• CAF: MCA-Haras Hodoud (Egypte) 0-0

    Second tour de la Coupe de la C.A.F
    MCA 0 - Haras El Houdoud 0
    C’est foutu sur toute la ligne
    Par : Malik A.

    Vendredi 21.03.2008.Stade de Koléa : beau temps, pelouse en bon état, affluence moyenne. Arbitrage du trio libyen Ayoub-Nahradji-Rouaissi.
    Avertissements : Cherad 25’, Koudri (MCA), Mohamed Goda 37’ et Kamini 79’ (Haras El Houdoud).
    MCA : Benhamou, Hosni, Ben Bouda, Galloul, Coulibaly, Koudri, Younès, Belkaïd, Cherad, Cherif Touré (Bouguèche 58’), Badji (Belkheïr 71’).
    Entraîneur : Mekhazni

    Haras El Houdoud : Martin Kamini, Mahmoud Abdelhamid, Mohamed Madkour (Raid Mansi 83’), Ahmed Assem, Ahmed Abdelghani, Mohamed Goda (Abderrahmane Farouk 50’), Ahmed Aid, William Mensah, Amr Aldaly, Hani Said, Ahmed Hassan (Mohamed El Harda 44’).
    Entraîneur : Tarek El-Acheri.

    Le Mouloudia d’Alger, qui reste sur deux défaites consécutives en championnat, n’a pas fait mieux en Coupe d’Afrique. Pour leur première sortie cette saison en Coupe de la CAF, les Vert et Rouge ont concédé hier le match nul 0 à 0 au stade de Koléa, devant le représentant égyptien, la formation du Haras El Houdoud. Un nul qui n’arrange certainement pas les affaires des Algériens en prévision du match retour qui se déroulera dans deux semaines en Égypte. 
    La première période fut équilibrée avec une légère domination en matière d’occasions pour les Algériens. Les Mouloudéens ont été les premiers à se montrer dangereux. À la 5e minute, un contre mené par Badji qui sert Cherad, ce dernier remet pour sa part pour Younès bien placé, malheureusement pour lui, il glisse et perd la balle. Après cette tentative, le jeu se concentra par la suite au milieu du terrain où les deux équipes ont livré un combat sans merci pour prendre le dessus. Un scénario qui a duré jusqu’à la 39e minute et la plus grosse occasion de cette première période pour les Algériens. Younès déborde sur le côté droit et adresse un centre très précis pour la tête de Cherad qui rate lamentablement devant des bois presque vides, privant ainsi son équipe de l’ouverture du score. Quelques minutes plus tard, Younès rate pour sa part une bonne opportunité pour inscrire le premier but. On jouait la 44’, Cherad décale avec une talonnade Younès, seul devant le gardien Kamini qui s’interpose et sauve les Égyptiens.
    En seconde période, les Mouloudéens accentuent la pression sur leur adversaire et l’oblige à reculer dans sa moitié de terrain pour repousser les assauts des Badji et ses camarades. Les Algériens avaient essayé tant bien que mal de prendre à défaut une bonne défense égyptienne, mais le manque d’efficacité de la ligne d’attaque des Vert et Rouge, qui est complètement passée à côté de la plaque, a encore une fois joué un mauvais tour aux Mouloudéens. À la 65’, Badji a tenté un retourné acrobatique suite à un corner bien botté de Younès, mais l’impeccable keeper camerounais Kamini était bien sur la trajectoire et capte la balle des deux mains. C’était, pratiquement, l’occasion la plus nette de cette deuxième période pour les Mouloudéens qui ratent ainsi leur première sortie en Coupe de la CAF.


    Zedek demande l’ouverture des portes du stade
    Constatant le petit nombre de supporters ayant accédé aux tribunes à moins d’une heure du début de la rencontre, le président intérimaire du Mouloudia d’Alger, Abdelhamid Zedek, a demandé au directeur du complexe sportif de Koléa d’ouvrir les portes du stade gratuitement au public à dix minutes du coup d’envoi. Cela pour permettre l’entrée d’un maximum de supporters afin d’encourager leur équipe.  

    Le MCA avec 17 joueurs
    Le Mouloudia d’Alger s’est présenté avec 17 joueurs seulement pour son premier rendez-vous de la Coupe de la CAF face au représentant égyptien Haras El Houdoud. Les nombreuses défections enregistrées chez les Vert et Rouge lors de ce match a obligé le staff technique de l’équipe à convoquer l’attaquant Belghomari, malgré sa blessure, histoire d’essayer de compléter au moins la feuille du match.


    Impressions

    Mekhazni : “Nos chances restent intactes”

    “C’est encore une fois le manque d’efficacité de notre attaque qui nous a fait défaut aujourd’hui. Nos joueurs sont abattus moralement et vivent une situation difficile. Ils ont besoin de ce but qui pourrait nous libérer. C’est vrai que ce n’est pas le résultat souhaité, mais je dirai que nos chances de qualification sont intactes. Nous irons à Alexandrie avec l’intention de revenir avec la victoire. On a les moyens de le faire. Je dis cela par rapport au niveau de l’adversaire qui est loin d’être une foudre de guerre. En plus, on va évoluer là-bas dans de bonnes conditions, loin de la pression.”

    « MCA 1955/1956Un irakien à la tête du MCA »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :