• Sur le plateau de Gravelles en France, le Mouloudia a été champion de france en cross country par équipes (un titre officieux) le 14/03/1954 après avoir placé 3 athlétes parmi les 10 premiers.Labadi (3ème), Khallouf (4ème) et Alami (9ème) constituait la formation vert et rouge en compagnie de Amiri, Bentoumi (21ème) belabchi.Un six d'Or qui a mis le cross algérien sur la bonne voie et ouvert les portes aux consécrations planétaires de Morcelli et autres.

    Le MCA s'est classé premier devant des équipes huppés tels que les formations marocaines de Taza et Tanger ou française du Racing club de France.


    votre commentaire
  • Le MCA champion de cross country en 1954

    Le cross-country : parcours en pleine nature, sur terrains variés en sols et en profils, comportant des obstacles naturels (troncs d’arbres, petits rus, buttes de terre etc…), il se pratique sur des distances allant de 3 à 12km selon les catégories d’âge et de sexe. Le cross se pratique essentiellement en période hivernale et fait très souvent l’objet de classements par équipes.

    Le Mca s'est adjugé le titre honorifique par équipe alors que le Français d'origine Algérienne Alain Mimoun a remporté l'éprueuve en individuel.L'équipe du Mouloudia était composé des éléments les plus connus comme Labadi, Khalouf, Allami, Chicane, Boulassel et Kadouri, Amiri, Belabchi

     


    votre commentaire
  • Noureddine Morceli, premier algérien champion du monde d'athlétisme

     

     

    NOUREDDINE MORCELI

    "Un Champion hors normes"

     

     


    embre d'une famille de neuf enfants, Noureddine Morceli est né le 28 février 1970 à Ténès en Algérie.
    Il avait 7 ans, quand il vit, à la télé-vision, son frère aîné, Abderahmane, champion d'Algérie du 1500m, terminer 4e du 1500m de la Coupe du monde à Montréal en 1977.

    Il n'eut alors de cesse de l'imiter. Doté d'une endurance peu commune, il lui arrivait de couvrir, sans fatigue, quinze kilomètres par jour, sur les plages de l'Oranie.

    Ses progrès furent si rapides qu'en 1988 il fut enrôlé au Riverside College, en Californie, où on le fit courir à tort et à travers. De retour en Algérie, sous la direction de son frère, il intensifia sa préparation, axée davantage sur la vitesse. À 20 ans, il était capable d'aligner quinze 400m en 54"-55", avec des temps trés brefs de récupération.

    Crédité de 3'32"60, en 1990, il devint champion du monde en salle en mars 1991, avant de confirmer ce titre en plein air à Tokyo devant Kenyan Kirochi.

    Athlèle itinérant, effectuant de nombreux stages en altitude, à Saint-Moritz, Davos ou Mexico, il connut alors les premières difficultés de sa carrière.

    Au printemps 1992, il fut victime d'une douloureuse sciatique qui interrompit son entraînement.
     
    Né le
    25 Février 1970
    à Ténès (Algérie)

    1,72 M, 62 KG

    Club:MCA




        Champion olympique
          1500m en 1996 à Atlanta
      
     Champion du monde
          1500m en 1991 à Tokyo
          1500m en 1993 àStuttgart 
         
    1500m en 1995 à Göteborg
      
     Record du monde
          1500m en 1992 en 3'28"86
          1500m en 1995 en 3'27"37
          Mile en 1993 en 3'44"39
          2000m en 1995 en 4'47"88
          3000m en 1994 en 7'25"11
     


    En médiocre forme physique et morale, il fut sans ressort en finale des Jeux de Barcelone, où l'Espagnol Fermin Cacho sut profiter de sa faiblesse momentanée.

    Terminant 7e d'une course d'attente, Morceli cacha sa déception sous un masque de sérénité. Un mois plus tard, à Rieti, dans un prodigieux sursaut d'orgueil, il battait son premier record du monde, en réalisant 3'28"86 au 1500m, soit 62/100 de mieux que Said Aouita. Il n'avait que 22 ans.

    L'année 1993 le vit survoler l'ensemble de la saison. À nouveau champion du monde à Stuttgart, loin devant Cacho, il améliora de

     
    près de deux secondes, à Rieti, le record mondial du mile de Steve Cram en 3'44"39, temps, en valeur absolue, supérieur à son record du 1500m.

    Abordant avec succès de plus longues distances, en 1994, il s'attribua le record mondial du 3000m en 7'25"11, avant de revenir au 1500m en 1995 : à Nice, où Cram était devenu, en 1985, le premier coureur à moins de 3'30", il couvrit la distance, sans opposition, en 3'27"37, grâce à une accélération prodigieuse dans les derniers 300m.

    Champion du monde pour la troisième fois, à Göteborg, il distança, par un ultime 400m en 51"26, le Marocain El Guerrouj et le Burundais Niyongabo.

    Il lui restait à conquérir le titre olympique qui lui avait échappé en 1992. À Atlanta, Morceli faillit perdre cette course à 450m de l'arrivée, sur un coup de pointe involontaire d'El Guerrouj, lequel chuta sur la piste.

    En dépit de sa blessure, Morceli montra à nouveau l'étendue de son talent, devant l'inévitable Cacho, remportant ainsi sa 54e victoire consécutive sur 1500m ou mile. Insuffisamment rétabli, Morceli ne put résister au finish d'El Guerrouj, en finale du Grand Prix à Milan d'où le début de la retraite. 

    4 commentaires
  • MORCELLI NOUREDINE

     

     Noureddine Morceli fut le recordman du monde du <metricconverter productid="1500 mètres" w:st="on"></metricconverter>1500 mètres en 3'27''37 et est descendu un peu moins de 10 fois en dessous de la barre des 3 minutes 30''. Il détenait aussi le record du monde du <metricconverter productid="2000 mètres" w:st="on"></metricconverter>2000 mètres (4'47''88) et du <metricconverter productid="1 mile" w:st="on"></metricconverter>1 mile (3'44''39). Tous ces record du monde furent battus par un seul et même homme : le marocain Hicham El Guerrouj Pour ces 3 distances, il est actuellement le 3ème meilleur performeur mondial de tous les temps.

     

    Palmarès :

    Champion Olympique du <metricconverter productid="1500 mètres" w:st="on"></metricconverter>1500 mètres en 1996.

    Champion du monde du <metricconverter productid="1500 mètres" w:st="on"></metricconverter>1500 mètres en 1991, 1993, 1995.


    votre commentaire
  • Lagat devance Boukensa (306) en série

    BOUKENSA et ZARGUELAINE ratent le podium

    L'Américain Bernard Lagat est devenu champion du monde du 1500 m lors des Mondiaux-2007 d'athlétisme, mercredi soir à Osaka, un titre qu'il convoitait depuis toujours après d'innombrables places de deuxième sous le maillot kényan.

    Ayant acquis la nationalité américaine en 2005, Lagat avait été médaillé d'argent aux JO d'Athènes en 2004, et également deuxième aux Mondiaux 2001 à Edmonton (Canada), chaque fois derrière le Marocain Hicham El Guerrouj.

    Le jeune Kényan Asbel Kiprop, qui avait pris la tête à 700 m de l'arrivée pour durcir la course, a faibli dans les derniers mètres et terminé quatrième

    Lagat et son compatriote Alan Webb, auteur de la meilleure performance mondiale cette saison (3:30.54), avait mené au début mais sur un rythme lent.

    Déjà en difficulté en demi-finales, Webb a échoué à la 8e place.

    Quatorze concurrents et non pas douze comme prévu par le règlement, étaient au départ de la finale. Le double champion d'Europe français Mehdi Baala, un des favoris, avait été disqualifié à l'issue de la première demi-finale pour avoir poussé un adversaire dans la dernière ligne droite, et le jury avait repêché trois concurrents gênés.

    Si trois pays sont représentés aux quatre premières places, c'est bien le Kenya qui a confirmé sa mainmise sur la distance. En effet, à l'exception de Ramzi, originaire du Maroc et qui n'avait pas couru cette saison avant de s'aligner à Osaka, les trois autres sont né dans le pays des Hauts-plateaux.

    Nos

    deux champions Tarek Boukensa et Antar Zarguelaine ont raté de peu le podium en se classant respectivement 5ème et 6ème.Ils auraient pu prétendre à une meilleure place au vu de leur superbe finale, mais on va pas refaire la course.

     En réalisant 3:35.26 Boukensa était bien loin de son chrono habituel et notamment de sa performance de l’année. Pour sa part, Zarguelaïne a réalisé 3:35.29 mais qui a le mérite de devancer des illustres champions

    Ce résultat est, somme toute, prometteur pour nos deux athlètes qui rappelons-le n’ont que 25 et 22 ans d’âge.Souhaitons leur bonne chance pour la prochaine sortie

    1500 Mètres - Messieurs  
     FINALE
    .
    29 aout 2007 -
    Position Athlète Pays Temps .
    1 1113 Bernard Lagat USA 3:34.77 .
    2 408 Rashid Ramzi BRN 3:35.00 (SB)
    3 773 Shedrack Kibet Korir KEN 3:35.04 .
    4 769 Asbel Kiprop KEN 3:35.24 (PB)
    5 306 Tarek Boukensa ALG 3:35.26 .
    6 312 Antar Zerguelaine ALG 3:35.29 .
    7 505 Arturo Casado ESP 3:35.62 .
    8 1154 Alan Webb USA 3:35.69 .
    9 583 Andrew Baddeley GBR 3:35.95 .
    10 879 Nicholas Willis NZL 3:36.13 .
    11 404 Belal Mansoor Ali BRN 3:36.44 .
    12 509 Sergio Gallardo ESP 3:37.03 .
    13 510 Juan Carlos Higuero ESP 3:38.43 .
    14 808 Youssef Baba MAR 3:38.78 .

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique