• MCA 1988/1989

    MCA 1988/1989

     

    1988/1989

     

    "Le Champion Moral"

    Jeunesse rime avec coup d'éclat

     

     

    Décès du fondateur du Mouloudia

    Aouf Abderrahmane dit "Baba Hamoud"

     

     


    Départ: Zouba (Entraîneur milieu de la saison passé)-Bouiche Nasser (IRBEB - ex JSEB)-Mekhloufi Rachid (USMB)-Bencheikh Ali (Arrêt-école du Mouloudia)-Laroussi Naceredine (JSM Chéraga)-Haouche Mourad (Hydra AC)-Debbih (RC Arba)-Cherfaoui Abdelkrim (ISM Koléa)-Manniche (OMM)-Messaoudi (OMM)-Derradji Hafid (journalisme)-Bedjaouia Kamel -Merzekane Chaâbane-Ferhi Youcef-Bendaikha Djamel

    Départ de Kadri Kamel au milieu de la Saison (essai en Belgique)

    Arrivée: Kermali Abdelhamid (Entraîneur)- Karim Lias "El Annabi" Adjoint Entraîneur - Yermèche Abdelkrim dit Krimo Barrabas (MB Tablat)-Adel Fouzi (MAHD)-Lazri Mahrez (ARBA)-Meraga Naceredine (JSMC)-Izourar (MBT)-Beldjoud Abdenour (DRB Baraki)-Belhadi M'Hamed (CRB ElKiffan)-Ouguenoune Mohamed (IRBEB)-Belhouchet Khelifa (NR BenAknoun)-Aissi (ARBA)-Katache Kamel (Fance)

     

    Effectif 

    Kadri Kamel (19/11/63)-Alane Abderrahmane (23/8/70)-Laârabi Djamel (5/5/61)

    Meziane Youcef (16/8/62)-Boukhari Lakhdar (13/11/63)-Allouche Fayçal (4/8/69)-Zitouni Abderrahmane (17/5/69)-Lazizi Tarik (8/6/70)-Lazri Mahrez (29/5/67)-Yerméche Abdelkrim dit "Krimo Barabas" (8/4/63)-Teggar Mustapaha (19/7/66)

    Meraga Nacereddine (24/1/66)-Sebbar Rachid (10/11/59)-Guettouche Fayçal (8/1/66)-Meghichi Said (5/2/61)-Ouguenoune Mohamed (26/11/64)-Adel Fouzi (14/9/68)

    Yacef Boualem (26/9/64)-Belhadi M'hamed (3/5/66)-Belhouchet Khelifa (25/8/63)-Beldjoud Abdenour (18/1/64)-Djahmoune Kamel (16/6/61)

    Entraîneur: Abdelhamid Kermali -Adjoints: Boudjakji  Lyes et  Karim Lias "El Annabi"

    Entraîneur des Gardiens : Kaoua Abdenour

    Médecin: Dr Benmerabet Mohamed

    Secrétaire GénéralOurabia

     

     

     

    Le Mouloudia d'Alger, club prestigieux au palmarès de plus étoffés, a vécu une fin de saison 87/88 pénible.Il était à deux minutes du purgatoire, Guettouche , sur un centre lumineux de Haouche, lui ouvre les portes de l'Eden.Le Mouloudia d'Alger a eu chaud.On se demande d'ailleurs pourquoi un club de sa trempe "flotte" toujours en bas. Le MPA qui devient M.A (Mouloudia d'Alger), aborda pour la première fois depuis longtemps, une nouvelle saison footballistique avec une politique articulée sur le long terme.C'est, sans aucun doute, l'interprétation que l'on pouvait tirer de la démarche de rajeunissement tous azimuts prônée par le nouveau responsable technique , Abdelhamid Kermali, dés son installation. Chose originale et surprenante à la fois, 10 joueurs ont été libérés (Haouche,Debbih, Bedjaouia, Messaoudi, Derradji, Manniche, Ferhi, Bendaikha, Mekhloufi, Bouiche), alors que Bencheikh décida de raccrocher ses crampons définitivement.Pour compenser ces départs la direction du club et encadrement ont jugés indispensables de se passer des recrutements pour renouer, après deux décennies, avec les "disputements", ces séances de sélection qui permettent de puiser dans un très large éventail de jeunes talents (chose anormale pour un club comme le Mouloudia).

    Au départ, rien ne distinguait l'air de jeu d'un vaste espace où l'en venait démontrer ses aptitudes physiques comme pour la visite médicale qui précède l'appel au service militaire.Des dizaines de footballeurs, peut-être cent cinquante, seront supervisés, jaugés, analysés, encouragés ou révoqués au cours d'âpres luttes sportives où la distinction sera d'appartenir à l'élite fanion du prestigieux Mouloudia d'Alger. Un essaim de postulants pour deux douzaines de lauréats, l'examen de passage peut paraître ardu, il n'en a pas moins été nécessaire.Car il s'agissait pour un Mouloudia d'Alger chancelant et décadant de bousculer la tradition qui consiste dans la plupart des clubs, à reconduire l'effectif de la veille en y apportant, bien entendu, quelques retouches, mais sans en changer fondamentalement ni l'aspect ni l'esprit. A la fin de la précédente saison, le Doyen avait failli aller faire ses classes en division inférieure sans un but inespéré et salvateur.Le constat sans complaisance qui s'en est suivi ne souffrait d'aucune équivoque et l'hémodialyse unaniment retenue par l'équipe dirigeante devait être menée par une poigne de fer au risque de restreindre les ambitions du club à se défaire d'abord de l'attitude désinvolte des athlètes face aux dures exigences de la haute compétition.

    De ces incertitudes mouloudéennes d'inter-saison, est apparu alors Abdelhamid Kermali dont il convient de dire qu'il s'est imposé comme le défricheur des herbes folles et envahissantes.Celui dont quelques-uns de ses collégues reconnaissent qu'il est passé maître dans l'art des grands coups psychologiques. D'entrée de jeu, il impose son caractère imbuvable.Beaucoup s'en iront sans qu'on cherche à les retenir.Certains sont carrément poussés à une retraite anticipée.Ceux qui restent feront face à une effroyable surenchères des postes à pourvoir.Finalement, l'effectif fanion arrêté peu avant le départ en stage en RDA sera composé de quelques anciens joueurs, de beaucoup de jeunes de la catégorie inférieure et d'éléments issus des testes de présélection jusqu'alors inconnus.

    Le remue- ménage n'a pas perturbé outre mesure la préparation en prévision de la nouvelle saison.Trois phases, différentes les unes des autres ont eu lieu.Une première, entre les 3 et 18 Aout, s'est en fait, limitée à la présélection et la sélection de l'effectif.Une seconde s'est déroulée en RDA du 21/8 au 4/9/88 avec 4 matches disputés; soit une défaite, 2 nuls et une victoire sur le Karl Zeiss Iena par 3 à 0.Une troisième phase, enfin, pré-compétitive, à consisté en une série de tournois amicaux dont un organisé par Bordj Menaiel où le M.A a battu la jeunesse de Belcourt et l'équipe locale sur le même score (1 à 0), puis un match contre skikda (1/0) et un autre contre le GCR Mascara (1/1).

    Avec une moyenne d'âge de 23 ans, du sang nouveau fut injecté (Yerméche, Meraga, Lazri Mahrez, Beldjoud, Feradj, Adel, Aissi, Belhadi, Izourar, Ould El Hadj, Djaib, Ouguenoune et Belhouchet) en plus de 7 juniors formés au club (Zitouni, Allouche, Allane, Lazizi, Bouali et Abbés).Mais, on avait beau projeter une esquisse de ce que pouvait étre l'équipe type en début de saison, le Mouloudia d'Alger "ne remplissait pas l'oeil".

    Conséquence attendue, Kermali est énergiquement fustigé par les supporters locaux à la première glissade.Son équipe expérimentale est timide, peu à l'aise face à un public aussi exigeant.Le Mouloudia se fait notamment ridiculiser face à des virevoltantes équipes d'El-Harrach et du Mouloudia d'Oran.Et, Dieu merci pour Kermali, le doyen se met dés la quatrième ou cinquième journée à redresser la huppe en s'imposant sur son propre terrain et en dehors.Esprit de groupe et vivacité seront les forces dominantes d'un ensemble généreux dans l'effort et percutant dans son style qui attira la grande foule au "5 juillet". Petit petit, Meghichi, Maiche et Djahmoune retrouvèrent la joie de jouer. Guettouche, Yacef Boualem et Meziane confirmèrent leur savoir-faire tandis que d'illustres inconnus sortent de l'anonymat et font montre d'un talent certain.Personne n'ignorait les noms de Lazizi, Allouche, Bouali ou encore ceux de Belhouchet, Meraga, Teggar, Zitouni, Larabi, Belhadi... En alignant une série de huit victoires, le Mouloudia d'alger, mena le peleton de tête du championnat.Ayant pris le départ avec des ambitions mesurées, le club algérois se met à jouer les premiers rôles et les jeunes éléments de Kermali s’accommodent si bien de cette position de prétendant au couronnement qu'ils s'attirent une exceptionnelle mobilisation de leurs adversaires hebdomadaires.Ceci est notamment le cas de deux sorties consécutives ratés face à l'Association d'Oran et Tiaret (3 à 0), d'un nul malheureux contre Ain-Mlila à Alger puis d'un lamentable passage à vide durant la période du Ramadhan où le Mouloudia a connu, sur trois rencontres, deux nuls et une défaite.

    Mais malgré cela le Doyen reste concerné par la course au titre et ne devra finalement céder le pas à Tizi-Ouzou qu'à la différence d'une encolure.Amertume dans le camp Algérois et Kermali chante à qui peut l'entendre qu'il est le champion moral d'une compétition qui n'a pas consacré le plus méritant. Qu'importe, Le Mouloudia d'Alger dans sa version renouvelée venait de jouer un tour pendable au football algérien.Il lui aura pour le moins démontrer que les idées cohérentes et les initiatives courageuses peuvent engendrer les résultats les plus inattendus.Il n'y a pas de secrets en cela, avec le travail sérieux le printemps sera toujours vert.

    A signaler enfin le faible rapport attaque-défense des "vert et rouge" malgré un parcours exceptionnel. le Mouloudia avait l'une des plus faibles attaque de ce championnat avec seulement 26 buts marqués alors que la défense n'a encaissé que 21 buts seulement.







    Préparation
     

    Entre les 3 et 18 Aout présélection et  sélection de l'effectif.

    En RDA du 21/8 au 4/9/88
     4 matches disputés soit une défaite, 2 nuls et une victoire sur le Karl Zeiss Iena par 3 à 0.

    Tournois amicaux dont un organisé par Bordj Menaiel où le M.A a battu la jeunesse de Belcourt et l'équipe locale sur le même score (1 à 0)
    un match contre skikda (1/0) et un autre contre le GCR Mascara (1/1).




    Résultats

     
    Vendredi 23.9.88 "17 juin" Mouloudia de Constantine - Mouloudia d'Alger 1-0 Belamri 95' M.Constantine
    M.C: Laouar, Maamar, Bounaas, Houasnia, Zeghdoud, Mechoud, Belamri, Chebli, El Groud, Sedrati (Boutaf), Kerdoussi - Remplaçants: Hamani, Aibeche -  Entraîneur: Tebib
    M.A: Kadri, Allouche, Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Sebbar,Belhadi (Djahmoune), Belhouchet, Guettouche, Adel - Remplaçants: Ouguenoune, Laroussi, Meraga, Laârabi (G.B) -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid
     


    Vendredi 30.9.1988 au Stade du "5 juillet" M.A-A.Oran 0-0
    M.A: Kadri, Meraga, Boukhari, Lazri, Meziane, Meghichi, Adel (Djahmoune 46'), Guettouche,  Belhadi (Sebbar 65'), Belhouchet, Yacef - Entraîneur: Kermali Abdelhamid
    A.Oran: Benmiloud, Medjahed, Guemri, Chalabi, Hamlili, Megueni, Belhachemi (Maarouf 71'), Mebarki, Mahrouz, Boukar, Tasfaout (Gaid 82') - Entraîneurs: Bekhloufi / Mirka
     

    Jeudi 20.10.1988 au Stade du "5 juillet" M.A-J.Tiaret 2-0 Guetouche 65'-Djahmoune 79' 
    M.A: Kadri, Meraga (Allouche 83'), Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Guettouche, Maiche, Belhadi (Yacef 46'), Sebbar, Djahmoune - Entraîneur: Kermali Abdelhamid
    J.Tiaret: Bouzeboudja, Khelil, Iratni, Lakhdari, Nait Yahia, Saib Moussa, Cherfaoui (Amrani 60'), Rabet, Ardjaoui, Maidi, Ouadahi  - Entraîneur: Tahar Benferhat


    Lundi 24.10.1988 à Relizane R.Relizane-M.A 0-1 Guettouche 77' 
    R.Relizane: Benkhorkhor, Djelloul, Abbou, Harmel (Amguadi 46'), Chemâa, Benouedene, Khelili, Berouéne, Lahmer, Chlaoua, Benabou, Nouar (Ould Cheikh 78') - Remplaçants: Aoued, Megherbi, Benarab (G.B) - Entraîneur: Bouzid
    M.A: Kadri, Allouche, Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Guettouche, Maiche, Adel (Sebbar 87'), Belhouchet, Djahmoune - Remplaçants: Yacef, Belhadi, Beldjoud, Laârabi (G.B) -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid


    Mardi 1.11.1988 au Stade du "5 juillet" M.Alger-U.Harrach 0-2 Boukellal 24'-Lounici 79' 
    M.A: Kadri, Allouche (Bouali Said 81'), Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Guettouche, Maiche, Adel (Meraga 41'), Belhouchet, Djahmoune - Entraîneur: Kermali Abdelhamid
    U.H: Nouri, Bouchefra, Kerraz, Bechouche, Herabi, H'maidi, Lounici (Amarache), Boukellal Kamel, Djaâdi (Aouchria), Meziani, Rahem - Entraîneur: Benzekri Nour
                                            

    Vendredi 11.11.1988 à Collo Stade "Bendjemâa Amar" E.Collo-M.A 1-0 Kouadria 47'
    E.Collo: Kohil, Adjrim, Lamri, Boulabaiz, Chetti, Boukadoum, Zeroual (Fenazi 45'), Aichouch, Si Barkat (Guechir 72'), Badache, Kouadria - Remplaçants: Ghmired, Becit, Baghloul (G.B) -  Entraîneur: Kezzar
    M.A: Kadri, Teggar, Boukhari, Lazri, Meziane, Meghichi, Beldjoud, Meraga, Belhadi (Sebbar 56'), Belhouchet, Guettouche - Remplaçants: Adel, Ouguenoune, Zitouni, Alane (G.B) - Entraîneur: Kermali


    Vendredi 18.11.1988 au Stade du "5 juillet" M.A-JS Tizi Ouzou 0-0
    M.A: Larabi, Allouche, Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Beldjoud, Maiche, Belhouchet, Guettouche, Yacef - Remplaçants: Belhadi, Lazri, Teggar, Bouali, Alane (G.B) - Entraîneur: Kermali Abdelhamid
    JSTO: Amara, Sadmi, Rahmouni, Haffaf, Adghigh, Abdesslem Kamel, Hameg (Laadjadj), Hamrani, Bouiche, Mokbel, Ait Tahar - Remplaçants: Belaid, Bouzar, Ayache, Meftouh - Entraîneur: Khalef Mahiedine


    Lundi 21.11.1988 à Ain Mlila Stade des frères Demène Debbih A.Ain Mlila-M.A 1-0 Bouali 1 (75')
    A.AM: Chater, Bendaira1, Bouali 3, Medoukali, Ababssa, Kraimia, Adraoui, Grabsi, Bouali2, Lekhiar, Alloui - Entraîneur: Mokhov
    M.A: Laârabi, Allouche, Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Beldjoud, Bouali Said, Belhouchet, Guettouche, Yacef - Remplaçants: Belhadi, Teggar, Alane (G.B) -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid


    Vendredi 2.12.1988 au Stade du "5 juillet" M.A-M.Oran 2-0 Belhouchet 69' et 85'
    M.Alger: Laârabi, Allouche (Teggar 46'), Boukhari, Lazri, Meziane, Meghichi, Meraga, Maiche, Belhouchet, Guettouche, Belhadi (Zitouni) -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid
    M.Oran: Berkane Krachai, Foussi, Lebah, Ouanes, Cherif El Ouezzani (Arif), Belatoui, Mecheri, Belhadef (Boukari), Meziane, Chaabane, Mezoued - Entraîneur: Maatallah Abdelkader


    Lundi 5.12.1988 au Stade du "5 juillet" U.Alger-M.A 1-2 Benkhalidi 44' U.A / Belhouchet 8' et 79' M.A
    U.A: Bentalaa, Soumatia, Kourifa, Bellemou Redouane (Abdellaoui), Amani, Osman (Hamez), Kabrane, Lalili, Baaziz, Benkhalidi, Hadj Adlane - Entraîneur: Keddou Djamel
    M.A: Laârabi, Allouche, Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Belhadi, Meraga, Belhouchet, Guettouche, Zitouni -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid
     


    Jeudi 8.12.1988 au Stade du "5 juillet" M.A-U.Annaba 0-0 Arrêté à la 55' terrain impraticable à rejouer le 19.1.1989 - Arbitre: Benmohamed
     


    Vendredi 23.12.1988 au Stade du "5 juillet" R.Kouba-M.A 1-2 Hedibel 65' R.Kouba / Zitouni 40'-Meghichi 61' M.Alger
    R.Kouba: Cerbah, Khayes, Benlaredj (Kaboul), Zeraia, Chaib, Azeb, Hedibel, Kaci Said, Ouidir (Meghichi Nouredine), Hamada, Berkane - Entraîneur: Zerrar Abdelkader
    M.A: Kadri, Teggar, Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Belhadi, Meraga, Belhouchet (Lazri 79'), Guettouche, Zitouni -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid


    Lundi 26.12.1988 au Stade du "5 juillet" M.A-U.Beida 2-1 Zitouni 18'-Meghichi 23' M.A / Bentayeb 48' A.Beida
    M.A: Kadri, Teggar, Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Meraga, Maiche, Belhadi (Beldjoud 47' puis Lazri 81'), Guettouche, Zitouni -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid
    U.Ain Beida: Zekri, Remache, Kedida, Belili, Berkani, Bentayeb, Amier, Adoum (Belghalem 58'), Kadri, Habra, Yahi  - Entraîneur: Mameri


    Jeudi 12.1.1989 à Koléa Coupe d'Algérie 1/32e de finale M.A-NRB Berrouaghia 1-0 Meghichi 67' 
    M.A: Kadri, Teggar, Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Maiche, Belhadi, Belhouchet, Guettouche, Meraga - Remplaçants: Zitouni, Ouguenoune, Adel, Laârabi (G.B) - Entraîneur: Kermali Abdelhamid
    NRBB: Badek, Yakoub, Guergour, Refsi, Hasrous, Houari, Lachheb, Boukhatem, Fergani 1, Nabi, Difalah - Remplaçants: Fergani 2, Benamar, Hanafi, Aoun, Kheloufi - Entraîneur: Djillali


    Jeudi 19.1.1989 au Stade du "5 juillet" Mis à jour M.A-U.Annaba 1-0 Zitouni 18'
    M.A: Laârabi, Allouche, Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi (Belhadi 88'), Meraga, Belhouchet (Guettouche46'),Yacef, Zitouni -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid
    U.Annaba: Abdelaziz, Belasli (Ali Messaoud41'), Mekhelfi (Chiheb39'), Boukraa, Mana (Rouibi 69'), Boukermia, Chenini, Guettai, Djeghal - Entraîneur: Attoui Ali
     


    Lundi 23.1.89 au Stade du "5 juillet" Amical Mouloudia d'Alger-Sollingen (RFA) 0-1
     


    Jeudi 26.1.1989 à Bordj Ménaiel Stade Salah Takjrad J.Bordj Ménaiel-M.A 1-2 Meghrici 5' J.Bordj Ménaiel / Belhouchet 70'-Meghichi 80' M.A - Expulsion Maiche 67' M.Alger
    J.Bordj-Ménaiel: Salah Kamel, Bournissa, Allem, Ali Boudhar, Tonkin (Bouzmada), Rahmani, Talaoubrid (Termoul), Ould Ameur, Meghrici, Guenoun, Zegour - Ent: Ramdani Brahim
    M.A: Kadri, Allouche, Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Meraga, Maiche, Belhadi (Yacef), Belhouchet (Adel), Zitouni -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid
     


    Lundi 30.1.1989 au Stade du "5 juillet" M.A-U.BelAbbès 2-0 Meghichi 77'- Belhouchet 83' M.A (Mouloudia champion d'hiver)
    M.A: Kadri, Allouche, Boukhari, Lazri, Meziane,Meghichi, Yacef, Meraga, Belhouchet, Belhadi (Yermeche Abdelkrim), Zitouni -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid
    U.BelAbbès: Benabdellah, Louahla, Zoubir, Boulahia, Bouheni, Feradji, Tlemçani, Menni, Benmimoun, Haffaf, Bouhadjar - Entraîneur: Mecheri Abdellah
     
     

    Sebbar Rachid quitte le Mouloudia après un malentendu avec son entraîneur Kermali
     
     
     
     
     
    Retour
     


    Jeudi 2.2.1989 au Stade du "5 juillet" M.A - M.Constantine 2-1 Djahmoune 80'-Meziane 86' M.A / Bounâas 72' M.Constantine - Expulsion: Boutaf (M.Constantine)
    M.A: Kadri, Allouche, Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Yacef, Meraga, Belhouchet, Djahmoune (Adel), Zitouni -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid
    M.Constantine: Laouar, Mâamar, Bounâas, Houasnia,Zeghdoud, Mechehoud, Belamri, Demène Debbih, El Ghoul, Driss - Entraîneurs: Zoghmar et Kezzar
     
     
     
     
    Samedi 4.2.1989 au Stade du "5 juillet" Amical MCA - FC Cologne (RFA) 0-2
     
     
     
    du 8 au 12.2.1989 Tournoi Rothmans - la Valette Malte L'Algérie avec Maiche (MCA) remporte le tournoi.

    8-2-1989 Algérie 2 - 0 Finlande Buts Benabou, Hadj-Adlane
    Malte 0-2 Danemark
    10-2-1989 Malte 0 - 1 Algérie But Zorgane
    Danemark 0-0 Finlande
    12-2-1989 Algérie 0 - 0 Danemark
    Malte 0-0 Finlande


    L'EN avec: Larbi El-Hadi, Mourad Rahmouni, Rachid Adgigh, Abdelrezzak Belgherbi, Fodil Megharia, Kamel Adjas, Salah Assad, Moussa Saib, Hadj Adlane, Omar Belatoui, Antar Osmani, Ali Benhalima, Abdelouahab Maiche (MCA), Malik Zorgane, Mohamed Bennabou, Abdelkader Tlemçani, Nassim Zeggour - Entraineur: Kamel Lemoui
     
     
    Kadri Kamel quitte le Mouloudia (essai en Belgique)


    Jeudi 16.2.1989 à Oran Stade Habib Bouakeul A.Oran-M.A 3-0 Merzoud 57'-Mahrouz 60'-Tasfaout 84'
    A.Oran: Benmiloud, Hamlili, Kechamli, Bouha, Benhalima, Chalabu, Merzoud, Belkhetouat, Mahrout, Megueni (Bendida 83'), Tasfaout (Guemri 86') - Entraîneurs: Guemri / Mirka
    M.A: Laârabi, Allouche, Boukhari, Lazizi, Meziane, Belhouchet, Yacef, Meraga, Belhadi (Zitouni 46'), Guettouche (Adel 64'), Djahmmoune -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid


    Lundi 20.2.1989 à Tiaret Stade "la Fraternité"  J.Tiaret-M.A 3-0 Ardjaoui 46' sur penalty, Maidi 85', Gueffaf 89' J.Tiaret (Maiche suspendu 4 matches par le Mouloudia)
    J.Tiaret: Bouzeboudja, Khelil, Bouhenna (Meftah 23'), Braik, Saib Moussa, Sahraoui (Bentayeb 57'), Rabat, Ardjaoui, Maidi, Gueffaf - Entraîneurs: Gulov / Benferhat Tahar
    M.A: Laârabi, Allouche (Bouali Said 56'), Boukhari, Lazri, Meziane, Meghichi, Yacef, Meraga, Belhouchet, Guettouche (Zitouni 74') -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid


    Jeudi 23.2.1989 à Mascara Stade "Unité Africaine" Coupe d'Algérie 1/16ème de finale M.A-JSTO 2-2 Belhouchet 10'-Meghichi 20' M.A / Bouiche 55'-Adane 68' JSTO (JSTO aux pénalties 3-1)
    M.A: Laârabi, Teggar (Adel), Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Yacef, Meraga, Belhadi  (Zitouni) Belhouchet, Djahmoune - Remplaçants: Bouali Said, Alane (G.B)  -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid
    JSTO: Amara, Sadmi, Rahmouni, Haffaf, Adghigh, Abdesslem, Ladjadj, Adane (Merad), Bouiche, Hamrani, Meddane - Remplaçants: Hamened (G.B), Mokbel, Ait Mohand, Ait Tahar - Ent: Khalef et  Ziwotko


    Lundi 27.2.1989 à Blida Stade Brakni (suspension terrain du M.A après incidents face au M.Costantine) M.A-R.Relizane 0-0
    M.A: Laârabi, Bouali Said , Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Yacef, Meraga (Zitouni 45'), Belhouchet, Djahmoune, Belhadi (Lazri) -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid
     R.Relizane: Hamzaoui, Megharbi, Harmel, Chemâa, Benouedène, Lahmer (Ould Chiekh), Abbou, Khelili, Megueni, Chlaoua, Benabou, Amiri

     

    Jeudi 2.3.1989 à El Harrach U.Harrach-M.A reporté au Dimanche 5.3.89 au "5 juillet"
     


    Dimanche 5.3.1989 au "5 juillet" Mis à jour U.Harrach-M.A 1-0 Ifticene 65'
    U.Harrach: Nouri, Bouchefra, Keraz, Bechouche, Herabi, Ifticène, Djaâdi (Aouachria), Boukellal Kamel, Amarache, Benomar (Lounici), Rahem - Entraîneur: Benzekri Nour
    M.A: Laârabi, Bouali Said , Teggar, Lazizi, Meziane, Meghichi, Yacef, Maiche, Belhouchet, Guettouche, Djahmoune -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid


    Jeudi 9.3.1989  au Stade du "5 juillet" M.A-E.Collo 2-1 Meghichi 18', Belhouchet 46' M.A / Zeroual 55' E.Collo
    M.A: Laârabi, Bouali Said , Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Belhadi (Lazri 78'), Maiche, Belhouchet, Guettouche (Djahmoune 73') -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid
    E.Collo: Baghloul, Ahmed Chaouch, Lamri, Boulabaiez, Fennazi (Chetti 77'), Boukadoum, Houari (Si Barkat 55'), Zeroual, Guechir, Latreche, Adjerim - Entraîneur: Kezzar
     


    Jeudi 16.3.1989 à Tizi Ouzou Stade du "1er Novembre" JS Tizi Ouzou-M.A 1-1 Merad 86' JSTO / Belhouchet 75' M.A
    JSTO: Amara, Sadmi, Rahmouni, Haffaf, Adghigh, Abdesslem, Ladjadj, Adane, Bouiche, Hamrani, Meddane -  Entraîneurs: Khalef / Ziwotko
    M.A: Laârabi, Teggar, Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Belhadi, Maiche, Belhouchet, Guettouche, Zitouni - Entraîneur: Kermali Abdelhamid
     
     

    Vendredi 24.3.1989 au Stade du "5 juillet" M.A-A.Ain Mlila 0-0
    M.A: Laârabi, Bouali, Boukhari, Lazizi, Lazri, Meghichi, Belhadi, Meraga, Belhouchet, Guettouche, Djahmoune -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid
    A.Ain Mila: Chater (Bendaira), Bouali Y, Ababsa, Medouakli, Mancer, Kraimia, Bouali, Abdelaziz, Menoubi, Bouali Tahar (Benzitoune 86'), Alloui (Lekhiar) - Entraîneur: Mameri
     


    Lundi 27.3.1989 à Oran Stade du "19 juin" M.Oran-M.Alger 0-0
    M.Oran: Benchiha, Bott, Lebbah, Belatoui, Arif (Ouanes 78'), Cherif El Ouezzani, Maroc Karim (Mecheri 60'), Sebbah, Bouhafsi, Belloumi, Meziane - Remplaçants: Châabane, Foussi, Berkane Krachai (G.B) - Entraîneur: Rouai Amar
    M.A: Laârabi, Lazri (Teggar 67'), Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Meraga, Maiche, Belhouchet, Guettouche, Djahmoune - Remplaçants: Zitouni, Allouche, Yacef, Alane (G.B) -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid
     

    Jeudi 30.3.1989 au Stade du "5 juillet" M.A-U.Alger 2-0 Belhouchet 66'-Maiche 83'

    M.Alger: Laârabi, Teggar, Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi (Zitouni 32'), Meraga, Maiche, Belhouchet, Guettouche, Djahmoune (Allouche 38') -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid 
    U.A: Bentalaa, Abdellaoui, Kourifa, Bengana, Osman, Mouaci, Hadj Adlane, Salhi, Kabrane, Benkhalidi, Hemaz (Djebbar) - Entraîneurs: Keddou Djamel / Aksouh Mustapha
     


    Jeudi 13.4.1989 à Guelma Stade OPOW ( Stade d'Annaba suspendu)  U.Annaba - M.Alger 1-1 Djeghal 10' U.Anaba / Djahmoune 39' M.A
    U.Annaba: Abdelaziz,Slatni, Belasli, Manaa, Boukrâa, Mecherfi, Boukemia, Rabat, Djeghal, Zouali,ALI Messaoud, Messas - Entraîneur: Rouas
    M.Alger: Laârabi, Teggar, Boukhari, Lazizi, Meziane, Meghichi, Zitouni, Meraga, Belhouchet, Guettouche, Djahmoune -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid
     

    MCA 1988/1989 

    Samedi 22.04.1989 décès du Monument et fondateur du Mouloudia
    Aouf Abderrahmane dit "Baba Hamoud"
     
     
     
    Jeudi 27.4.1989 au Stade du "5 juillet"  M.Alger -R.Kouba 0-0
    M.Alger: Laârabi, Teggar, Boukhari (Bouali 35'), Lazizi, Meziane, Meghichi,  Meraga, Maiche, Belhouchet, Guettouche, Djahmounne (Zitouni 58') -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid
    R.Kouba: Cerbah, Azeb, Hasnaoui, Zeraia, Chaib, Mebarki, Meghichi, Kaci Said, Dali Yahia, Hedibel, Hamada - Entraîneurs: Zerrar Abdelkader / Amirouche Boualem 
     
       

    Jeudi 5.5.1989 à Ain Beida  U.Ain Beida - M.Alger 1-0 Bentayeb 15'
    U.A Beida: Zekri, Berkani, Hassa,Belili, Djefafla, Bentayeb, Yahi, Amokrane, Kedida, Amiar, Adoum
    M.A: Larabi, Teggar, Boukhari , Lazizi, Meziane, Lazri,  Meraga, Maiche, Belhouchet, Guettouche, Djahmoune  -  - Entraîneur: Kermali Abdelhamid
     


    Jeudi 11.5.1989 au Stade du "5 juillet" M.Alger-J.Bordj Ménaiel 1-0 Lazizi 69'
    M.A: Laârabi, Teggar, Boukhari , Lazizi, Meziane, Meghichi,  Meraga, Maiche, Belhouchet, Guettouche, Djahmoune (Yacef 66' puis Belhadi 80')  -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid
    J.Bordj Ménaiel: Salah Kamel, Maatki, Alem, Kouache, Ould Ameur, Rahmani, Ali Boudhar, Ait El Hocine, Bouzmada, Guenoun (Termoul 66' puis Talaoubrid 80') - Entraîneur: Arzamatsev
     

    MCA 1988/1989

    Jeudi 1.6.1989 à Belabbès "24 février" Union de Bel Abbès-Mouloudia d'Alger 0-1  Djahmoune 29'
    U.Bel Abès: Benabdellah, Louahla, Houari, Bouheni, Dehnoun, Bensahraoui, Benkabou, Youb, Benmimoun, Mekhalfia, Haffaf - Entraîneur: Sennour
    M.A: Laârabi, Teggar, Boukhari , Lazizi (Bouali), Meziane, Meghichi,  Meraga, Belhadi, Belhouchet (Zitouni), Guettouche, Djahmoune  -  Entraîneur: Kermali Abdelhamid




    Le Mouloudia d'Alger temine en seconde position

    Buteurs:

    Bentayeb Chawki 19 buts (Union de Ain Beida)
    ...
    Belhouchet Khelifa  (Mouloudia d'Alger) 9 buts
    Meghichi Said 5 buts
    Djahmoune Kamel 4 buts

     

     

    Mouloudia d'Alger

    "Les folles années de la jeunesse"

    "L'ancien volcan que l'on croyait trop vieux a failli rejaillir le feu".Personne n'a osé rire, même ceux qui prédisaient un feu de paille.Le poète n'a pas été démenti et cette forteresse qui avait du mal à accepter un coup de jeune a fini par se convaincre que l'espoir est synonyme de jeunesse.

    Les fleurs du printemps n'ont pas encore regagné leurs cases, on vous offrira toujours une rose en cette fin de saison.La plus belle dira le poème, la meilleure clamera le conteur.

    Le Mouloudia d'Alger est parti cueillir les plus belles roses pour les offrir à ses nombreux supporters.Il est revenu vainqueur, il sera le représentant algérien en coupe arabe.

    Qui dit mieux? Des jeunes que l'on croyait trop frêles viennent de réussir le coup de maître.Ils avaient raison ceux qui disaient "mettez des jeunes dans votre moteur".

    Ce jeudi, le premier d'un mois de juin de l'année 1988 annonçant la venue très prochaine d'une nouvelle saison, la Casbah d'Alger était en ébullition.Son enfant prodige, le Mouloudia, disputait un match important pour la consécration finale.Une décennie après son cinquième titre national.Le Mouloudia voulait remporter un autre sacre.De Bel-Abbès, il revenait avec une insuffisante victoire qui lui permet quand même de se qualifier à la coupe Arabe des Clubs.Le Mouloudia se classe eb deuxième position d'une saison footballistique qui a vu beaucoup plus de bas que de hauts.

    Tout Alger était à l'écoute de la Mekerra pour suivre la rencontre la plus longue de ce championnat.Tout Alger avait un oeil attentif aux débats qui se déroulaient à Annaba.Le Mouloudia ne sera pas champion c'est tout comme pour la raison la plus simple que rares sont ceux qui prévoyaient un tel cheminement.Au fil des rencontres, l'impossible devenait réalité.Impossible est certes un mot qui ne sied pas à la jeunesse, mais il fallait concrétiser dans la les faits cette affirmation.Jeunesse, synonyme de courage, d'endurance, de joie et de fête.C'est tout cela le Mouloudia d'Alger qui a su placer sa confiance dans le potentiel le plus sûr, le plus certain.

    Ce jeudi, le Mouloudia a tenu en haleine des milliers d'inconditionnels alors que l'objectif demeurait le maintien, voilà que le Doyen est propulsé aux premiers rôle.A Bel-Abbès, il termine une saison en toute beauté.Dommage que ce qualificatif n'embrase pas le déroulement d'un championnat empreint d'une violence puissance mille.

    La Casbah d'Alger était en ébullition.Les feux de Bengales ne seront pas allumés, on ne dansera pas jusqu'à l'aube.On discutera pourtant de ces points perdus à domicile, de combines, d'envahissement de terrain, etc...Pendant de longues heures on parlera de cette jeunesse et de ce toujours jeune entraîneur.Jeune par son travail, on l'appellera désormais le "cheikh".Le vieux Kermali a donné un coup de jeune, comme dirait l'autre.

    Il a fait le meilleur choix, un choix juvénile.La jeunesse veut vivre son temps, quoi des plus normal,alors, que de voir une bande de jeunes venus de tous azimuts pour former ensuite une bande de copains que seul l'âge du printemps, de l'espoir, du corps sain peut engendrer.Tous ces inconnus ont revêtu le maillot du Doyen.Ils ont osé.Ils ont insufflé un second souffle, une dose d'oxygène à un Doyen qui en avait tant besoin.Le Mouloudia d'Alger a reçu un coup de jeune en pleine figure qui a eu pour effet de "décarcasser" une structure qui avait tendance à vivre sur son passé.Les jeunes sont venus pour conjuguer la joie au futur.Ils ont épousé la vieille bâtisse, s'appuyant sur les gloires passées, ils se lancent vers l'aventure du futur.Jolie symbiose.

    La Casbah d'Alger sourit à pleines dents, toutes blanches encore malgré le poids des années.Des noms nouveaux sont sur les lèvres.Larabi, Belhouchet, Zitouni "pépito", Meraga, Lazizi...Ils ont porté haut l'étendard du Mouloudia.Leur mérite est double, d'abord pour leur jeunesse, ensuite pour avoir osé au cours d'une saison où la tension a dépassé son paroxysme.Les jeunes ont su restaurer la vieille maison qui fêtera bientôt ses soixante-huit années (1989).

    Le Mouloudia exportera dés la saison prochaine ses jeunes à travers le monde arabe pour participer à la coupe du même nom (annuler pour cause de guerre du golf 1).Il est certain que la jeunesse du Mouloudia nous offrira des fleurs de pluie recueillie à travaers des pays où il ne pleut presque pas.C'est le secret des jeunes, restons à leur écoute.

    Azeddine Hammou "el-hadef" du dimanche 4 au samedi 10 juin 1989- page 7

     

    Classement final

     

    PlaceClubPointsJouéVictoireNulDéfaiteButs pourButs contreD i f f
    1er JE Tizi-Ouzou 37 30 14 9 7 36 22 +14
    2e MP Alger 36 30 14 8 8 26 21 +5
    3e RC Relizane 34 30 12 8 10 31 28 +3
    4e USM Bel-Abbès 32 30 12 8 10 37 30 +7
    5e ASC Oran 30 30 12 6 12 33 28 +4
    6e JS Bordj Ménail 30 30 12 6 12 34 32 +2
    7e MP Oran 29 30 11 7 12 35 31 +4
    8e USM Annaba 29 30 10 9 11 29 28 +1
    9e JSM Tiaret 29 30 11 7 12 36 38 -2
    10e USM El Harrach 29 30 10 9 11 20 28 -8
    11e RC Kouba 29 30 11 7 12 27 37 -10
    12e AS Ain M'lila 29 30 8 12 10 24 23 +1
    13e USM Alger 28 30 9 10 11 27 34 -7
    14e MO Constantine 27 30 9 9 12 35 33 +2
    15e USM Ain Beida 27 30 11 5 14 35 41 -6
    16e Entente Collo 26 30 8 10 12 27 36 -9

     

    Coupe d'Algérie

     

     

    1/32e de finale

    A Koléa: MCA 1-ESM Berouaguia 0


    1/16e de finale

    A Mascara: JS Tizi Ouzou 2-MCA 2 (JSTO aux tirs au but 3 à 1) Éliminé

     

    la finale de l'édition 1988 - 1989 s'est jouée durant la saison 1989/1990

    le 5 juillet 1990 au Stade du "5 juillet"

    Finale:  EPS-MSPB 1-0

     

    « MCA 1987/1988MCA 1989/1990 »

  • Commentaires

    6
    Vendredi 13 Avril à 16:10

    Salam Tahir 1

    que le nom de l'arbitre : Benmohamed..match joué le jeudi donc correction de la Date

     

    5
    Tahir 1
    Vendredi 13 Avril à 12:50

    Salam - Vendredi 9.12.88 "5 juillet" M.A-U.Annaba 0-0 (non homologué)

    Tu n'as pas la fiche de ce match du 9/12/88 (compos, arbitres etc.) ?

    4
    visiteur_sebbar
    Mercredi 10 Décembre 2008 à 18:10
    merci khouya pour ton message.Le bon vieux temps du RC Relizanr*e va surement revenir puisqu'une prise de consience a ? prise par les dirigeants , lapruve les bons r?ltats cette ann?et la derni? victoire sur tiaret.Bonne continuation pour ton blog et bon courage au RCR et bon retour
    3
    visiteur_www.rapidcl
    Mardi 9 Décembre 2008 à 16:42
    win rakoum yamet zemane aheya relizane
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :