• EPOPÉE DU MOULOUDIA D’ALGER
    Mouloud Djazouli raconte l’histoire du club

    Une séance de vente-dédicace a eu lieu jeudi 24/4/2008 à la librairie Boudaoud sise 24, avenue Bab Azzoun à Alger.

    Le paysage médiatique s’est enrichi d’un livre passionnant, retraçant la fabuleuse histoire du club de football, le Mouloudia d’Alger (MCA). Sur 408 pages illustrées de photos inédites, l’auteur Mouloud Djazouli, qui n’est autre que le vétéran du MCA, nous emmène dans un voyage à travers le temps. Nous sommes le 31 août 1921, date de la création officielle du club algérois par son fondateur principal, M.Abderrahmane Aouf. Agé d’à peine 16 ans à l’époque, Mouloud Djazouli était le secrétaire général du club. M.Djazouli, est aujourd’hui un doyen qui, à 94 ans, porte l’histoire de ce club prestigieux.
    «Oui, 83 ans, près d’un siècle que ce club existe et continuera d’exister avec autant d’acclamations qu’avant. C’est un jour de Mouloud que Aouf annonce la naissance du premier club algérois, qu’il a tant rêvé de créer, de voir naître. Un club duquel dériveront, par la suite, tous les autres clubs algériens», lit-on dans le livre.
    Ce livre lance également un cri de révolte: «Ne pas confondre le MCA d’aujourd’hui - qui ne porte pas son nom - avec celui d’autrefois. La principale mission de cet ouvrage est de dénoncer ces consciences infâmes qui ont vendu en toute quiétude ce qui ne leur appartient pas. Ce qui aurait pu ou plutôt dû être un musée (cercle du MCA). Un cri qui, depuis la réforme, est resté sans écho (...). Il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre!!», dit encore M.Djazouli, désolé par ce qui arrive au Mouloudia.
    Le premier match du MCA fut le 15 octobre 1921, qui l’opposa à l’équipe coloniale l’Elan de Bab El Oued (EBO), au stade de la Pointe-Pescade, aujourd’hui Raïs Hamidou. Quant au dernier match, il fut joué le 11 mars 1956 contre l’équipe coloniale de l’Association sportive de Saint Eugène (ASSE).
    En 1956, à l’instar de tous les clubs musulmans d’Algérie, le MCA cessa ses activités sportives pour se mettre à la disposition de la Révolution et de la lutte armée. Le MCA paya son tribut au combat libérateur, comptant 79 martyrs dans ses rangs parmi ses membres dirigeants et ses joueurs.
    «Ce livre retrace l’activité du club (...) à travers le sport, notamment le football sur plusieurs plans: social, culturel, religieux, politique et historique», nous confie Mokhtar Djazouli fils du doyen du club.
    Selon lui, «cet ouvrage est un message qu’on lance à la jeunesse algérienne en l’informant de la contribution de ce prestigieux club au développement du sport et à sa construction dans un cadre nationaliste au service du pays.»
    Une séance de vente-dédicace aura lieu aujourd’hui, à la librairie Boudaoud sise 24, avenue Bab Azzoun à Alger.

    Mouloud Djazouli raconte le MCA
    De Mokhtar Djazouli et Mohamed Hassaïne
    Boudaoud Edition Alger 2008


    votre commentaire
  • OMR 0 – MCA 2


    La bonne affaire mouloudéenne


     

    Le MCA a réalisé hier au stade du 20- Août, une excellente opération en vue du maintien en s’imposant face à l’OMR (2-0) enfonçant du coup la formation olympienne appelée lors de la prochaine journée à se rendre chez la lanterne rouge, le WAT.
    Dans une rencontre marquée par l’engagement physique, enjeu oblige, ce sont les Mouloudéens qui ont réussi à avoir le dernier mot en dépit d’un premier half dominé dans sa majeure partie par les gars du Ruisseau.
    Mieux organisés et beaucoup plus présents dans les duels, ces derniers avaient, en effet, failli ouvrir le score à maintes reprises n’était la maladresse des attaquants et la vista d’un Benhammou des grands jours qui s’interposera avec brio sur une tête de Benhadj (29’), mais l’occasion la plus nette pour les locaux se situa a la 39’ lorsque la transversale renvoya un coup franc des 25 m du même Benhadj. Signe du destin ou pas, en tout cas cette action allait être le véritable tournant du match car les capés de Ameur Djamil, revenus avec de bien meilleures intentions en seconde période, vont plier l’affaire en l’espace de 7 minutes seulement.
    Ce sera d’abord Bouguèche (54’) qui réussira à placer une tête victorieuse sur un corner de Belkaïd avant que le malheureux Doghmani n’enfonce davantage les siens en inscrivant un but contre son propre camp. Son dégagement avait ricoché sur Kabri avant de finir sa course au fond des filets de Mouyet. Ces deux réalisations survenues coup sur coup ont complètement abattu les joueurs olympiens qui durent assister impuissants au succès ô combien précieux des Hadjadj and Co.
    Mehdi F.


    votre commentaire
  • MCA-LAZIO de Rome Fin Mai à Oran

    Le Doyen des clubs Algériens, le Mouloudia Club Algérois (M.C.A), affrontera la prestigieuse équipe de la LAZIO de Rome à la fin du mois de mai à Oran du fait de l'indisponibilité du stade du "5 juillet" d'Alger.Cette information vient d'être donné en scoop à la chaine 3 de la radio Algérienne par Gael Mahé (organisateur de matches internaionaux) interviewé lors de l'émission hebdomadaire "Football magazine".Cette probable confrontation rentre dans le cadre du contrat signé par la société Ring et la fédération Algérienne du Football offrant au vainqueur de la super coupe d'Algérie un match gala international.Pour rappel le MCA avait remporté pour la seconde année consécutive cette supercoupe en venant à bout du champion d'Algérie sortant l'ES Sétif par 4-0.

    La LAZIO de Rome est un club Italien fondé le 9 janvier 1900 sous le nom de Società Podistica Lazio sur l'initiative de Luigi Bigiarelli à Rome. La Lazio de Rome (ou SS Lazio) fut la première équipe de football créée sur Rome.

    À partir des années 1970, la Lazio entre sur le devant de la scène italienne en étant sacré champion en 1974. Cette victoire est considérée par les supporters comme une page majeure de l'histoire du club, alors que celui-ci connaitra sa réelle apogée dans les années 1990. L'équipe laziale emmenée par des joueurs d'exception (Christian Vieri, Marcelo Salas, Alessandro Nesta, Sergio Conceiçao, Siniša Mihajlović, Fernando Couto, Matias Almeyda, Juan Sebastián Verón, Roberto Mancini, Pavel Nedvěd et bien d'autres... ) parvient en 1999 à être championne d'Europe (C2) et réalise le doublé Championnat-Coupe d'Italie l'année suivante.Malgré que le championnat Italien soit dominé par les ténors (riches) comme l'AC Milan , l'Inter ou la Juve,  la Lazio parvient tout de même à se maintenir dans le haut niveau du football italien (au coté de la Roma et de la Fiorentina), comme le montre sa victoire en coupe d'Italie en 2004 et sa troisième place en championnat en 2007, malgré les pénalités reçues après les affaires de matchs truqués.

    Palmarès

    • Supercoupe de l'UEFA (1) :
      • Vainqueur : 1999
    • Coupe des Coupes (1) :
      • Vainqueur: 1999.
    • Coupe UEFA:
      • Finaliste : 1998.
    • Championnat d'Italie (2) :
      • Champion : 1974 et 2000.
      • Vice-champion : 1913, 1923, 1937, 1995 et 1999.
    • Coupe d'Italie (4) :
      • Vainqueur : 1958, 1998, 2000 et 2004.
      • Finaliste : 1961.
    • Supercoupe d'Italie (2) :
      • Vainqueur : 1998, 2000.
    • Dubaï Cup (0) :
      • Finaliste : 2007

     

    Effectif actuel (2007-08)

    • Gardiens
    • 32 : Marco Ballotta  Italie
    • 14 :Tommaso Berni  Italie
    • ?? : Vincent Degré  France
    • 1 : Muslera  Uruguay
    • Défenseurs
    • 7 : Manuel Belleri  Italie
    • 25 : Sanchez Emilson Cribari  Brésil
    • 15 : Mobido Diakité  France
    • 29 : Lorenzo De Silvestri  Italie
    • 3 : Aleksandar Kolarov  Serbie
    • 13 : Sebastiano Siviglia  Italie
    • 2 : Guglielmo Stendardo  Italie
    • ?? : David Rozehnal République tchèque République tchèque
    • Milieux
    • 10 : Roberto Baronio  Italie
    • 85 : Valon Behrami  Suisse
    • 81 : Simone Del Nero  Italie
    • 4 : Fabio Firmani  Italie
    • 24 : Cristian Daniel Ledesma  Argentine
    • 68 : Christian Manfredini Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
    • 11 : Stefano Mauri  Italie
    • 23 : Mourad Meghni  France
    • 26 : Gaby Mudingayi  Belgique
    • 5 : Massimo Mutarelli  Italie
    • 8 : Luciano Zauri  Italie
    • 6 : Ousmane Dabo  France
    • Attaquants
    • 19 : Goran Pandev  Macédoine
    • 9 : Rolando Bianchi  Italie
    • 18 : Tommaso Rocchi  Italie
    • 17 : Igli Tare  Albanie

    Entraîneur: Delio Rossi

    Anciens grands joueurs

    • Matias Almeyda
    • Dino Baggio
    • Albertino Bigon
    • Alen Bokšić
    • Pierluigi Casiraghi
    • Giorgio Chinaglia
    • Claudio Lopez
    • Sergio Conceicao
    • Fernando Couto
    • Hernán Crespo
    • Vincenzo D'Amico
    • Paolo Di Canio
    • Paul Gascoigne
    • Bruno Giordano
    • Simone Inzaghi
    • Vladimir Jugović
    • Michael Laudrup
    • Roberto Mancini
    • Paolo Negro
    • République tchèque Pavel Nedved
    • Alessandro Nesta
    • Sinisa Mihajlovic
    • Massimo Oddo
    • Silvio Piola
    • Angelo Peruzzi
    • Karel Poborský
    • Karl-Heinz Riedle
    • Marcelo Salas
    • Giuseppe Signori
    • Diego Simeone
    • Jaap Stam
    • Dejan Stankovic
    • Juan Sebastián Verón
    • Christian Vieri
    • Aaron Winter
    • Luciano Zauri


    votre commentaire
  • Le Mouloudia éliminé de la Coupe de la CAF :
     
    Harass Al-Houdoud 1 – MCA 0
    Perdant sur toute la ligne
     

    Vendredi 4.4.2008.Stade de Harass-Al-Houdoud d’Alexandrie : très bonne pelouse, temps ensoleillé, affluence moyenne, arbitrage du Libyen M’hamed Al Zalaoui, assisté d’Ibrahim Ferkach et Ferrad Fathi.
    Avertissements : Chaoui (5’), Cherrad (37’), Hosni (55’), Coulibaly (80’), Bouguèche (88’) du MCA
    Ahmed Assam (57’) et Mensah (82’) de Harass Al-Houdoud.
    But : Mohamed Al Herda (17’)  pour Harass Al-Houdoud.
    Harass Al-Houdoud : Kameni, Mohamed Mekky, William Mensah, Ahmed Assam (Ahmed Hassen Mouka 90’+ 2), Mahmoud Abdelhamid, Mohamed Al Herda, Abdelhamid Bessyouni (Mohamed Fawzi 74’), Abessalem Nadjah, Ahmed Abdelghani, Mohamed Goda (Abderrahmane Farouk 69’), Hani Saïd
    Entraîneur : Tarek Al Achry.
    MC Alger : Benhamou, Hosni, Babouche, Chaoui, Coulibaly, Koudri (Chérif Touré 55’), Younès, Belkaïd, Cherrad, Badji, Bouguèche.
    Entraîneur : Ameur Djamil.

    Le MCA n’a pas fait mieux que lors de la précédente édition en quittant prématurément la compétition continentale après sa défaite, hier, face à Harass Al-Houdoud (0-1) pour le compte du match retour.  Les locaux n’ont pas hésité à afficher leurs intentions dès l’entame du match. Les joueurs de Harass Al-Houdoud ont réussi à monopoliser le cuir, mais ils n’ont pas pu transpercer l’arrière-garde mouloudéenne. D’ailleurs, la première action fut à l’actif des Algériens grâce à Cherrad qui a repris de la tête un centre de Badji, mais son essai passe à côté, 13’. Quelques minutes plus tard, Mohamed Al Herda ne s’est pas privé de mettre le ballon dans les filets de Benhamou en reprenant d’une belle tête plongeante un centre d’Abdelhamid Bessyouni, 17’.
    Il faut relever que la défense du MCA a montré une passivité flagrante lors de cette action qui a permis à l’attaquant égyptien de déborder sur le côté gauche sans que personne s’interpose. D’ailleurs, il a eu toute latitude de centrer pour son coéquipier qui était loin de tout marquage au deuxième poteau, ce qui lui a permis de conclure avec aisance. Cette réalisation égyptienne a eu pour effet de faire sortir l’équipe mouloudéenne, mais les tentatives des camarades de Badji manquaient de conviction.
    D’ailleurs, le gardien de but Kameni n’a pas eu à s’interposer et c’est Benhamou qui repousse deux chaudes actions de l’équipe égyptienne. D’abord, il a dû s’interposer à deux reprises sur un tir de Mohamed Goda, 32’, mais surtout lorsqu’il se retrouva face à Abdelhamid Bessyouni. Ce dernier tire à bout portant, mais le portier mouloudéen repousse d’une main ferme avant de dégager le cuir sur sa ligne, 34’. Les hommes d’Ameur Djamil tentent de progresser vers les buts adverses, mais c’était sans danger réel. Les joueurs du MCA ont versé dans un jeu approximatif qui n’a jamais inquiété l’équipe adverse, même lorsqu’ils se trouvent dans une bonne position, à l’image de Cherrad qui rate complètement son essai dans le temps additionnel, 45’+1.
    De retour des vestiaires, le jeu du MCA a sensiblement évolué. L’équipe a copieusement dominé cette seconde période, aidé il est vrai par le recul des Égyptiens qui voulaient préserver leur maigre acquis. Mais l’inefficacité des attaquants des Vert et Rouge ne leur a pas permis de trouver une solution offensive malgré les incursions des Cherrad, Badji, Younès et autre Bouguèche.
    Laissant l’initiative aux Algériens, les joueurs de Harass Al-Houdoud étaient à deux doigts de corser la marque. Mohamed Goda lance en profondeur Abdelhamid Bessyouni qui se présente face à Banhamou, mais l’intervention de ce dernier, avec l’aide de la  transversale, prive l’équipe égyptienne d’un but certain, 62’.
    Les Algérois se créent une action très dangereuse, mais Cherrad n’arrive pas à se débarrasser de la guigne qui le poursuit et bute contre Kameni qui s’interpose courageusement, 71’. Le reste de la partie ne changera rien au score et le Mouloudia quitte la Coupe de la CAF sur la pointe des pieds.

    Malik A.



    votre commentaire
  • Il sera à Alger mercredi
    Ameur Djamil, nouvel entraîneur du MCA
     
     
    Les dirigeants du MC Alger étaient décidés de renforcer la barre technique. L’idée a germé après la défaite concédée face à la JS Kabylie où ils se sont rendus compte que Mekhazni ne peut pas, à lui seul, mener le navire à bon port. Ils ont d’abord pris attache avec l’ex-sélectionneur national, Abdelahamid Kermali, mais il a refusé après avoir donné son accord de principe. Par la suite, le président Zedek noue un contact avec Rachid Bouarata qui, à son tour, décline l’offre. Cependant, les responsables du Doyen n’ont pas baissé les bras et ont, enfin, trouvé preneur. Il s’agit de l’ex-entraîneur du CA Batna, Ameur Djamil, qui a accepté l’idée de revenir en Algérie pour exercer de nouveau dans un club de première division. Les responsables du Mouloudia se sont, donc, officiellement mis d’accord avec l’Irakien pour prendre en main la barre technique de l’équipe avec comme mission : sauver l’équipe de la relégation. Contacté par nos soins, le président par intérim du MCA, Abdelhamid Zedek, nous a confirmé l’information. “Nous nous sommes mis d’accord avec Ameur Djamil. Il sera désormais le nouvel entraîneur du MCA”, nous a-t-il déclaré. L’entraîneur Irakien devra rejoindre Alger mercredi prochain, selon le président des Vert et Rouge après s’être mis d’accord sur tous les points. D’ailleurs, un billet lui a été envoyé à Amman, où il réside actuellement. Il est même en train d’organiser son voyage pour entamer ses nouvelles fonctions au sein de la barre technique du Mouloudia. Pour ce qui est de l’avenir de l’actuel entraîneur de l’équipe, Mohamed Mekhazni, il devra rester dans le staff pour seconder Ameur Djamil, surtout qu’il connaît parfaitement les rouages du club et les joueurs. Le technicien irakien sait parfaitement ce qui l’attend, puisqu’il a exercé pendant plusieurs saisons en Algérie, notamment au CA Batna. De ce fait, il connaît bien l’environnement. L’équipe a, par ailleurs, repris, hier après-midi, le chemin des entraînements au stade de Koléa sous la houlette de Mekhazni, où l’on pouvait noter la présence de tous les joueurs, à l’exception de l’attaquant Cherrad qui se trouve en France.
    Par :Malik A

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique