• un nouveau directoire/bracci maintenu

     MC ALGER
    OMAR KETRANDJI (NOUVEAU PRESIDENT DU DIRECTOIRE) AU "SOIR"
    “La confiance mutuelle peut aider le club à dépasser sa crise”


    Le départ précipité du Dr Tahmi de la présidence du directoire avait fait de provoquer une petite alerte dans la structure provisoire du Doyen. Au moment où certains avançaient la désignation de Khaled Adjani, en sa qualité de membre le plus vieux parmi ceux choisis, c’est en fin de compte le fils d’un illustre membre fondateur du Mouloudia et d’El Mouloudia, feu Mustapha Ketrandji, qu’échoit la mission de mener le club à bon port. Le décès du regretté Ketrandji Mustapha avait ouvert la voie au Dr Messaoudi et à tous… les dérapages. Le fils, cadre d’une banque, compte poursuivre, à sa manière et en un laps de temps réduit, la mission du regretté père. Mission haletante, délicate mais pas impossible. Désigné samedi par ses pairs pour présider le directoire du MCA, Omar Ketrandji estime que la mission ne sera guère facile pour redresser la situation. Car d’emblée, le club se trouve confronté à une certaine crise d’ordre financière après le gel des comptes par la DJSL.

    Le Soir : Le directoire a convoqué le coach François Bracci, peut-on savoir ce qui a été dit ?

    Omar Ketrandji : C’était une simple réunion de travail. On voulait écouter le premier responsable technique et savoir son avis sur le groupe. On a opté pour le maintien du staff actuel et nous voulions éviter qu’il ait des chamboulements alors que l’équipe se trouve à la croisée des chemins. Pour sa part, M. Bracci s’est montré compréhensif.

    A leur tour, les joueurs ont été conviés à une autre réunion au niveau de la salle des conférences du complexe olympique ?

    Effectivement, l’ensemble des membres du directoire a invité les joueurs pour leur dresser un tableau sur la situation. Les joueurs étaient réceptifs et il m’a semblé qu’ils ont apprécié le langage franc que nous leur avons tenu.

    Qu’est-ce que vous leur avez dit spécialement ?

    Sans aucun détour, nous leur avons confié que les comptes du club sont gelés par la DJSL. On leur a demandé d’être patients, le temps que les comptes soient débloqués. Ce qui sera fait à l’issue de l’enquête menée par les services concernés. On a décidé de les convoquer à nouveau, mais individuellement, à partir de ce weekend. Comme ça chaque élément pourra s’exprimer à l’aise.

    Cela risque d’engendrer une crise, si les comptes resteront bloqués ?

    Nous n’allons pas croiser les bras, nous sommes là pour servir le Mouloudia. Notre politique repose sur la confiance mutuelle entre joueurs, dirigeants et supporters.

    Qu’en est-il des sponsors qui, eux aussi, veulent savoir certainement à qui auront-ils affaire ?

    Nous allons mettre sur place une cellule qui va s’occuper du volet sponsoring. Nous allons aussi prendre attache dans les meilleurs délais avec tous nos partenaires économiques.
    Propos recueillis par Amine A.

    LE FORUM "ECHIBEK" CONSACRE AU MATCH DE LA SUPERCOUPE MC ALGER - JS KABYLIE
    Bracci et Aït Djoudi engagent les “hostilités”


    A l’occasion de la Supercoupe qui aura lieu ce mercredi, les deux coachs des deux formations qui animeront cette fête, à savoir Bracci du Mouloudia d’Alger et Aït Djoudi de la JS kabyle, ont été hier les invités du 17e forum du trihebdomadaire Echibekau cours duquel les deux techniciens ont donné leur avis sur ce qui est attendu comme étant une belle fête du football national.

    FRANCOIS BRACCI (ENTRAINEUR DU MCA)
    “Je la veux cette coupe”

    Le premier responsable à la barre technique du MCA, François Bracci, tient énormément à ce trophée. Pour lui, la victoire face à la JSK dans une pareille confrontation va certainement donner à sa troupe la confiance nécessaire pour redevenir à nouveau conquérante. «Je ne vais rien vous apprendre si je vous dis que le Mouloudia traverse actuellement une zone de turbulences. Ce n’est pas facile d’avoir la sérénité dans de pareilles conditions. Nous allons essayer de mettre ces histoires entre parenthèses et tout ce qui est administratif de côté, en nous focalisant sur notre objectif. Mercredi, nous avons un rendez- vous assez important où nous allons croiser le fer face avec un sérieux adversaire, la JS Kabylie. Ce trophée, je le veux, car il servira d’une issue de secours pour toute l’équipe de par son impact psychologique, et ainsi créer un vrai départ. Face à Tlemcen, je n’ai pas reconnu mes joueurs. Ils ont joué sans âme ni cœur. Lors de cette Supercoupe, ce sera une occasion pour les joueurs de prouver leur véritable valeur. L’équipe sera au grand complet. Tous les joueurs sont aptes à prendre part à la rencontre, à l’exception de Hamadou qui est en convalescence. Des changements au sein de l’effectif sont attendus. Sur le plan personnel, je souhaite remporter un seconde titre avec le Mouloudia, et jubiler trophée en mains avec notre formidable galerie», dira l’orateur. A. A.

    AZZEDINE AìT DJOUDI (ENTRAINEUR DE LA JSK)
    “Confirmer notre réveil”

    Nouvellement installé avec son collègue Moussa Saïb, Azzedine Aït Djoudi, voit en cette Supercoupe une occasion pour provoquer le véritable déclic pour son team.

    «C’est une initiative très louable. Je remercie les gens qui ont réinstauré cette compétition. Le hasard a fait opposer deux grandes équipes de par leur histoire et leur palmarès. Ce sera une excellente affiche et nous allons la jouer à fond et dans l’intention de remporter le trophée. Cela va certainement faire tomber la tension autour du club. Nous aborderons ce débat sans Yacef qui a écopé de son troisième carton jaune face à l’USMA. Nous avons aussi des incertitudes concernant Daoud qui souffre d’une douleur au niveau de sa jambe, alors que Dabo risque d’être opéré, en revanche Gaouaoui a pu se rétablir. Avec mon ami Saïb, on va essayer de trouver la bonne formule pour offrir un titre d’une grande importance durant cette période au club. Nous comptons énormément sur l’apport du public», résumera le conférencier.
    A. A.

     

    Des invités de marque attendus
    Pour cette Supercoupe, des invités de marque sont annoncés, à l’instar d’un représentant de la plus haute instance footballistique, la FIFA, les présidents des fédérations tunisienne, libyenne et égyptienne, alors que celui de Maroc n’a pas encore confirmé sa venue.

    Un arbitre égyptien
    La partie sera dirigée par un arbitre égyptien, en l’occurrence l’international Ahmed Awda. Il sera assisté par des Tunisiens.

    Le vainqueur sera opposé à une formation italienne
    Des négociations sont déjà entamées avec deux équipes italiennes évoluant en Série A, pour affronter le vainqueur entre le MCA et la JSK. Il s’agit de l’Inter Milan et de la Lazio de Rome. A. A

     

    « La mort ou la ressurection?un titre en plus pour nous faire plaisir »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :