• TOURE CHERIF MAMAM

    Pays  Togo
    Age 26 ans
    Date de naissance 13 janvier 1981
    Lieu de naissance Mango
    Taille 1m82
    Poids 81 kg
    Poste Milieu

     

    1ère sélection Guinée - Togo, le 4 janvier 1998

    Carrière

    SaisonClubPaysDiv.Championnat  

     

     

     

     

    Matchs

    Buts

     

     

     

     

     

    98-99

    Al Jazirah Abu Dhabi

    Emirats Arabes Unis

    1

    -

    -

     

     

     

     

     

    99-00

    Al Jazirah Abu Dhabi

    Emirats Arabes Unis

    1

    -

    -

     

     

     

     

     

    01-02

    Livingston

    Ecosse

    1

    9

    0

     

     

     

     

     

    02-03

    Livingston

    Ecosse

    1

    23

    3

     

     

     

     

     

    03-04

    Livingston

    Ecosse

    1

    1

    0

     

     

     

     

     

    04-05

    Livingston

    Ecosse

    1

    0

    0

     

     

     

     

     

    05-06

    Metz

    France

    1

    10

    0

             

     

    Chérif Touré signe pour 18 mois

    C’est finalement hier en fin de matinée que le Togolais Chérif Touré a officialisé sa venue. Le joueur a été présenté à la presse lors de la traditionnelle cérémonie réservée à cet effet. Accompagné de son agent Abdelali Achouri, la nouvelle perle des Vert et Rouge a apposé sa signature au bas du contrat qui le lie au Mouloudia pour dix-huit mois, et ce, en présence du président du MCA, Sid-Ahmed Karcouche, et du porte-parole du club, Djamel Rachedi, mais aussi de l’ex-président de section, Khaled Adnane, qui aurait joué un rôle déterminant dans les négociations avec Achouri.

                
    Le transfert de ce talentueux joueur togolais, mondialiste faut-il le rappeler, a quelque peu traîné en longueur avant de connaître sa concrétisation. En effet, les négociations entre les responsables du Mouloudia et l’agent du joueur avaient, dans un premier temps, buté sur la durée du contrat et le montant du transfert. A vrai dire, le staff de Karcouche voulait engager Touré pour trois ans, chose qu’a refusée le joueur à travers son agent. Les deux parties ont dû s’entendre par la suite, sur une durée de contrat de deux années. Mais quand on a abordé le volet financier, celle-ci a été encore réduite à dix-huit mois. En fait, comme le MCA ne pouvait pas offrir plus de 80 000 euros par an à Touré (Achouri en a exigé 90 000 euros), ses dirigeants ont finalement accepté de faire une ultime concession, en acceptant les dix-huit mois de contrat proposés par l’agent de Touré. En tout, le transfert de Chérif Touré a coûté au MCA environ 120 000 euros. Par ailleurs, la direction du Doyen espère recevoir la lettre de sortie de l’ex-joueur de Metz et de Fulham dans les 72 heures pour pouvoir le qualifier pour le prochain match de l’équipe contre la JSM Béjaïa. Reste à savoir maintenant si du côté de la Ligue, on maintient la disposition selon laquelle toute recrue du mercato ne peut pas participer avec sa nouvelle équipe aux matches de la phase aller du championnat. Enfin, la direction mouloudéenne n’a pas encore attribué un numéro pour Chérif Touré. Trois numéros seront proposés à celui-ci qui devra choisir entre le 22, le 24 ou le 27.

    MC Alger. Touré signe pour 18 mois

    L’international togolais Cherif Maman Touré est officiellement au MC Alger. Il a paraphé un contrat de 18 mois avec le club algérois.

    La cérémonie de la signature du contrat a eu lieu, hier, au siège du Doyen à Chéraga. Le président du club, Sid Ahmed Kercouche, lors d’un point de presse, s’en félicite, car, d’après ses propos, « Touré est un élément de grosse pointure ». Pour sa part, le joueur togolais est convaincu avoir fait le bon choix. « Je pense avoir fait le choix qu’il faut dans la mesure où l’Algérie constitue un bon tremplin pour moi. Le Mouloudia est un grand club. J’ai découvert une bonne équipe où l’ambiance est satisfaisante. Des insuffisances existent au niveau de l’attaque. Je vais essayer d’apporter le plus escompté », déclare Touré qui a reçu, selon son manager, un contact du prestigieux club tunisien de l’ES Tunis. « Choukri El-Ouaâr m’a exprimé son souhait de recruter Touré, mais j’ai refusé car les négociations engagées avec le MCA s’étaient déjà concrétisées », révèle Achouri.

    MC Alger / Il a signé officiellement son contrat hier
    Chérif Touré : «Tout pour aider le Mouloudia»

    Propos recueillis par A. Salah Bey


    L’international et mondialiste togolais Mamam Cherif Touré a paraphé officiellement, hier, au siège du Mouloudia d’Alger à Chéraga, un contrat de dix-huit mois au profit du Doyen. Un apport de taille pour une équipe qui ne tourne pas rond actuellement et qu’attendent plusieurs challenges lors de la phase retour.

    InfoSoir : Vous étiez à Sétif, où vous êtes resté presque un mois, et vous voilà à Alger optant pour le MC Alger. Un mot sur ce changement de cap ?
    Chérif Touré : C’est vrai que j’ai atterri la première fois à l’Entente de Sétif dans l’intention de signer un contrat, mais les choses ont commencé à traîner dans le temps et je me suis impatienté. Par ailleurs, le club avait des problèmes de trésorerie et cela l’a empêché apparemment de négocier, ce qui fait que j’ai fini par déchanter et c’est ainsi que j’ai décidé de partir avant que le Mouloudia ne rentre en contact avec moi. D’ailleurs, j’étais en partance vers Paris lorsque mon manager m’a demandé de rebrousser chemin et me voilà à Alger.

    Il paraît que vous avez galéré en Europe, qu’est-ce qui n’a vraiment pas marché ?
    J’étais au FC Metz, mais j’ai eu des problèmes relationnels avec le président de ce club au moment où je m’entendais bien avec l’entraîneur. J’avoue que j’ai un caractère trempé et je n’ai pas accepté que le premier dirigeant s’immisce dans les affaires techniques de l’équipe, d’où mon départ. Au lendemain de la Coupe du monde en Allemagne, plusieurs clubs français voulaient m’engager tels que Auxerre, le Mans ou Lens, mais comme dans ce pays les présidents de clubs se donnent facilement le mot pour griller un joueur, eh bien je n’ai signé nulle part. Par ailleurs, j’ai reçu des offres de clubs du Golfe, mais j’estime qu’il est prématuré d’aller dans ces pays-là. Pour moi, l’Algérie présente une meilleure opportunité du fait de sa proximité ave l’Europe. Il faut savoir également que je devais jouer à Fulham en Angleterre, malheureusement l’entraîneur qui m’a supervisé durant le mondial, est parti. En plus je n’ai pas pu obtenir le permis de travail qu’exigent les autorités britanniques pour pouvoir évoluer dans ce club. Après sept mois d’attente, j’ai dû partir à Bucarest, en Roumanie, pour terminer la saison, Là aussi, j’ai rencontré quelques soucis puisque le club qui m’a recruté voulait me faire signer un contrat de trois ans, ce que j’ai refusé. Aujourd’hui, mon choix s’est porté sur le Mouloudia, un grand club populaire et médiatisé, qui, j’espère, me permettra de relancer ma carrière en Europe.

    Cela fait plus d’une semaine que vous êtes au Mouloudia d’Alger, comment avez-vous trouvé l’ambiance et tout le reste au sein du club ?
    J’ai trouvé une bonne ambiance et des joueurs sympas qui m’ont bien accueilli. Idem pour le staff technique, bien que je ne sois pas du genre à trop discuter avec les entraîneurs. A vrai dire, je me suis entraîné pour moi sans me soucier du reste en attendant que les négociations aboutissent. De plus, ce qui m’importe c’est le travail et l’épreuve sur le terrain. Evidemment, l’équipe traverse une période difficile, mais même les grands clubs, comme le Real ou Barcelone, connaissent de telles situations et je reste persuadé qu’elle se reprendra dès les prochaines rencontres.

    En votre qualité d’international expérimenté, ne ressentez-vous pas une certaine responsabilité dans la direction des opérations et l’animation du jeu ?
    Vous savez le football est un jeu collectif et je ne serai pas le seul à jouer sur le terrain, toutefois, en ma qualité d’animateur, je ferai en sorte de mener le jeu offensif de mon équipe. Il y a un groupe et grâce à l’effort de tout le monde, l’équipe retrouvera son efficacité et sa verve. Les résultats suivront alors automatiquement. A nous donc, les joueurs, d’être solidaires et de faire de notre mieux pour tirer l’équipe vers le haut et atteindre les objectifs du club.

    Justement quels sont exactement vos objectifs avec le Mouloudia, y compris à titre personnel ?
    Le Mouloudia a plusieurs challenges, à commencer par la Coupe de la CAF qui m’intéresse à plus d’un titre. Je pense que, contrairement à la saison dernière où l’équipe avait raté son entrée en lice dans cette compétition, cette fois les dirigeants veulent aller le plus loin possible. Il y a également le championnat où le Mouloudia n’a pas dit son dernier mot puisqu’il reste toute une phase retour. Nous comptons d’ailleurs terminer parmi les trois premiers car c’est toujours jouable. Enfin, il y a la Coupe d’Algérie où nous tenterons de faire la passe de trois, ce qui fera oublier aux supporters tous les déboires du moment. Pour ma part enfin, je ferai en sorte de donner le maximum pour aider le Mouloudia et être à la hauteur de ma réputation.

    Touré signe pour 900 millions

    Il avait refusé 800 millions, le MCA lui en a offert finalement 900 ! Chérif Touré sera bel et bien mouloudéen cette saison, après avoir signé, hier, un contrat d’une année au profit du MC Alger. Le Togolais, rompu aux négociations, a réussi tout de même à faire pencher les pourparlers à son profit en obtenant du négociateur mouloudéen les 500 millions de centimes dès la signature du contrat. Touré avait, pour sa part, revu à la baisse ses prétentions, en acceptant de perdre quelque 600 millions de centimes sur le chiffre avancé à l’entame des discussions. La barre du milliard et demi a donc permis à l’international togolais de se vendre assez correctement, si l’on se fie au «marché algérien». C’est le MCA qui en sort heureux de ces tractations qui auront duré en tout une bonne petite semaine répartie en trois actes.

    Un salaire de 500 euros
    Touré est un joueur de talent formé au club allemand de l’Eintracht de Frankfurt et qui a joué en Ecosse, au Levingston FC, (2001 à 2005), puis en France, au FC Metz, (2005-2006), avant de rejoindre le Rapid de Bucarest (2006-2007). Il aurait même pu donner une autre dimension à sa carrière, puisqu’il a été à deux doigts d’intégrer le club anglais du milliardaire égyptien Mohamed Al Fayed, Fulham en l’occurrence.
    Un problème administratif avait eu raison du rêve du Togolais. En venant en Algérie, Chérif Touré avait tenté d’intégrer l’Entente de Sétif, pour s’illustrer en Coupe arabe. Mais l’entraîneur de l’époque aurait jugé sa valeur plutôt moyenne par rapport à celle de son groupe. Le voilà donc qui atterrit au Mouloudia qui lui a déroulé un tapis rouge pour une année. Il bénéficiera d’un salaire mensuel de quelque 500 euros, soit 5 millions de nos centimes, et aura à sa disposition un appartement meublé.

    Son premier match avec le MCA

    Coupe d'Algérie à Sétif  
    MCA-MBSC 5-1  (Jeudi  28 Décembre 2007)


    Il a surclassé partenaires et adversaires

    L’international togolais, Mamam Chérif Touré, qui a effectué son baptême de feu avec le MC Alger, a réalisé une excellente prestation. En engageant Touré, la direction du Doyen a réalisé là une excellente affaire. Même s’il est toujours à court physiquement, le joueur togolais a évolué d’un cran par rapport à ses coéquipiers. Tout le monde était d’accord pour dire, à la fin de la rencontre, qu’il fut le meilleur élément sur le terrain. L’entraîneur Thissen l’a pourtant utilisé dans un poste qui n’est pas le sien. En effet, Chérif Touré avait pour tâche de récupérer les ballons alors qu’il est animateur de jeu. Malgré cela, il a pu apporter son soutien aux attaquants et il était même passeur décisif dans le but inscrit par Belghomari (le 3e de l’équipe). Une chose est sûre, c’est le genre de joueur dont le Mouloudia a besoin. Par ailleurs, le joueur devra rejoindre au cours de cette semaine le Togo pour ramener avec lui sa petite famille.

     

    Premir but du Togolais avec le MCA

    C'était lors du grand derby Algérois contre le CRB au stade du "20 Aout" le samedi 1.11.2008.Après avoir récupérer la balle au bord des 25 métres, il sollicite Younes en une deux, ce dernier rentre dans le carré des 18 métres et remis sur Touré qui n'avait qu'à mettre le pied et pousser la balle au fond du filet.Le mondialiste togolais n'avait pas exprimer sa joie sur le coup, elle était intérieure et visible à la fois.

    Touré : «Je dédie cette victoire aux Chnaoua»
    Tout le monde s’accorde à dire que Chérif Touré a produit un match plein est solide, avec comme point d’orgue le deuxième but de son équipe. «Je dédie cette victoire et mon premier but sous les couleurs du Mouloudia aux Chnaoua. Nous n’avons jamais douté de nos capacités malgré le fait de jouer en infériorité numérique»,  dira Touré.

    Touré a été libéré au Mercato 2009 après un différend financier avec la direction du Mouloudia

    « THISSEN JEANLe MCA qualifié sans jouer ???????? »

  • Commentaires

    1
    visiteur_esso
    Mercredi 17 Décembre 2008 à 21:34
    togolais en algerie faite moi signe alidouw@yahoo.fr
    2
    visiteur_SEBBAR
    Jeudi 18 Décembre 2008 à 11:56
    Bienvenu dans ton pays esso et merci pour ton message.J'ai not?on adresse et inchallah je te contacterai....touati_88@yahoo.fr
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :