• Un Expert Algérien parle de notre Foot

    Transmis par : admin
    Haddouche Saïd (expert algérien en football): «Le redressement du football national ne se fera pas de sitôt sauf si ... »
    Rencontré lors de cette journée du 31/07/06, au stade de Paradis plage, ce monsieur prenait part au match vétérans entre Tapis Angora et l’amicale d’Oran où ce dernier excella par sa technique d’antan et une vision de jeu étonnante et dont profitèrent les Borsla, Kechamli et Megueni Fayçal, ses coéquipiers.

    Par Doukkali A.

    Cet expert algérien, toujours nationaliste dans le sang, fut sollicité quoique brièvement par O.T avant de prendre sa douche, écoutons-le !!!
    O.T : M. Haddouche que nous vaut cette surprise ?
    R : «Je me devais d’être présent auprès de ma mère qui était mourante et qui est décédée voilà trois semaines rahimaha Allah. Ensuite les visites familiales de mes proches n’ont point cessé donc je me devais de prolonger mon séjour... »
    Q : vous venez de rechausser les crampons en vétérans ?
    R : «En effet, c’est un véritable plaisir de se rencontrer entre anciens pour se défouler et taper sur un ballon. Je n’ai pu refuser l’invitation de mes amis Ouguemat Khelifa/ Dr Bekadja/ Alouani que je remercie».
    Q : M. Haddouche que pensez-vous du football national ?
    R : « Je suis vraiment triste, comme tous les Algériens qui aiment leur Equipe Nationale et qui assistent à une dégradation du niveau de jeu. Depuis plus de 15 années il n’y a pas eu de progression, de renouveau, de relève digne de 82 et 86. Il n’y a presque plus rien, uniquement du football local d’un niveau tout juste moyen sans valeur».
    Q : Pourquoi et que préconisez-vous M. Haddouche ?
    R : «C’est une des questions à poser aux instances supérieures, quant à moi je poserai une seule question : que recherche-t-on actuellement ? Quelles sont les visions et les objectifs du MJS ? »
    Q : Soyez plus clair voulez-vous ?
    R : « Avec la politique actuelle qui existe en Algérie, le travail qui se fait par l’encadrement algérien ou par les étrangers qui activent je vous dirai que le niveau restera local et ne pourra, en aucun cas, atteindre le haut niveau des autres nations qui voient loin, planifient tout, absolument tout, à long terme. Regardez le football de Hollande par exemple où le plan de travail basé sur la formation de l’élite, les techniciens injectent 2 joueurs de haut niveau en Equipe Nationale après 5 à 6 années de suivi et de préparation de haute performance…»
    Q : Revenons à notre question, que conseillez-vous M. Haddouche ?
    R : « Que monsieur le président de la République en personne s’implique et fasse bouger les choses en installant des gens du métier, des connaisseurs, des scientifiques qui parleront un même dialogue et qui oeuvreront! »
    Q : Avez-vous eu des contacts et où ?
    R : Franchement, et preuves à l’appui, les fédérations de Libye, de Tunisie et de nos voisins du Maroc, m’ont sollicité pour des programmes, des stages de formation et des recyclages à long terme pour leurs entraîneurs des divisions 1 et 2.
    En Algérie, disons qu’aucun contact officiel dans ce sens ne s’est produit. Après plus de 14 années de fonction dans la formation des entraîneurs de haut niveau, je suis toujours sollicité à l’étranger où je réside et où il faut suivre 5 années de stage avant de réussir le diplôme d’entraîneur. Merci pour cet entretien et au revoir...»
    « Le MC Alger fin prêtDemain l'entame du championnat »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :