• CHELBABI Messaoud

    CHELBABI Messaoud

    "Le martyr du Mouloudia"

     

    L'ancien joueur du Mouloudia Club Algérois est né le 1 décembre 1913 à Borj Bou Arréridj.Sorti de l'institut industrielle d'El Harrach, il fut admis dans les cadres de la société nationale des chemins de fer Algériens le 14 février 1938.Il fut aussi un brillant et grand joueur du Mouloudia de la grande époque avec lequel il réalisa l'historique accession en division d'honneur en 1935/1936 en compagnie des Albor, Missoum, Dahmoun Ramdane et autres Berzig.

    Fervent militant de la cause nationale, il fut lâchement assassiné par l'OAS alors qu'il assurait son service, malgré l'insécurité de l'époque, dans l'enceinte même de la SNCFA le 29 Novembre 1961.

    Allah yerahmek

    chelbabi messaoud MCA 1935/1936

    http://sebbar.oldiblog.com/?page=photos&idgal=93589&id=1644259

    « 1964/1965 MCA au premières loges SCANDRANI Lahbib »

  • Commentaires

    1
    LILYA CHELBABI
    Dimanche 5 Avril 2009 à 19:04
    KOUKOU MOI C LILY LA PETIT FILLE DE MESAOUD.GRAND PZRE ETAIT UN BRAVE HOME.MALHEURESMEN JE NE L?A CONU.ALAH YARAHMEK J2DOU
    2
    sebbar1 Profil de sebbar1
    Lundi 6 Avril 2009 à 12:12
    sois la bienvenue LILLY et grand merci pour ton intervention.Une joie de t'avoir parmi nous et un r?le plaisir de lire une chelbabi qui ?urement le Mouloudia dans le sang comme son grand p? qui ?it la fiert?e notre club.Il fait partie de la gloire du MCA on peut jamis l'oublier.

    Si tu as des photos de ton grand p? on aimerait bien les publier pour que la jeune g?ration puisse d?uvrire un grand homme qui a donn?a vie pour le Mouloudia et l'Alg?e Allh yerahmou
    3
    PUTEOLIEN
    Vendredi 20 Mai 2011 à 14:41
    je decouvre par hasard votre blog et les photos de Messaoud Chelbabi.. je dois vous avez que cela m'a fait un choc ce matin et je reviens pour ecire. Je suis encore tout tremblant apres tant d'année car j'etais là present lorsqu'il a été mortellement blessé , il est mort dans mes mains. J'etais avec son fils Bachir et nous l attendions pour lui ouvrir la porte sur les voies du chemin de fer, Je suis rentré chez moi terrorisé, les mains et les habits ensanglantés. Je n'ai jamais pu raconter cette histoire sans pleurer et je n'ai pu la raconter que 20 années apres. Mon ami Bachir etait boulversé, choqué, nous admirions cet homme et cela a bcp morqué nos vies. Nous avions tous les 14 ans.
    4
    sebbar1 Profil de sebbar1
    Samedi 21 Mai 2011 à 10:14
    Salutation Mister Puteolien....une agréable surprise de lire ton émouvant témoignage et le scénario de la mort de notre gloire Messaoud chelbabi...à 14 ans voir mourir un être cher dans ses bras n'est pas chose aisé,ça marque les vies à jamais comme tu l'a si bien précisé...Nous te remercions infiniment pour ton commentaire et ta contribution afin que la jeune génération puisse s'imprégner des hommes du passés..tu es le bienvenu sur ton blog
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :