• RAMDANI Mahmoud joueur, Formateur et Dirigeant du Mouloudia

    RAMDANI Mahmoud joueur, Formateur et Dirigeant du Mouloudia

    RAMDANI Mahmoud joueur, Formateur et Dirigeant du Mouloudia

     

    RAMDANI Mahmoud

    (joueur, Entraîneur/Formateur et Dirigeant du Mouloudia)

     

    «Un éducateur de talent hors pair»

     

    Un des membres fondateurs du Widad Athlétic Casbah (WAC) en la personne de Mahmoud Ramdani s´est éteint le lundi 16 juillet 2002 à l´âge de 77 ans et a été enterré le lendemain au cimetière d´El-Kettar où plus de 300 personnes du monde sportif et de la Casbah l´accompagnèrent à sa dernière demeure.
    Enfant de la Casbah d´Alger, né le 21 octobre 1925, il sera très attaché, dès son jeune âge, au Mouloudia Club Algérois où il fera ses premières classes en football chez les minimes, cadets et juniors et où il trouvera des dirigeants compétents et intègres qui lui donnèrent une solide formation de base tant civique que sportive avec cette touche de l´amour du «doyen».
    Par la suite, Mahmoud Ramdani en plus de joueur, deviendra un entraîneur, un dirigeant et un éducateur de talent incomparable.

    RAMDANI Mahmoud joueur, Formateur et Dirigeant du Mouloudia

    RAMDANI Mahmoud joueur, Formateur et Dirigeant du Mouloudia

    Debout de G à D : Hassena, Berkane, Ait Mouhoub Nacer, Nourine, Yousfi Krimo, Miloud, Mehdi,  Bouguera, Attar Saad, Hamid Bacha. 

     
    Accroupi de G à D :  Mazit, Ramdani, Chelli, Attar Braham, Bahbouh, Belaidene, Raissi Abdelkrim, Gardien Feddal Rabi yerahmou
     
    son neveu avec le MCA Junior 1975-1976-1977-1978

     

    RAMDANI Mahmoud joueur, Formateur et Dirigeant du Mouloudia

     
    Histoire de la naissance du WACasbah en 1950

    Mahmoud Ramdani avec des amis de la Casbah, est l´un des fondateurs de l´équipe du Widad Athlétic Casbah (WAC). C´était en 1950 lors de la venue du Widad Athlétic de Casablanca (WAC) du Maroc, équipe très connue avec des joueurs de talent tels que Abdesselem Chtouki, Driss qui avaient battu le Restar d´Alger en Coupe d´Afrique du Nord par le score de 1 à 0 au Stade municipal d´Alger, actuellement le 20 -Août -55.
    Par cette victoire, un groupe de jeunes sympathisants dont Mahmoud Ramdani invitèrent le WACasablanca à visiter la Casbah d´Alger en signe de reconnaissance pour avoir battu l´équipe du Restar d´Alger qui représentait la police colonialiste. Une petite réception fut organisée à cet effet. Le lendemain, ils invitèrent les joueurs à déguster un couscous bien de chez nous dans une ambiance conviviale. Durant ce repas, les dirigeants du WACasablanca leur suggérèrent de fonder une équipe de football qui porterait le signe du Widad Athlétic Casbah (WAC). L´idée était lancée cependant, compte tenu de la conjoncture de l´époque, ces fervents du football ont fait comprendre à leurs hôtes qu´ils n´avaient pas les moyens de réaliser concrètement ce voeu. Compte tenu de l´accueil et de l´hospitalité légendaires des Algériens vis-à-vis du WACasablanca, ces derniers, une fois rentrés au Maroc, envoyèrent un colis de 13 kg contenant un jeu d´équipements neufs de football aux couleurs du Widad de Casablanca. Ainsi est né le Widad Club Casbah, un certain 21 août 1950. A cet effet, nous reproduisons, ci-après, la première photo inédite du WACasbah de 1950, que Boualem Djadoun nous a cédé pour la circonstance, lors de la veillée du 3e jour où nous reconnaîtrons debout, de gauche à droite, le président Selmi, Bataouche, dirigeants, Marouf, Chebaraka, Lafer, Dahmoune, Abdeldjebar, Aftouche et Terrabi membre actif. Accroupis de gauche à droite, Bouriachi, feu Mohamed Ramdani, Amoura, Benbachir, Makhloufi et Selmi Chabane, vice-président.

    Une première anecdote du WACasbah

    Une anecdote qui a fait le tour de la capitale juste après l´indépendance de notre pays en 1962 et dont l´auteur n´est autre que Mahmoud Ramdani. Au début de l´indépendance, les dirigeants de la JS Bordj Ménaiel se sont rendus à la Casbah d´Alger à la recherche du siège de l´USMAlger afin de rencontrer leurs dirigeants pour conclure un match à Bordj Ménaiel. Le hasard a voulu que ces dirigeants se trouvent au siège du WACasbah. Le défunt Mohamed Ramdani a saisi cette occasion pour leur faire croire que c´était le siège des Unionistes. Il présenta Mohamed Bouriachi, président du WAC comme le président de l´USMA, lequel était propriétaire d´une imprimerie, dont Ramdani était l´associé. Ils traitèrent de cette rencontre avec sérieux et proposèrent de réaliser les affiches et les cartes d´invitation aux frais de l´USMA, ce que les dirigeants de Bordj Ménaiel acceptèrent. La prise en charge de l´équipe et les frais de voyage seront à la charge de la JSBordj Ménaiel. La conclusion de cette rencontre était réglée dans ses moindres détails. Pour couronner le tout, Mahmoud Ramdani digne d´un génie, alla acheter un jeu d´équipements blancs ressemblant à celui de l´USMA pour être authentique. Tous les dirigeants et joueurs ont été mis au parfum et jouèrent le jeu jusqu´au bout comme des acteurs de théâtre. Lors de la rencontre tout se passa bien et à la mi-temps le score était de 0 à 0. Rien de plus normal. A la reprise, les dirigeants de la JSBM incorporèrent trois joueurs de Sétif, lesquels étaient de passage dans cette ville. La physionomie de la rencontre changea et la JSBM marqua quatre buts en n´en concédant qu´un seul. A quatre à un les supporters ménaielis étaient tout contents d´avoir battu l´USMAlger. Mais voilà qu´un jeune supporter de l´USMA qui était du voyage n´a pas pu digérer cette défaite et lança aux nombreux fans de la JSBM que cette équipe n´était pas l´USMA mais le WACasbah. Ainsi la supercherie a été dévoilée, mais n´a pas altéré l´ambiance de fête de cette victoire.
    Cependant, les dirigeants de Bordj Ménaiel supprimèrent la prise en charge, il a fallu faire une quête parmi les dirigeants et les joueurs pour pouvoir revenir à Alger. Le jeune supporter usmiste, qui avait levé le lièvre, a failli rester à Bordj Méaniel n´était la compréhension de la délégation de lui payer le voyage. Ainsi, se termine cette anecdote, qui a fait le tour de la capitale et dont l´auteur n´est autre que Mahmoud Ramdani (que Dieu ait son âme). En 1967, le WACasbah fusionnera avec la JSCasoral pour prendre le sigle de WACasoral qui sera drivé par l´entraîneur Ramdani. En 1969-70 et ce, dans le cadre de l´application de la réforme sportive des unités économiques et administratives, le WACasoral se renforça avec l´apport des joueurs employés par la Casoral dont Khodja le goal, Ouali Brahim et Rezzoug Omar tous trois de l´OMRuisseau. Par la suite le WACasoral accédera en division nationale II (groupe-Est) avec une pléiade de joueurs tels que Khodja, Kafane, Mellah, Sahnoun, Berrahal I, Belkhir, Benchaoui, Larab, Berrahal II, Ali Maddi Lazzouk, Ouallah et Bouchelaghem. Durant cette saison, le groupe de la Casoral était composé de 12 clubs avec le CSC, le MOC, le MSPB, la JSMB, l´USMK, la JSMS, l´ASAM, l´OSempac, le CSDouanes, le WORouiba et l´OMRuisseau. Entre-temps, Mahmoud Ramdani sera rappelé par le «Doyen», pour entraîner l´équipe juniors du Mouloudia d´Alger de 1970 à 1978. Abdelhamid Zouba prendra la direction du WACasoral durant trois saisons où la Casoral deviendra une ASP de performance et optait pour le sigle «Nadhi Casoral». Après le départ de Zouba, Ramdani reprend en main la Casoral pour ne plus la quitter jusqu´à son décès. De l´avis de l´ancien président du WA Casoral Hamzi Ali, Mahmoud Ramdani était le «roi des réserves et du tapis vert», il lui arrivait de passer une nuit entière au siège à consulter des P.V de trois et quatre années en arrière pour enfin trouver la faille et gagner une rencontre sur tapis vert. Ainsi Mahmoud Ramdani a été un joueur, un entraîneur, un dirigeant et un éducateur de talent hors pair.
    Repose en paix «Si Mahmoud» que Dieu le Tout-Puissant t´accueille en Son Vaste Paradis

    Par

     

    « Le MCA en Coupe Arabe et ACLL'Association "El-Mouloudia" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :