• MESSAOUDENE Mustapha secrétaire en 1921

    MESSAOUDENE Mustapha 1er secrétaire

    MESSAOUDENE Mustapha

     

     

     secrétaire du Mouloudia

    sous la coupe de Sadoun Allel

     

    Le Digne serviteur du Mouloudia

     

     

    On se souvient d'un témoignage émouvant, exprimé par le  Doyen des sportifs Algériens, Hamoud Baba Aouf, fondateur du Mouloudia Club Algérois, au cours du tournage de la série d'émissions, intitulée "Les Gloires du passé', consacrée à l'histoire du MC Alger.

    Ce jour là, le regretté Baba Hamoud avait déclaré dans un passage lors de l'interview télévisée, réalisée au domicile de Bensiam Benyoucef : " vers 1920-1921, j'ai connu les pires difficultés pour convaincre les gens de l'époque que la fondation d'un club musulman était une nécessité pour permettre à notre jeunesse de se développer et de se mettre au diapason de celle de nos adversaires". Aouf avait conclu l'entretien en ces termes : " Heureusement que j'avais autour de moi  un groupe d'Hommes qui avait l'esprit plus ouvert, m'avait compris et m'a soutenu dans mes terribles démarches.je cite , à cette occasion, les noms des plus dévoués tels El Ghers Mohamed, Hafiz Rachid, Khorchi Salem, Allel Sadoun, Bey Abderrahmane, Djaout Ahmed, Mustapha Mesaoudène, Hamoud Skandrani, Bellami Djelloul...A partir  d'une telle reconnaissance, on peut conclure  donc, sans crainte de se tromper,  que Mustapha Messaoudène a fait ses premiers pas dans le monde du sport à l'école de Mouloudia d'Alger depuis son adolescence, il était secrétaire générale à l'âge de 15 ans en 1921 en apprentissage avec Sadoun Allel...

    En 1925, il était encore étudiant.Une raison  de plus pour ses aînés qui voient en lui, un garçon sérieux, de bonne éducation à telle enseigne qu'ils lui confient des tâches administratives.

    Puis, avec le temps, Mustapha Messaoudène se révélera un parfait  collaborateur follement  admiré, par les membres du conseil d'administration compte-tenu de son comportement et de sa relation humaine.

    Né au cœur de la Casbah (Sidi M'hamed Chérif)  le 12 octobre 1906 (15 ans en 1921) plus exactement à l'impasse du Tigre, Mustapha Messaoudène a fait ses études à l'école Sarroy ensuite à l'école  normale de Bouzaréah. Sinon, Mustapha a habité avec ses parents à la rue Languedoc, rue Porte Neuve, rue Berthelot puis vers 1930 aux HBM, Bd Verdun, non loin de la mosquée  Sidi Abderrahmane.

    Messaoudène, comptable de son état, occupera des postes élevés dans ce domaine d'abord aux Ets Ben Brahim (exportateur à Boufarik) ensuite dans "les Tabacs Job" où travaillait également Hamoud Aouf.

    Messaoudène accomplira son service militaire entre 1928 et 1930 et fut rappelé pendant la guerre (1939-1945).

    Depuis sa retraite , Mustapha s’installera définitivement à Mekla, sa ville d'origine où sa famille est connue et très respectée.

    Hélas, le 3 avril  1991, cet ami de tout le monde, celui  qui aura tout  au long de sa vie prouvé sa générosité, sa compétence et son niveau intellectuel, s'éteindra  à 85 ans.

    Que Dieu ait pitié de son âme.

     

    Rabah Saâdallah

     

    « Nadi Ettaraqui "Cercle du Progrès"

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :