• OUCHNI Saïd

    OUCHNI Saïd

     

    OUCHNI Saïd

     

    "La flèche Mouloudéenne"

     

     

     

     

    Le monde de la Bicyclette a vécu des moments glorieux, ceux de l'ancien temps ont connu Remdani, vers 1920-1930 ce fameux cycliste Blidéen était le représentant authentique des musulmans dans cette discipline, en effet avec lui, l'honneur des nôtres était sauf. Il y a eu d'autres moments aussi glorieux avant la révolution de l'indépendance avec d'autres champions tels que Kebaili Ahmed, Zaâf Abdelkader ou Djillali Bencheikh.Ceci démontre que le cyclisme Algérien a derrière lui un prestigieux passée.Il existe en son sein une catégorie d'hommes qui n'ont pas atteint une grande classe, mais qui ont su tenir tête à leurs rivaux européens, défendant leur dignité. Ils méritent, eux aussi,  notre admiration.On peut citer Abbès, Amara et pas mal d'autres mais notre article met en valeur celui que les européens nommaient "le Diable indigène" en l'occurrence Saïd Ouchni pour sa éclatante victoire à Oran.

     

    Qui est Saïd Ouchni ?

    Il est certes plus connu par les vieux fans de la discipline que par la jeune génération mais son nom a un poids dans le monde des "deux roues". Said est né en 1907 demeurant sur les hauteurs d'Alger dans le quartier de "Notre dame d'Afrique", il a débuté la pratique à l'âge de 20 ans sans vraiment quitter le monde du sport jusqu'à sa retraite.

     

    Champion d'Alger sur route en 1927

    Loin d'être un routier, Saïd enleva brillamment le Championnat d'Alger des 100 Kms entre Alger et la Chiffa en Aller et retour alors qu'il est plus un pistard spécialiste dans les courses à l'Américaine.

    Durant la même année il fait équipe avec Belkacem où ils arrivent à remporter une "américaine" du fameux  prix Gustave Ganay d'une distance de 50 Kms.Une semaine après il termine en duo avec Ahmed Remdani en seconde position d'une poursuite passionnante derrière le tandem Casayous-Ferrano .

    Il arrive à gagner un autre 50 kms avec Guercy organisé sur le vélodrome des champs de maneouvres à Alger, 150 tours sur la piste qui ont enthousiasmé la foule présente sur place.

     

    Victoire à Tunis 

    Lors d'une importante épreuve cycliste organisée chez nos voisins, Saïd se comporte brillamment en battant le Champion de Tunisie, Ali Nefati chez lui en étalant tout son savoir faire en menant une course intelligente tant sur le plan technique  que sur le plan de la puissance.

     

    Avant d'opter pour le MCA en 1930 où la section cyclisme venait d'être créé, Saïd a courru sous les couleurs du Gallia Sport d'Alger (GSA) et l'AS St Eugène.

    Il est devenu recordman des 50 Kms (longtemps inégalé) devant d'illustres noms tels que Legrand ou Molier, il remporte plusieurs courses à Alger ou Casablanca pour devenir un vrai spécialiste grâcegrâce à sa puissance mais surtout à son intelligence.

    Il faut signaler qu'après avoir accroché, Saïd est resté fidel au Mouloudia en intégrant la section cyclisme du Club ensuite le staff dirigeant du Mouloudia Omnisports aux côtés de Djaout, Djazouli, Derriche, Djaâfar Bey, Benouna Mustapha et beaucoup d'autres.

    Rabah Saâdallah

     

    https://m.facebook.com/photo.php?fbid=470766236750890&id=100014525531802&set=a.381606139000234&source=57

     

     

    « Aissat idir le MouloudéenMCA 2019-2020 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :