• THISSEN JEAN

    Jean Thissen à droite

     

    IL A SIGNÉ UN CONTRAT DE 19 MOIS
    Le Belge Thissen, nouvel entraîneur du MCA

    La direction du Mouloudia d’Alger a finalement trouvé le successeur de l’Italien Enrico Fabbro. Il s’agit du technicien belge, Jean Thissen, qui s’est officiellement engagé avec le Doyen des clubs algériens en signant jeudi soir un contrat de 19 mois qui court jusqu’à la fin de la saison sportive 2008-2009.
    A noter, que la signature du contrat s’est effectuée à l’hôtel Sharaton lors d’une cérémonie spéciale en présence du président du club, M.Sid-Ahmed Karcouche.
    Ainsi donc, le nouveau coach mouloudéen qui entamera sa nouvelle tâche mercredi prochain aura comme adjoints, l’actuel entraîneur intérimaire, Mohamed Mekhazni et le Français Patrice Buisset. Selon lui, Jean Thissen, est très satisfait d’avoir opté pour le Mouloudia d’Alger.
    «Je suis très honoré de travailler avec un grand club comme le MCA. Je suis un grand travailleur. Il faut se mettre à l’oeuvre», a-t-il déclaré juste après la signature de son contrat. Interrogé sur les objectifs tracés, le technicien belge est allé droit au but en disant: "En tant que responsable technique, je vais m’efforcer de rendre le MCA champion, car gagner un championnat est une finalité pour tous les clubs. Je suis là, en Algérie, qui est le 9e pays dans ma carrière professionnelle. Je suis ici pour plusieurs objectifs: le championnat, la Coupe d’Algérie, le Coupe de la CAF (Confédération africaine). Nous devons les atteindre" dira M.Thissen. A noter que celui-ci est arrivé à Alger lundi dernier, où il a eu l’occasion de superviser le Mouloudia lors de son match retard face à l’USM Alger (2-0). Il devait également assister à l’autre derby algérois contre l’OM Ruisseau, hier après-midi, avant de retourner en Belgique, aujourd’hui. Le président du MC Alger, quant à lui, a déclaré, que les dirigeants du club attendaient beaucoup de leur nouvel entraîneur. Il convient de signaler enfin, que Jean Thissen, est un ancien international des «Diables rouges», et est désormais le 2e entraîneur belge à diriger le MCA après Michel Renquin saison 1999-2000.
    Il sera également le 4ème technicien belge à exercer en Algérie après les ex-sélectionneurs nationaux, Georges Leekens et Robert Wasseige et l’entraîneur de la JS Kabylie, René Taelman.

    Mounir BENKACI

    Thissen avec Anderlecht contre l'EN algérienne 

    Qui est Thissen?

    Agé de 61 ans, Thissen est plutôt connu pour sa riche carrière de joueur au Standard de Liège et en sélection de Belgique dont il était un excellent arrière gauche gagnant entre autres deux Coupes d’Europe des vainqueurs de coupes.

    Jean Thissen est né le 21 avril 1946 à Verviers en Belgique. Il a joué au poste d'arrière gauche au Standard de Liège où il fut un des joueurs emblématiques de sa génération, de 1964 à 1974, et ensuite au RSC Anderlecht, de 1974 à 1979. Il a été sélectionné en équipe nationale à 34 reprises. Après avoir entraîné Le Servette de Genève et le Standard de Liège, il a qualifié le Gabon pour la première fois de son histoire à une phase finale de la Coupe d'Afrique des nations, en 1994.

    Fait remarquable chez Jean Thissen, durant toute sa carrière de joueur il n’a pas écopé d’un seul carton jaune ni d’un rouge. Une prouesse à saluer.

    Il devint citoyen d'honneur de la Ville de Verviers en décembre 2001.

    Il a également entraîné le Stade tunisien, le Raja de Casablanca et un club qatari entre autres. avant d’être contacté par le Mouloudia, Thissen était candidat pour entraîner les Lions indomptables du Cameroun même s’il avait peu de chances d’être choisis devant des grosses pointures comme Otto Pfister, Phillipe Troussier ou Arthur Jorge.

     

     

    Thissen : «Je suis là pour jouer les titres»

    Le nouveau coach mouloudéen estime que le groupe a besoin d’un gros travail psychologique et affirme qu’il fera tout pour que l’équipe enchaîne les bons résultats

    Tout d’abord, bienvenu en Algérie…
     Merci
    Pour commencer, comment se sont déroulées les négociations avec la direction mouloudéenne ?
    Comme vous le savez, au début c’était par le biais de mon manager, ensuite j’ai discuté au téléphone avec les responsables mouloudéens avant d’approfondir les négociations ici à Alger, et comme vous le voyez, on est arrivé à un accord. Je suis content de signer pour 18 mois au sein de l’un des clubs les plus prestigieux d’Algérie.
    Etes-vous satisfait de l’offre financière du Doyen ?
    Evidemment. Si je ne l’étais pas, je n’aurais pas signé.
    Même si vous avez paraphé un bail de 18 mois, on croit savoir qu’il y a une clause qui permet aux Mouloudéens de résilier votre contrat en cas de mauvais résultats ?
    On s’est mis d’accord sur un point important, après six mois, la direction aura droit d’évaluer mon travail. Si mon bilan est positif, je poursuivrai ma mission, dans le cas contraire, on se séparera à l’amiable. A mon avis, c’est une clause légitime.
    Aviez-vous déjà une idée sur le football algérien ?
    Ecoutez, j’avais déjà visité votre pays, c’était au milieu des années 70, c’était avec la sélection belge et on a gagné par 5 buts à 0 contre les Verts. Il est vrai que les choses ont changé depuis, mais je pense que l’Algérie est un beau pays, et son peuple respire le football. Je tiens aussi à dire que ce n’est pas parce que l’EN algérienne n’est pas présente lors des grands rendez-vous que les clubs algériens n’ont pas le niveau. Je suis persuadé que la pâte existe dans votre pays, et en ma qualité de formateur, je pense pouvoir réussir plein de choses au MCA.
    Honnêtement, étiez-vous, dès le début des négociations, enthousiasmé pour driver le Doyen ?
    Certainement. Je voulais entamer une aventure en Algérie, et précisément au MCA. J’ai déjà exercé au Maroc, au Raja de Casablanca, et en Tunisie, au Stade tunisien, ces expériences vont me servir pour ma mission en Algérie. Je pense que le niveau des trois championnats du Maghreb est, à peu de choses près, semblable.
    Vous aviez mis du temps avant de conclure avec le MCA, est-ce à cause de l’histoire de l’adjoint ?
    J’ai proposé un Français comme assistant et la direction a accepté, il s’appelle Patrice Buisset.
    Et qu’en est-il de l’avenir de l’entraîneur intérimaire, Mohamed Mekhazni ?
    Je me suis mis d’accord avec les dirigeants pour garder Mekhazni, lui il connaît la maison et l’équipe en général, il va m’aider dans ma mission.
    En parlant de l’équipe, comment l’avez-vous trouvée contre l’USMA lors du derby de lundi dernier où vous étiez présent ?
    J’étais séduit par le rendement de mes joueurs, ils possèdent de grandes qualités individuelles, mais leur victoire n’est pas un critère avec lequel on peut évaluer avec certitude le niveau général de l’équipe, et puis en face, les Usmistes trouvaient des difficultés au niveau de l’axe après l’expulsion de leur défenseur central (ndlr, Rial)
    A mon avis, il ne faut pas se précipiter et porter un jugement sur l’équipe actuellement. Je dois attendre la prise effective de mes fonctions pour le faire.
    Un grand chantier vous attend, n’est-ce pas ?
    J’ai vu qu’il y a eu des hauts et des bas dans les performances du Doyen, ses résultats sont vraiment mi-figue mi- raisin, mais ce qui m’a étonné est que l’équipe réussisse lors des grands rendez-vous à l’instar de son succès en finale de la Coupe d’Algérie la saison dernière, et flanche dans des matches largement à sa portée. C’est vrai, le groupe a besoin d’un grand travail psychologique, et surtout de maîtrise lors de ses matches. Je ferai tout pour que l’équipe enchaîne de bons résultats.
    On comprend par là que votre mission première est de jouer les premiers rôles ?
    Je ne suis pas venu au Mouloudia pour me contenter des seconds rôles, mais pour jouer les premiers. Je pense même qu’il est possible de se rattraper, et puis il y a la Coupe d’Afrique, et cela me stimule et me pousse à tout faire pour qu’on aille le plus loin possible dans cette compétition.
    Quant est-ce que vous allez entamer officiellement votre mission ?
    Je retournerai ce samedi en Belgique afin de régler certaines affaires personnelles et administratives avant de revenir mercredi ou jeudi prochain pour prendre officiellement mes fonctions.
    Les supporters du MCA sont très exigeants et exercent souvent de la pression sur les entraîneurs…
    Je sais ce qui m’attend, je dois réaliser de bons résultats, mais je ne crains pas la pression, je suis un entraîneur professionnel, prêt à tout. Je possède aussi de l’expérience, n’oubliez pas que j’ai travaillé au Raja… Les dirigeants m’ont dit que le derby MCA-USMA draine souvent 80 000 supporters, je leur ai dit : n’ayez pas peur, moi j’ai évolué devant 125 000 supporters lorsque je portais les couleurs de la sélection des Diables rouges, c’était lors du Mondial- 86 au Mexique et de surcroît contre le pays organisateur. En résumé, je dirais que j’ai confiance en mes qualités et je reste persuadé de pouvoir rendre le sourire aux supporters du Doyen, lesquels je souhaite aideront au mieux leur équipe.

     A. Z.

    MCA

    Thissen limogé, Fabbro pressenti

    Le technicien belge, Jean Thissen ne reprendra pas son poste à la tête de la barre technique, suite à la décision du MCA de le limoger.

    Sur la sellette depuis son arrivée au Mouloudia il y a tout juste un mois, la direction a fini par prendre la décision de se séparer de Jean Thissen pour insuffisance de résultats. C’est samedi soir, lors d’une réunion du bureau de section, que la décision a été prise.
    En effet, ayant déjà songé au limogeage du Belge depuis plusieurs jours, les responsables mouloudéens ont fini par trancher la question. Il ne reste plus que cette décision du bureau de section soit entérinée par le comité directeur, qui devait se réunir tard dans la soirée d’hier. A ce propos, les Mouloudéens comptent trouver un arrangement à l’amiable avec le désormais ex-entraîneur.
    Concernant le successeur de Thissen, tout porte à croire que c’est Enrico Fabbro qui serait en pole position. Ce dernier a été d’ailleurs contacté par les responsables mouloudéens, qui ont eu l’accord de principe de ce dernier pour reprendre du service.
    Sur un autre registre, la reprise, qui a été avancée au 2 janvier prochain, sera dirigée par l’entraîneur des juniors, Mohamed Mekhazni.
    Omar K (Horizons)

     

    MCA
    Thissen quitte la barre technique

    Au cours d’une réunion du bureau directeur du Mouloudia d’Alger, qui a eu lieu hier, il a été convenu de mettre fin à la collaboration avec l’entraîneur belge, Jean Thissen, affirme une source digne foi. Les raisons de ce divorce sont liées aux mauvais résultats de l’équipe et à la mauvaise entente de Thissen avec les joueurs mouloudéens qui se sont plaints du reste de lui.
    Cependant, la goutte qui a fait déborder le vase, c’est le désaccord qui est né entre la direction du club et Thissen au sujet de la date de la reprise des entraînements. Alors que l’entraîneur avait fixé celle-ci pour le 5 janvier, la direction a convoqué les joueurs pour le 2 janvier ce qui a provoqué le courroux de Thissen. Selon notre source, l’Italien Fabbro qui avait été limogé sera de retour au MCA, dès les prochains jours.

    Source:Liberté

    Au bout du cinquième match dirigé par le coach Belge à la tête du Mouloudia, les dirigeants du club ont décidé de limoger l'ancien joueur du Standard belge.Les matchs dirigés par Thissen à la tête du club:

    USM Annaba-MCA 1-0

    MC Oran-MCA  1-0

    MCA-WA Tlemcen 0-0

    JSM Béjaia-MCA 2-2

    MCA-MBSG Constantine 5-1(coupe)


     


     

    « Un belge à la tête du MCATOURE CHERIF MAMAM »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :