• CALENDRIER

    CALENDRIER ET DATES


    votre commentaire
  • MCA-MSPB 1-2

    Eh voilà que la réalité du terrain nous ramène au vrai niveau de notre équipe; capable du meilleur comme du pire mais beaucoup plus de pire que de meilleur ces dernières saisons.Le mental des joueurs Mouloudéen est vraiment à blamer après cet prévisible échec à domicile face au nouveau promu le MSP Batna.On pensait que la victoire face au CRB chez lui allait booster l'équipe vers l'avant et voilà que la défaite d'aujourd'hui vient confirmer que le Mouloudia cuvée 2008/2009 n'est qu'une copie conforme des 4 dernières saisons, un "team" pas capable de disputer la place du leadership aux ténors de la D1 Algérienne  (d'un championnat de niveau médiocre et d'une gestion catastrophique) et que son niveau réel est celui des dernières saisons à savoir une équipe bonne pour jouer sa survie à défaut d'assurer son maintien bien avant la fin du championnat.

    Pourtant tout les ingrédients étaient réunis pour  réussir la passe de trois et aller taquiner les avants postes.La catastrophe a commencé dès le début du match avec la bévue du gardien Benhamou et de se terminer avec le second but assassin mais néanmoins mérité des visiteurs.A noter que les deux buts du MSPB ont été inscrits par  l'ex Mouloudéen Braham Chaouch et Bendebka

    Merci Batna pour cette leçon de courage et de réalisme


    votre commentaire
  • CRB 1 - MCA 2

    Le 77e derby dans l’histoire du CRB et le MCA aura tenu toutes ses promesses. Le nombreux public qui a garni les tribunes du stade du 20-Août-55 n’aura pas regretté le déplacement, tellement le suspense aura duré jusqu’aux ultimes minutes de la rencontre.
    Et pour la circonstance, les supporters mouloudéens, mécontents de leur équipe depuis le début de la saison, ont eu droit à un grand Mouloudia cette fois-ci. Les Vert et Rouge ont confirmé la réputation d’une équipe des grands rendez-vous (et celui d’hier en est un).
    En tout cas, les coéquipiers de Badji (dont c’est une première face au Chabab dans l’enceinte du vieux stade de Ruisseau) ont vite affiché leurs ambitions dès les premières minutes de la partie. Badji et Belghomari vont, tour à tour, inquiéter le gardien Ousserir, de quoi donner confiance à leur galerie présente en force dans la deuxième tribune et le Poulailler du stade.

    Benhamou, l’homme du match
    Même si tous les joueurs ont fourni une bonne prestation face au CRB, il faut dire que le mérite de cette victoire revient surtout à l’ex-Parisien, Mohamed, qui a réalisé un grand match où il a sauvé son équipe des buts tout faits surtout devant l’ex-Canari, Hamid Berguiga. Ainsi, donc, Benhamou confirme de jour en jour que sa place en équipe nationale n’est pas venue par hasard.

    http://www.competition.dz/article.php?art=3729

     


    votre commentaire
  • Alain Michel nouvel entraîneur

     

    L’entraîneur Alain Michel devrait être en discussion avec le président du MC Alger, Sadek Amrous, afin de prendre en charge le Mouloudia d’alger.

    Le président mouloudéen ne veut pas perdre de temps d’autant que le derby algérois contre l’USM Alger n’est qu’à trois jours de son déroulement, pour finaliser avec l’ancien driver de Grenoble et Saint-Etienne, afin que ce dernier entame le travail dès aujourd’hui.
    Mais, il faut, tout de suite, préciser que le président Amrous pourrait être confronté à certains membres du comité directeur qui sont carement contre l’option de ramèner un entraîneur étranger au club. Ces derniers, dont tout le monde sait que le courant ne passe pas avec le président, avancent l’argument financier pour justifier ce refus. C’est pour cette raison qu’ils veulent un entraîneur local et ils misent sur l’ex-coach de cette même équipe du MCA avec lequel il a d’ailleurs remporté le championnat; il s’agit de Mustapha Biskri.
    Il est utile de savoir qu’Alain Michel touchait 15.000 dollars l’an dernier avec un club émirati.
    Pour Alain Michel : «La situation actuelle du MCA ne me fait pas peur. Nous devons nous entendre encore sur certains détails. Quand on est autour d’une table, on a toujours quelque chose à dire de plus. Le plus important est que l’intérêt est mutuel, ce qui aidera sûrement à trouver un terrain d’entente définitif entre nous».
    En tout cas, pour certains, le problème du MCA ne se trouve pas dans l’entraîneur, mais plutôt dans sa «gestion »…

    Par : Saïd B.

    votre commentaire
  • L’ENTRAÎNEUR AMEUR DJAMIL LIMOGÉ

    Bien avant le match de jeudi dernier face à l’ASK, les jours de l’entraîneur Irakien du MC Alger étaient comptés. Le départ raté en championnat a conforté certains dirigeants dans leur thèse qui nécessite la recherche d’un substitut à celui que beaucoup ont élevé au rang de messie, dans un passé pas très lointain, pour avoir aidé à sauver l’équipe de la relégation. Le président Sadek Amrous, qui a toujours soutenu son coach, a cédé à la pression, lui qui n’a pas cessé de répéter que “Djamil restera au Mouloudia et a toute (sa) confiance”.
    Mais le résultat de jeudi dernier a contraint le boss des Vert et Rouge de revoir sa copie et d’inciter l’entraîneur à déposer sa démission. Selon le président Sadek Amrous, il devra se réunir avec son staff technique, aujourd’hui samedi, pour trouver une solution à cette histoire. “Nous allons nous réunir pour voir plus clair cette histoire. Je pense que l’on se dirige vers une séparation à l’amiable, surtout que l’équipe n’arrive pas à relever la tête depuis le début du championnat. J’ai toujours soutenu l’entraîneur Ameur Djamil, mais les résultats de l’équipe ne plaident pas en sa faveur. Il doit partir et cela pourrait constituer une solution et provoquer une onde de choc au sein de l’équipe”, a-t-il déclaré. Et même si l’Irakien a signé un contrat en bonne et due forme, le président assure qu’il trouvera un compromis à l’amiable pour s’en débarrasser, surtout lorsque les joueurs eux-mêmes se mettent à critiquer ouvertement et publiquement leur coach. Il faut dire qu’Ameur Djamil a été une cible bien avant l’entame du championnat puisque certains dirigeants n’ont pas hésité à divulguer quelques lacunes dans son travail.
    Le recrutement, le comportement des joueurs, ses choix tactiques ainsi que le stage de préparation en France, dont les retombées sont aujourd’hui plus que visibles, étaient les griefs retenus contre l’Irakien. On se souvient que des dirigeants ont tenté de convaincre le coach de la nécessité de faire appel aux services du préparateur physique, Jacky Roche, pour prendre en charge le volet préparation, mais Ameur Djamil tenait mordicus à ce que Bouaârara se charge du boulot, au moment où l’entraîneur en chef attendait son visa pour rejoindre l’équipe en France.

    Et maintenant que le limogeage d’Ameur Djamil est quasi officiel, on rouvre le volet des entraîneurs susceptibles de prendre en main la barre technique des Vert et Rouge.La piste la plus sérieuse serait celle de l’ex-entraîneur du MC Oujda, Azzedidne Aït Djoudi. Ce dernier aurait eu une discussion avec le président Sadek Amrous, dernièrement, mais tant qu’Ameur Djamil était toujours en poste, les deux parties ne pouvaient pas approfondir les pourparlers. Selon nos sources, le président du MCA trouve le profil d’Aït Djoudi le plus intéressant parmi les entraîneurs qui se trouvent sans club actuellement et aurait révélé à ses proches que ce dernier a fait ses preuves à la JSK et à l’USMA.

    Malik A


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique