• SAIDI SIEF ALI

     

     

     

     

    SAIDI SIEF ALI

    Médaillé d'argent aux Olympiades de Sidney

     

    L'enfant de Hamma Bouziane à constantine a connu le cross lors des championnat scolaire à 13 ans, il pensait pas en faire sa discipline mais le choix a été fait après les encouragements de ses professeurs.C'est Hocine Benzaiba qui l'enrole dans le club de sa ville natale en 1992 pour faire de lui un vice champion d'algérie sur le 1500 m à tiziouzou lors des finales des championnat cadets et obtenir une surprenante 5ème place au championnat maghrébin et arabe de sa catégorie la même année.

    comme tout les fans de Morcelli, Ali n'était pas indifferent aux exploits de son idole, ce qui l'amena à se spécialier sur le 1500 métres qui est devenu, par la force des choses, la course reine et de coeur pour tout les algériens vu que notre champion Noureddine morcelli régnait sur cette discipline en maitre incontesté et incontestable.

    C'est en optant pour le Mouloudia d'Alger en 1993 en catégorie des juniors, que notre champion Saidi Sief allait connaitre le gloire et cotoyer les étoiles à partir de 1996 en obtenant la méritoire 7ème place au mondial junior à sidney en australie et dans la foulée il va battre le record du 1500 m junior, qui était dans les tablettes de Morcelli, quelques jours après lors d'un meeting en italie.Sans s'arrêtre à cette belle performance, Ali va encore pulvérisé le recod du 200 m lors dans un meeting à Lille en france toujours dans la même année 1997.

    Une année après, il obtient sa première grande performance chez les seniors, en obtenant la médaille de bronze aux championnats d'afrique à DAKAR au Sénégal et réaliser la meilleur performance mondial sur 1500 métres au meeting de zurich ce qui va lui permettre d'être considéré et avoir une certaine notoriété parmi les grands de la discipline bien qu'il enchaina les courses sur les distance du fond et demi fond, sa préférence va se limiter au 500  sur conseils de ses entraineurs.Le choix était judicieux, parceque non seulement il va obtenir satisfaction lors des grand meeting mais aussi une superbe médaile d'argent aux Jeux Olympiques de Sidney en 2000 sur 500 métres derrière le Kenyan Millon Wolde.

    Seulement la chute après la gloire a été vertigineuse, car comme tout le monde le sait, Ali va se distinguer en 2001 par une brillante médaille d'argent aux mondiaux de canada suivi d'un controle anti dopage qui va s'avérer fatidique à notre athléte.En effet Saidi Sief Ali a été controlé positif, déchu de sa édaille et suspendu pour une durée de 2 ans.

    Son retour à la compétition a été moins fructueux, makgré sa bonne volonté pour démonter au monde entier, qu'il n'était pas un tricheur mais plutot une victime d'une machination.Il obtient une 5 éme place aux mondiaux à Helsinki en 2008 et une 10ème place aux J.O d'Athènes pour disparaitre complétement du circuit et d'essayer de se relancer sur le marathon cette année 2011.

    Bon courage champion et bonne chance sur la distance de ton prédécesseur le biskri "El Ouafi" champion olympique à Amesterdam 1928.

    « OUSSALE HERVE90 ans d'histoire:Une école et des hommes »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :