•  
     


     

    ABDERRAHMANE AIT MIRA

    dit Abderrahmane AZIZ

    Gymnaste et Chanteur

     

    Né le 5 juillet 1920 à la Casbah d'Alger, suit l'école coranique à Djemaa Sidi Ali à Bab Jdid entre 1927 et 1930.

    1930-1937 Suit l'école de la Chabiba près de Sid Abderrahmane à la Casbah.Il s'y spécialise dans le Tadjouid (psalmodie) du Coran et se forme aux cotés de Cheikh Laid el Khalifa, qui lui confiera un nachid (chant islamique) qu'il met en musique et qui lui procure ses premiers succès.Cheikh El Khalif lui remet d'autres textes patriotiques pour lesquels il compose la musique et qu'il interprète admirablement.Ces nachids auront également bien servi le scoutisme algérien.

    1937 Le décès de son pére le responsalise comme chargé de famille;alors qu'il est encore jeune.

    1938 Signe une licence au Mouloudia Club Algérois, section. gymnastique.Abderrahmane Aziz dut n'y faire qu'un passage court.

    1942 Interprète des chansons de Farid Bey avec l'orchestre Carbonel.

    1944 Se lance dans la chanson réaliste

    1955 Travail à l'opéra d’Alger et à l’hôpital psychiatrique de Blida où par ses chants,il contribue à la guérison des malades et Frantz fanon l'invitera à constituer une troupe musical.

    Abderrahmane Aziz poursuivra sa carrière artistique de parolier, compositeur, avant que la mort ne l’emmène le 5 février 1992.

    "Les Splendeurs du MCA"

    Rabah Saaadallah

    Page 157


    votre commentaire
  •  

    sebbar.kazeo.com

    Mohamed ABDELHAMID

    Fondateur de la section gymnastique du MCA

    Né le 7 août 1913 à Alger Employé des postes, télégraphes, téléphones dès 1925

    Retraité des postes, télégraphes, téléphones en 1971.

     

    Son Parcours

    1922 Débute à l'Avant-Garde

    1924 Participe au concours de Blida

    1927 Participe au concours de maison carrée (El Harrach)

    1928 Participe au concours de Colmar et de Sète  France

    1930 Participe à la fête du centenaire.

    1930 Joue au Basket Ball à l'Avant-Garde et l'AGVGA (Avant Garde vie au grand air

    Quitte l'Avant-Garde-vie-au-grand-air

    1931 Participe au concours de Paris

    1931-1932 Entraineur de Basket Ball à l'Association sportive des postes, télégraphe,téléphones d'Alger

    1933 Participe au concours d'Angoulême

    1933 Membre fondateur des Dragons gymnastes Saint eugénois

    1936 Se déplace avec les Dragons gymnastes saint-eugénois à Barcelone (Espagne), puis refoulé pour cause de guerre civile

    1937 Joueur de Basket ball à l'Association sportive de Montpensier et ensuite Gallia Sport Algérois

    1937 Fait partie de la sélection d'Alger en déplacement à Paris

    1937 Entraineur de Basket ball à l'ASPTTA

    1938 Membre fondateur de la section Gymnastique du Mouloudia Club Algérois

    1938 Signe au Mouloudia Club Algérois, section gymnastique

    1939 Déplacement avec le MCA à Fumay (France)

    1939-194 Arrêt des activités en raison de la guerre

    1947 Effectue un stage de moniteur de gymnastique à Montpellier

    1963 Membre fondateur de la fédération algérienne de gymnastique

    1964-1974 Président de la Fédération algérienne de gymnastique et entre temps,en 1970 Président de l'Union des Fédérations maghrébines de gymnastique

    1974 Se retire des activités sportives

     

     

    "Les Splendeurs du MCA"

    RABAH SAADALLAH       page 191


    2 commentaires
  •  

     

    La section gymnastique du Mouloudia

    Depuis 1938

    L'Avant-Garde avait perdu son pére fondateur, en la personne du cheikh Omar Benmahmoud en 1930.L'oeuvre se poursuivit, non sans quelques difficultés de succession.Mohamed Abdallah reprenait le flambeau et lui impulsait un souffle nouveau.L'Avant-Garde devenait l'Avant-Garde vie-au-grand-air l'AGVGA.Des gymnastes n'acceptèrent pas ce changement et préférèrent, pour porter leur idéaux, créer un autre club.Ce furent les Dragons-gymnastes saint-eugénois en 1933, co-fondés par Mohamed Abdelhamid, Bendali, Bouzrina Arezki, Damardji, Kamaris et Hamid Ziani.Mais ce club, en proie aux difficultés financières, n'eut qu'une existence éphémère.

    Le Mouloudia Club Algérois leur proposa donc un cadre propice afin d'exercer cette discipline et c'est ainsi qu'une section fut ouverte en 1938 sous l'impulsion de Mohamed Abdelhamid, de son frére Sid-Ali, d'Arezki Bouzrina, de Madjid Haddad et de Abderrahmane Aziz (le célèbre chanteur Algérois).C'est Si Mustapha Kaddour, un ancien de l'Avant-Garde, qui devint président, assissté de Mohamed Abdelhamid, également moniteur  et de Mohamed El Gourari.

    La section gymnastique du Mouloudia ne fît pas particulièrement parler d'elle.L'on aura seulement retenu un déplacement à Fumay en France, en 1939.Elle était essentiellement une école de gymnastique et par-là une possibilité pour les jeunes Algériens de pratiquer cette discipline.Il était vrai, également, que la guerre ne permit plus les grandes manifestations, les grandes fêtes gymniques et qu'après cette seconde guerre mondiale,le football, l'athlétisme, le cyclisme, la boxe encore, volèrent la vedette aux disciplines sportives moins populaires, d'une part,et d'autre part, le déclenchement de la guerre de libération survenait.

    Rabah Saadallah

    "Les splendeurs du MCA"

    sebbar.kazeo.com

    sebba.kazeo.com

    sebbar.kazeo.com

    sebbar.kazeo.com


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique