• SAADALLAH RABAH pour ne pas oublier

    Le chercheur des "passés"

    RABAH SAADALLAH



    L'enfant de La Casbah, où il a vu le jour en 1927, n'est plus. Rabah Saâdallah est décédé dimanche 28 août 2005 suite à une longue maladie, non sans avoir marqué son passage au niveau de la musique, du sport et de la lecture.

    Ammi Rabah, employé de banque jusqu'à sa retraite, avait deux passions : le sport et le chaâbi qu'il a honorés avec des ouvrages. Pigiste depuis l'indépendance dans plusieurs journaux, Saâdallah avait une prédilection pour le noble art. Ses galeries sur la boxe et les boxeurs ont permis à beaucoup d'Algériens de connaitre les fastes du noble art sous l'occupation.
    Rabah Saâdallah a été découvert par le grand public lors de son émission télévisée sur le sport national où il a parlé du cyclisme, de la boxe, du Mouloudia, du Galia, avec un parler algérois qui a émerveillé beaucoup de téléspectateurs et surtout les nostalgiques.
    Dans le milieu de la presse écrite et audiovisuelle, on le considérait comme la plume de fond.
    La plume de l'actualité mais aussi celle qui ranime le passé. Le journaliste et l'écrivain, Rabah Saâdallah nous quitte presque en silence, un paradoxe pour le reporter
    "interrogatoire" et harangueur quand il fouinait dans la mémoire du sport, de la culture et de l'histoire de son Alger.

    A plus de 70 ans, le chercheur des "passés" sillonnait l'Algérie avec sa "plume-torche" à déterrer les victimes de l'amnésie décrétée par les intrus du sport et de l'art. Aâmi Rabah dans ses périples, pour des brins d'infos et de témoignages, se contentait du hammam pour hôtel et d'une «grantita»— pour la prononcer comme lui — pour calmer sa faim. Ses documentaires (boxe, cyclisme, athlétisme...) à la télévision ont illuminé bien des "oubliés" et contenté tant de spécialistes et de curieux. Son livre sur El Anka est une très belle qacida.
    El Hadj El Anka, la glorieuse équipe du FLN, le football algérien sont entre autres les principaux livres de Rabah Saâdallah. Pour résumer, disons qu'avec son départ, c'est une bibliothèque du sport et en particulier de la boxe qui s'éteint. Il rejoint ainsi dans l'Eternité les Bob Omar, Bob Youcef, Mustaphaoui, qu'il a tant aimés et ressuscités grâce à ses écrits.
    Pour l'ensemble de sa carrière journalistique et à titre posthume, le défunt Rabah Saadallah a également reçu l'ordre du Mérité national olympique en octobre 2005, pour avoir, entre autres, su réaliser des documentaires inoubliables avec les acteurs principaux (cyclisme et boxe notamment) du sport algérien durant la période coloniale.

    "Je sais que je suis au bout du rouleau. Je n'ai pas peur de la mort, j'ai peur de l'oubli", disait-il. Impossible d'oublier celui qui, toute sa vie, a asséné des coups mortels à ...l'oubli

    Allah Yerhmek ya ammi Rabah.

     Il faut mentionner également qu'il avait été atteint d'une balle au coeur à l'âge de 10 ans.

    « Fabbro revient sur sa démissionLettre de démission de Fabbro »

  • Commentaires

    1
    visiteur_janinealger
    Mercredi 16 Avril 2008 à 11:36
    En parcourant les diff?ntes rubriques sur le site MCA, c'est avec ?tion que je lus l'article consacr? feu Rabah Saadallah ! Grand sp?aliste de la recherche des "oubli? du sport !En effet j'ai ? amen?moi-m? a lui donner quelques informations quand il fit le livre "l'Epop?de l'Equipe FLN" qu'il mit au point avec toute sa fougue, son amour et sa tenacit?Paix ?on ? ! Il reste pour nous un Exemple !!
    2
    visiteur_janinealger
    Samedi 17 Mai 2008 à 14:35
    Bonjour ! pour perp?er le souvenir du regrett?abah Saadallah pourriez vous me dire si'l est possible de trouver encore en vente son livre dat?e 1985 -la glorieuse ?ipe du FLN- ? Un grand merci pour vos informations !
    3
    visiteur_Sebbar
    Dimanche 18 Mai 2008 à 21:53
    Bonjour janine.J'ai pu consulter le livre de Sa?llah ?a biblioth?e nationale, Pour sa vente je ne l'ai pas trouv?ans les librairies d'Alger mais je vais me renseigner si jamais il est toujours en vente je vous le ferai savoir inchallah.
    4
    visiteur_janinealger
    Lundi 9 Juin 2008 à 09:07
    Un grand Merci Mr. Sebbar pour votre recherche sur le libre de feu Rabah Saadallah sur l'?ipe FLN de football - Vraiment c'est un livre qui me tient beaucoup ?oeur en souvennir de son auteur, Homme sinc? qui a toujours ?it anim?e "la flamme" pour atteindre ses objectifs ! Donc j'attends avec impatience la suite de vos recherches ! Salutations chaleureuses !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :