• 2018-2018 Casoni, Saifi puis Amrouche Adel

     

    Casoni, Saifi

    puis Amrouche Adel

     

     

    Adel Amrouche, né le 7 mars 1968 à Kouba est un footballeur algérien, devenu par la suite entraîneur, depuis octobre 2018 il est entraineur en chef du club Algérien MC Alger en Ligue 1 professionnelle.

     

    2018-2018 Casoni, Saifi puis Amrouche Adel

    contre Azzedine Rahim avec l'Olympique de Médéa

    2018-2018 Casoni, Saifi puis Amrouche Adel

    capitaine de l'Olympique de Médéa

     2018-2018 Casoni, Saifi puis Amrouche Adel

     avec l'OMR (3ème debout à gauche)

    en compagnie de Haouche Mourad et Sellou Nadir

     

    2018-2018 Casoni, Saifi puis Amrouche Adel

    avec l'OMR

    2018-2018 Casoni, Saifi puis Amrouche Adel

    avec la JSK

    2018-2018 Casoni, Saifi puis Amrouche Adel

    Safari au Kenya avec Kanu (Nigéria)

     

    Parcours de joueur

    Formé au RC Kouba

    1983-1985 CR Belouizdad
    1985-1988  JS Kabylie
    1988-1990  OMR El Anasser

    1990-1991  USM Alger
    1991-1992  OMR El Anasser
    1992-1993 Favoritner AC

    Olympique de Médéa

    AS Ain Mlila
    1994-1995  RAA Louviéroise
    1995-1996  Dendermonde
     SK Lombeek-Liedekerke

     

    2018-2018 Casoni, Saifi puis Amrouche Adel

    contre l'ES Sahel de Roger Lemerre

     

    2018-2018 Casoni, Saifi puis Amrouche Adel

    1er debout à droite

    avec les jeunes du RC Kouba

     

     


    Parcours d'Entraîneur


    1995-1996 Belgique: FCA Brussels
    1996-2002 Belgique:  RU Saint-Gilloise
    2004-2005  L'EN de la Guinée équatoriale
    2002-2004  République démocratique du Congo : DC Motema Pembe
    2004-2005 Turquie : Gençlerbirliği S.K.
    2005-2006 Ukraine:  Volyn Lutsk
    2006-2007  République démocratique du Congo:  DC Motema Pembe
    2007-2012 L'EN de la Burundi 19v 11n 8d
    2013-2014 L'EN du Kenya 12v 6n 2d
    2016 Drapeau :  USM Alger (quitte le Club avant l'entame du Championnat)
    2018-2018 L'EN de la Libye 0v 1n 0d
    Octobre 2018- MC Alger


    votre commentaire
  •  

     

    CHAID Ali

     

    la rigueur

     

    BENFEDDAH Ali

     

    les titres

     

    1er Sacre

    en Championnat d'Algérie

    et

    en Coupe du Maghreb 

     

     

    Pour cette saison l'ancien joueur Mouloudéen Chaid Ali, connu pour sa rigueur, prend en main le club dès l'entame de la saison avec l'espoir de continuer le travail entamé par ses illustres prédécesseurs mais malheureusement, il quitte le navire du Mouloudia au bout d'une journée après la défaite à domicile contre la JSK pour laisser sa place au revenant Benfeddah Ali.

    C'était un mal pour un bien puisque le MCA a remporté un doublé, une Coupe du Maghreb avant d'être sacré champion d'Algérie à la fin de la saison 1971-1972 avec l'emergence d'une bande de copains qui va dominer le football nationale durant une décennie.

    Benfeddah a su donner une âme à cette équipe au point de former une bande de copains joyeuse qui avait à coeur d'obtenir un titre de champion pour couronner tout le travail accomplit au cours de cette saison malgré la frustration de la troisème place maghrébine à Mohamedia au Maroc.

    Benfeddah remporte ainsi le 1er championnat d'Algérie du Mouloudia  avec brio en faisant confiance à  des jeunots pleins de culot et de talent...La Casbah a vibré au rythme des exploits des "Vert et Rouge".


    8 commentaires
  •  

    FERGANI ALI

     

    Un architecte

    dans la maison mouloudéenne

     

     

    Réussir dans ses études et dans le sport de haut niveau c'est possible.Ali Fegani en est le parfait exemple (il en existe tant d'autres dans le sport algérien, le mouloudéen Bachi entre autres).Né le 21.09.1952 à Onnaing en france, il n'a connu que 2 clubs en tant que joueur, le NAHD et la JSK avec qui il enricha son palmarès avec pal de titres et consécrations sur le plan national et continental.

     intelligent dans son jeu, meneur d'hommes il a été longtemps le guide pour ses partenaires sur un terrain de fotball.La transition joueur-entraineur s'est faite le plus normalement du monde.Il atterit au Mouloudia à la fin de la saison 1991-1993 en remplacement de mustapha heddane.Il avait pris le train marche, après que le championnat a été interrompu pour des raisons de sécurité et le non renouvellement de confiance au coach heddane.Il sera nommé entraineur en chef pour la saison d'après, à savoir 1992-1993.

     



    Accompagné dans son travail par son adjoint Ait Mouloud et BACHA  comme DTS, il laissera le souvenir d'un homme qui maitrisait son sujet, mais les résultats n'ont pas suivi car il n'est jamais facile de prendre les régnes du mouloudia et dire il me faut du temps pour batir une équipe conquérante.La pression est tellement enorme que les résultats font état de salut pour la survie à la tête du club doyen.

     

    Ali démissionnera avant la fin de l'exercice et sera remplacé par Bousri et Lafri lequel prendra seul les commandes après le départ d'Abdesslem Bousri et sauver le club de la débandade.


    votre commentaire
  • 1991-1992 HEDDANE MUSTAPHA (FERGANI le remplace après les troubles)

     

    HEDDANE Mustapha

     

    Le pragmatique

     

     

     

    Né le 13.4.1947 

     Joueur:

    CRB toutes les catégories

    AS PTT

    Entraîneur:

    Formateur MCA jeunes Catégories de 1977 à 1982

    Oued Smar

    Sidi Moussa

    Boudouaou

    JSEB

    CRB

    Etahadi de Benghazi (Club Libyen)

    MCA

    USMH

    EN Minimes

    EN Cadette

    EN "A" Adjoint

    membre de la DTN / Formateur-instructeur

     

    Il parait toujours jeune mais il a roulé sa bosse un peu partout sur les terrains du pays et en dehors, mustapha Heddane a derrière lui une très grande expérience, formateur née, il s'occupe des jeunes durant une decennie de 1974 à 1984 et notamment au Mouloudia d'alger de 1977 à 1982 avec comme consécration une coupe d'algérie dans la catégorie cadette en 1979 ou le mouloudia dama le pion à la formation Asémiste au stade du 5 juillet.

    Ayant un diplôme d'entraineur 3ème degré de la fédération Française de football, il entraine l'équipe d'Algérie des minimes en 1982, il prend ensuite celle des cadets en 1986 en passant par la formation du CRB en séniors en 1983 avant de rejoindre un club libyen de 1987 à 1989.

    En 1991, il revient au pays et ne pouvait pas tourner le dos à l'appel du coeur pour prendre l'équipe fanion du MCA sans toutefois aller au terme de la saison qui a été boulversé et chambouler par les événements tragiques qu'à connu le pays, il a été obligé de quitter le navire Mouloudéen après des résultats en dent de scie et céder sa place à l'internationale Ali fergani qui termina le reliquat de cette saison 1991-1992 et de continuer pour la saison d'après toujours comme entraineur en chef.

    Heddane va reprendre le Mouloudia à la fin de la saison 1993-1994 en duo avec l'autre Mustapha, Biskri, comme adjoint en remplacement de Zenir et Kaoua. il sera limogé après l'élimination en Coupe d'Algérie contre le Hydra AC durant la saison 1994-1995, une sortie par la petite porte malgré ses bons résultats en Championnat.


    votre commentaire
  •  

    AKSOUH MUSTAPHA

     

    le Grand Saut

     

     

    BACHTA ANWAR

     

    l'enfant du Mouloudia

     

     

    Après le départ du sorcier Oualiken qui n'a pas voulu rempiler malgré les bons résultats en un laps de temps très court au Mouloudia, le club avait engagé pour la saison 1990-1991 un duo inédit.Aksouh qui a fait ses preuves à l'USMA en le faisant accèder en élite et son adjoint le gentleman Bachta anwar qui avaient pour mission de continur sur les traces de kermali et oualiken et rendre au MCA son lustre d'antan.

     

    L'espoir était grand malgré le départ du baroudeur Blhouchet mais avec un recrutement ciblé et de qualité avec les olympiens Benali, Hemdani, Tebbal, et l'arrivée de Mecheri bachir, tout le monde pensait que la saison sera celle des moissons, (mais comme les années d'avant, les "vert et rouge" n'arrivaient pas à décoller et désenchantaient rapidement au grand dam de leur nombreux et fidels supporters), vu les potentialités et les objectifs de débuts de saison, avec de belles prestations au "5 juillet" en étrillant le formations les plus huppés (JSK , ESS, CRB ou le MOC le futur champion) et de mauvais résultats acquis à l'extérieure.

    Le MCA termina en fin de saison, au 5éme rang à six points du Champion, avec la seconde attaque du championnat, 36 buts et la cinquième défense en encaissant que 28 buts.A voir un tel bilan , on peut dire que la saison fut une grande frustration et que le Mouloudia pouvait faire mieux si elle avait négocié favorablement ses matches en dehors du temple du "5 juillet".

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique