• ROBERSON DE ARRUDA ALVES

    Le Brésilien roberson pressenti au MouloudiaROBERSON non encore qualifié

     

     

    Roberson de Arruda Alves

    Ce brésilien victime de la FAF

    Qualifié 7 mois après son arrivé

    Quitte le Club en fugitif

     

    Naissance : 29 juin 1989, Campo Grande, Mato Grosso do Sul, Brésil
    Taille : 1,80 m
    Poids : 72 kg
    Début de carrière : 2006
    Il appartient à l'équipe : Esporte Clube Juventude (Attaquant)

     

     

     Cet attaquant brésilien qui a joué quatre matchs seulement avec la sélection des U19 en 2008 n’a inscrit aucune réalisation avec les jeunes de la Seleçao. Le joueur, qui a signé un contrat de cinq saisons avec la formation de Grêmio en 2009, a été prêté à cinq reprises et a connu cinq clubs qui sont Juventude, Sport, Avai, Nautico, avant de revenir à la Juventude. Durant ces cinq années, le joueur n’a inscrit que 11 buts mais il était apprécié pour ces lumineuses passes délivrées à ses attaquants

    Le joueur brésiliens, arrivé  durant le mercato hivernal 2015 avec une belle réputation, n’était pas autorisé à jouer.La Fédération algérienne de football a  envoyé le TMS, avec une date qui n’était conforme, à son homologue brésilienne, d’où ce retard dans la réponse de la CBF. Mais, en dépit de cette erreur administrative de la part de la fédération, du coté du Mouloudia, on ne désespèrait pas de voir le Brésilien qualifié pour jouer le reste de la phase retour de la saison 2014-2015. Mais cette certitude des dirigeants du MCA à voir leur joueur qualifié se mua en désillusion. Au niveau de la FIFA  la réglementation est plus que claire. Pour avoir un CIT (certificat international de transfert) via le TMS (Transfert matching système), il y a des règles. Des règles à appliquer à la lettre. Faute de quoi, votre transfert risque de se voir retardé quand il n’est pas carrément compromis et annulé. Pour ce qui concerne le cas du joueur brésilien  convoité par le Mouloudia, Roberson, il n’y a pas eu application adéquate de la réglementation dans l’envoi initial, la fédération l’a envoyé le 19 janvier alors qu’il fallait le faire le 14. A la date du 19, il était tard pour que la CBF (Confédération brésilienne) réponde, la FIFA bloqua alors ce transfert. Le Mouloudia ayant pris connaissance de ce blocage prend langue avec le secrétaire général et le président de la FAF (ce dernier était en Guinée équatoriale pour la CAN). Mohamed Raouraoua instruira alors son SG pour qu’il adresse une correspondance à la FIFA dans laquelle il indiquera qu’après avoir commis une erreur de procédure, la FAF lui demande de prendre en charge ce dossier. L’instance internationale réponda par le négatif sur le dossier. Du côté du Mouloudia d’Alger qui a même prouvé que le joueur  était bel et bien international dans les catégories jeunes de la seleçao du Brésil, attendait une réponse favorable vu que l'erreur ne lui incombait pas, malheureusement le niet catégorique de la FIFA et le refus de la FAF de lui délivrer une dérogation spéciale, il était dit que ce joueur ne sera jamais Mouloudien.Roberson que le coach Artur Jorge et son adjoint Valdo  souhaitaient ardemment avoir dans ses rangs, mais par la faute de la FAF,   ne pouvait  être utile  aux  vert et rouge du MCA  que lors des matches amicaux et par ce fait  le Mouloudia  s'est résigner à terminer la saison sans son Brésilien en assurant son maintien dans la difficulté.

     

    Enfin, il faut savoir qu’en Algérie, le cas Roberson n’est pas isolé, ils étaient deux dans cette situation. L’autre cas concerne le joueur congolais du Mouloudia … d’Oran, Wakasu.

    Pour la nouvelle saison 2015-2016 Soucieux de renforcer la composante de son milieu de terrain par un animateur de jeu, le Mouloudia a décidé de mettre les moyens nécessaires pour dénicher l’oiseau rare tant recherché. Toutefois, l’entraîneur-adjoint Valdo n’a pas manqué d’insister sur le recrutement du Brésilien Roberson et déposer une nouvelle demande au CIT, en rassurant les pensionnaires de Hydra qu’il s’agit bel et bien d’un joueur international. Toutefois, la direction du Mouloudia a opposé un niet catégorique au recrutement de Roberson, du fait qu’ils ne veulent pas être confrontés une nouvelle fois à un problème au sujet de sa qualification, sans pour autant parler des qualités du joueur qui n’a rien montré à l’occasion du seul match amical qu’il a disputé face au WAT, bien qu’il s’est entraîné avec l’équipe pendant trois mois.
    Le joueur accuse un manque de compétition terrible:
    Si les responsables du MCA ont aussi pris la décision de faire l’impasse sur la venue de Roberson, c’est pour la simple raison que le joueur accuse un manque flagrant en matière de compétition. En effet, le dernier match officiel disputé par le meneur de jeu brésilien remonte au mois de novembre dernier, à l’occasion des Play-off du championnat de son pays en série C. Depuis, Roberson n’a joué aucune rencontre, ce qui n’était pas fait pour arranger ses affaires. Ainsi, le MCA n’est pas prêt à recruter un joueur qui est à l’arrêt depuis sept mois, au moment où le club a besoin des services d’un animateur de jeu qui sera appelé à s’imposer comme un véritable patron au milieu.
    Il a scellé son sort en refusant de rejouer avec la Juventude pour rester compétitif
    Selon une source digne de foi,  les responsables du MCA ont pris la décision de faire l’impasse sur la venue du joueur bien avant la fin de saison, du fait qu’il ait refusé un retour à la Juventude, et il est rentré chez lui sans donner signe de vie, bien qu’il devait revenir en Algérie. La même source ajoute que tout a commencé lors du stage effectué au milieu de la phase retour, à Tlemcen.  Au cours de ce regroupement de courte durée, les responsables du Mouloudia avaient demandé au joueur de retourner au Brésil pour entamer le championnat avec sa formation, la Juventude, afin qu’il soit compétitif et revenir au MCA à l’intersaison, ce que le joueur a refusé. Par la suite, Roberson est rentré chez lui, en ne bénéficiant que de quelques jours de repos à l’instar de ses coéquipiers, mais sans donner signe de vie par la suite. Une réaction qui a déplu aux pensionnaires de Hydra, l’une des raisons qui les a poussés à fermer le dossier du Brésilien.
    Valdo a fini par se montrer compréhensif:
    Après avoir été partisan du retour de Roberson, dont il insistait sur le recrutement, Valdo, l’entraineur-adjoint du Mouloudia, a fini par se rendre à l’évidence, suite aux arguments avancés par son interlocuteur en lui expliquant les raisons de ce choix, et c’est ainsi que les deux parties ont décidé de penser à d’autres joueurs qui évoluent dans le même poste.
    Il avait donné son aval pour le recrutement de Mokdad:
    Au cours de cette discussion, le nom de Mokdad a été proposé à Valdo, qui l’a vu à l’œuvre lors du dernier match de championnat, et la direction du club a tenu à avoir le feu vert de Valdo pour mener les négociations d’une manière officielle après que le premier contact a été établi. Etant persuadé que le MCA ne voulait pas de Roberson, Valdo a opté pour le recrutement de Mokdad, qui a été contacté en début de soirée pour venir mardi matin à la villa de Hydra.

     

    8 juillet 2015 il est qualifié Enfin !!!

    C’est fait, Roberson de Arruda Alves est qualifié pour jouer au Mouloudia après la réponse favorable de la CBF d’obtention du CIT (Certificat de Transfert International) de la FAF.

    La vérité sur le statut de l’international brésilien Roberson a fait couler beaucoup d’encre. Tout le monde avait accusé le club mouloudéen de ne pas avoir fait la demande du CIT à temps, certains avaient même avancé que le joueur est une arnaque, que Hadj Ahmed et Valdo ont été critiqués par un ancien joueur et des manipulateurs qui veulent saboter le club. Pourtant, l’erreur venait bien de la FAF après le courrier de la FIFA qui précise que la Fédération algérienne de football n’a pas envoyé à temps la demande du CIT.

    Le président Abdelkrim Raïssi, a tout fait pour qualifié Roberson à temps et avoir une dérogation pour utiliser le joueur pour la fin du championnat 2014-2015.

    Sans la fiche technique évoquée par certaines personnes, le dossier de Roberson a été actualisé en début du mois de juillet 2015 par Hadj Ahmed qui a envoyé une autre demande de TMS à la Juvintude qui a répondu à la demande du MCA.

    De son côté, la FAF a fait la demande du CIT dimanche 5 juillet 2015  et il a fallu attendre jusqu’au 8 juillet 2015 pour que la CBF (Confédération brésilienne du Football) réponde favorablement à la FAF et, enfin, que Roberson pourra porter les couleurs du doyen des clubs algériens.

    Son premier match officiel avec les couleurs du Doyen c'était contre le CRB à Bologhine pour l'entame de la saison 2015/2016 où il fut incorporé à l'heure de jeu sans entrevoir une forme éblouissante.

     

    Samedi 29.8.2015 à huis clos MCA-JS Saoura 00-00Sa première titularisation fut contre la JS Saoura à Bolghine le Samedi 29.8.2015 où il a joué une médiocre première mi-temps avant de cèder sa place à Merzougui
     
    Mardi 5 Janvier 2016: La fugue
     
    Le Mouloudia enregistre un second départ volontaire dans ses effectifs seniors, après l’Ethiopien Salaheddine qui avait fui Alger et le Mouloudia, c’est au tour d’un autre étranger de quitter et d’une façon délibérée les Vert et Rouge.
    Très déçu par le comportement irresponsable des dirigeants du Doyen et plus particulièrement le staff technique, Roberson est rentré chez lui via la France, accosté par des fans du MCA qui ont vite reconnu l’attaquant au niveau de l’aéroport international Houari-Boumediène pendant son embarquement, Roberson n’a pas hésité à faire part de ses grands regrets d’avoir opté pour le MCA.
    Et pourtant, lors de son recrutement l'année passée, les dirigeants mouloudéens n’ont pas cessé de faire ses éloges, au point de tenir un bras de fer avec la FAF et son président pour que Robesron soit qualifié. Ce dernier a été vu, revu et supervisé plusieurs fois par les recruteurs mouloudéens, pendant sa période d'inactivité, faute de paperasse. Aussitôt qualifié, Reberson devient aux yeux de ses employeurs un joueur quelconque, qui n’a pas sa place dans l’effectif mouloudéen. Marginalisé par le duo Ighil et Biskri durant la phase aller, puis libéré durant la trêve hivernale et en dernière minute alors qu’il préparait ses valises, il se fait repêcher. Un manque de sérieux , de vision et de stratégie au sein du MCA, estime le joueur auprès des fans. Le commis de la Sonatrach, Achour Betrouni, découvre que Roberson, n’a par rejoint les entraînements lors de la reprise qui a eu lieu mardi dernier. De ce fait, le MCA engage un huissier de justice pour constater les absences irrégulières du Brésilien, dans le but de résilier le contrat.
    Loin dans son pays du football, le Brésilien avait abandonné le navire mouloudéen de son plein gré.
    Pour information, le Brésilien avait assez coûté à la trésorerie du MCA et de la Sonatrach, des salaires et des primes, une prise en charge complète, un hébergement annuel et de la billetterie. Qui devra assumer ces pertes sèches ? 
    « 2015 Troisième participation à la coupe de la CAF MENDOUGA CHRISTOPHER »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :