'élégance et de conviction. 
    Oualiken Amokrane possédait le sens du but et l’opportunisme, car en plus de sa technique, son jeu de tête, sa frappe et son physique étaient suffisamment développés pour s’imposer à son poste de meneur de jeu (inter gauche) où ces qualités étaient indispensables. Doté d’un souffle inépuisable et toujours en mouvement, Amokrane avait plusieurs cordes dans son sac. Il savait se rabattre à l’aile et forcer le barrage défensif par des dribbles courts. Tout comme il appréciait les longues balles en profondeur qui lui permettaient de mettre en relief sa pointe de vitesse et ses centres en retrait.En 1963/1964 il quitte l'équipe de ses débuts pour rejoindre le voisin de l'USM Alger où grace à ses performances, il attira le sélectionneur national de cette époque en l’occurrence Ibrir qui le sollicita pour épauler les Vert et Blanc en apportant toute son expérience, malgré son âge (31 ans).
    Une fois sa carrière terminée, Oualiken Amokrane s’était reconverti en entraîneur, particulièrement à la DNC ANP où il avait accompli un travail des plus gigantesques en faisant accéder ce club de la division d’honneur de la régionale à la nationale une et remporter la coupe d'Algérie en 1982. Jamais un entraîneur n’avait réalisé ce palmarès à l’exception du regretté Ali Benfeddah qui avait, lui aussi, réussi le même pari avec la JSK. Pour être surnommé l’homme à la baguette magique - étant donné que Ali Benfeddah avait fait accéder le WA Rouiba en nationale deux, l’USM El-Harrach en nationale 1.

    En éliminant l'ES Sahel de Tunisie,il qualifié le Mouloudia pour la phase finale de la coupe Arabe des clubs en 1991 qui devait se dérouler à Doha au Qatar mais qui a été annulé pour cause de guerre du golfe.Il faut signaler aussi le bon parcours avec le MCA durant la saison 1989/1990, il prend l'équipe en cours, en remplacement de Kermali (nommé entraineur nationale), il se classe en 3ème position en ratant de peu le titre de champion d'Algérie.

     Oualiken Amokrane est une légende vivante du football algérien. Il a été professionnel puis international algérien et a fait partie de la formation de l’équipe de la Liberté et mieux encore, il a remporté des titres avec des clubs d’Algérie. Son premier match officiel avec les Vert et Blanc fut à l’âge de 31 ans et 8 mois à Alger en date du 9/12/1964 contre la Chine avec comme entraîneur Ibrir. Il continua d’être sélectionné jusqu’à l’âge de 32 ans avec le même coach pour affronter la formation française de l’AS Saint-Etienne.
    Il a porté le maillot national plus de 5 fois avec divers matchs internationaux. Durant toute sa carrière internationale, il sera toujours compétitif et il apportera assurance et sérénité à ses coéquipiers. En 1985, il fera accéder pour la seconde fois la DNC ANP en nationale une avec son compère et ami de toujours Medjereb. Une consécration méritée. Né le 6 avril 1933 à Alger, Amokrane , il a connu les meilleurs moments à la DNCA et a fait la balades des footballeurs heureux notamment en Afrique.

    Oualiken équipe FLN

    oualiken avec le MCA junior 1951/1952 

     Pour rappel, Oualiken a joué avec le MCA en catégorie junior  durant la saison 1951/1952 et a été vice champion d'Alger et d'Algérie toujours avec le Mouloudia en 1962/1963.

     

    Les supporters du Burkina Fasso l'on surnommé en 1992, le "Marabout", il est un des rares entraineurs Algériens à diriger une équipe Nationale étrangère.Avec lui le Burkina Fasso effectua d'immenses progrès qui fera de lui l'une des formations les plus huppés du continent.

    Les entraineurs de sa trempe ne courent plus les rues.Nous le saluons profondément pour lui dire qu’il est dans nos coeurs.

     

    Oualiken Amokrane

    Mokrane Oualiken n’est plus : Un homme, un sportif pour les...autres

    Da Mok est mort le mardi 22 juin 2010. Il sera inhumé en ce mercredi 23  juin 2010, dans son quartier. Dans son jardin, Ben Aknoun, là où il est né et a vécu depuis ce 6 avril 1933. Inter gauche de charme à l’Etoile de Ben Aknoun, Amokrane saute dans le bateau pour se retrouver métronome dans l’équipe de Nîmes. Amokrane “La classe”, costaud, la moustache “sur mesure”, fait un tour à.. Tours avant de retourner à Nîmes jouer une coupe de France. 
    L’appel de l’Algérie le trappe et s’intègre dans l’équipe FLN dès 1960. Il jouera, après l’indépendance au MCA, il fait des merveilles avant de rejoindre  l’USMA et gagner le premier championnat. Comme coach, il restera fidèle, surtout, à cette équipe de la DNC Alger. “Vous êtes, les joueurs de l’équipe mais aussi ses supporters” disait-il. La DNC équipe d’entreprise jouait, souvent, devant des gradins vides. Da Mok arrache la coupe d’Algérie 82.
    En 93, il tente une expérience à la tête du Burkina Faso. On le savait fatigué. nous l’avions rencontré diminué et malade en compagnie de “paolo” (meberbiche) il y a quelques semaines à Ben Aknoun (en face du café de Aami Amar Sadaoui). Hier, DA Mok, a tiré sa revérence. En gentleman. Repose en paix coach. Ta sportivité, ton expérience et ton palmarès ont, aussi, servi tes coéquipiers et les joueurs.

     
     
    Joueur
    1945-1950 ES Ben Aknoun (Junior) 
    1950-1951 MC Alger (Junior) 
    1951-1952 MC Alger 
    1952-1953 Corporative Hussein-Dey 
    1953-1954 FSGT Seine-Saint-Denis 
    1954-1955 Tours FC 
    1955-1956 LB Châteauroux 
    1956-1957 FC Chartres 
    1957-1958 Nîmes Olympique 
    1962-1963 MC Alger 
    1963-1969 USM Alger 
     
    Entraineur
    1967-1969 USM Alger  
    1969-1970 ES Ben Aknoun 
    1970-1971 USH  d'Alger  (Hospitaliers d’Alger)
    1971-1977 JS El Biar 
    1977-1990 DNC Alger
    1989- 1990 MCA  (milieu de la saison) 3ème et qualification coupe arabe
    1992 EN Burkina Faso
    « FERRADI YahiaLAAGOUN Ahmed »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :