• RAHAL Boualem Guillotiné

    RAHAL Boualem Guillotiné

    RAHAL Boualem

    Le martyr du Mouloudia

     

    Que cet Algérien condamné à mort soit mineur importe peu. C'est un assassin et il sera exécuté. Que des lois françaises et des lois internationales entérinées par la France interdisent de juger des mineurs comme des adultes et de les faire exécuter ne gêne personne, n'émeut aucune conscience.Face à ce déni de justice sournois, les résistants algériens majeurs ou mineurs étaient condamnés – à mort – d'avance. Pour les mineurs, on usera de quelques expédients pour sauver les apparences, comme falsifier la date de naissance du mineur, ou le priver de son avocat au moment où il doit présenter un pourvoi en cassation ou une demande de grâce. 

    Parmi eux ce jeune patriote victime de la barbarie du colonialisme français Rahal Boualem 19 ans, il a été guillotiné le 20 juin 1957 à la prison de Serkadji (Alger). Son acte de naissance a été falsifié pour le faire vieillir de 10 mois et rendre son exécution possible, sur l'acte d'origine il est né le 26.12.1937, sur l'acte falsifié il est né le 26.2.1937.

     

     

    Ancien joueur en jeunes chez le Mouloudia d'Alger  , la fameuse chanson de Mohamed El Badji "ya el-meknine Ezzine" a été composé, en prison , en hommage à ce martyr plein de courage...Mohamed El Badji, lui même condamné à mort, l'a composé pour son ami BOUALEM RAHAL après son exécution, lequel avant sa mort a laissé à El Badji un bonnet (Chachia) au couleur du drapeau Algérien.

    Le Mouloudia a payé un lourd tribut.


    Rabi yerham echouhada 

     

     

    https://streamable.com/kruaf

    « LAKEHAL AOUED HAMADI Omar dit "Lekhel" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :