• 2005/2006 La ligue des Champions Arabe : 2ème Participation

     Ligue des Champions Arabe

     

    Deuxième Participation

    2005 / 2006

     

    1/4 finaliste, Battu par "le Mouloudia"

     

     

    Le sacre finale était tout tracé depuis le début de la saison, avec le recrutement de l'entraineur Nouzaret et des joueurs chevronnés, tout les spécialistes donnaient le MCA favori dans une compétition très ouverte et qui a vu d'énormes surprises en cours de route avec l'élimination d'habitués...Seulement avec le MCA et comme à chaque fois, les paramètres extra-sportives ont minés le club et ont influencé sur les résultats et la bonne marche entamé depuis le début de cette saison 2005/2006.

    Le MCA s'est une nouvelle fois fais piéger bêtement et  laissé échapper un trophée à sa porté en se faisant sortir par l'inconnue équipe egyptienne de l'ENPPI malgré la victoire d'orgueil en terre egyptienne avec le nouvel entraineur Sâadi.

    Les problémes et les conflits internes ont éliminé le Mouloudia.

    Pour rappel , le MCA a enregistré sa première défaite à domicile en compétition internationale depuis sa création en 1921.

     

     14 Septembre 2005 à oum dormane

    El Merrikh Soudan - MCA  1-0
    1/16 Finale aller

     
     

     

    Khartoum, El-Merrikh stadium, temps chaud et humide,
    20 000 spectateurs environ. Arbitrage de MM. Ahmed
    Aouda, Ahmed Abou El Ala, Nasser Sadek (Egypte)
    But : Badredine Qalak (87’) El Merrikh.
    Averts. : Diakité, Babouche et Bouacida (MCA). Aymen
    El Kas, Safari et Qalak (El Merrikh)

     

    El Merrikh : Chikosi, Hachabou, Aymen Kass, Ala
    Youssef, Badredine Qalak, Fayçal El Adjeb, Essaoudi
    (Numeïry, 90’+1’), Cheikh Diop (Ali Nounou, 86’), Mamoun
    Zoulou (Haytem Rachid, 71’), Safari, Merghani Kinid. 
    Entr. : Mahmoud Saâd
    MCA : Abdouni, Diakité, Babouche, Bouacida, Coulibaly,
    Zmit, Hamadou, Hadjadj, Deham (Badache, 81’), Boudiaf,
    Sidibé. Entr. : Robert Nouzaret.

     

    Parti négocier le meilleur résultat possible de son lointain déplacement à Khartoum, le doyen version Robert Nouzaret s’est contenté du strict minimum, à défaut de mieux. Une défaite par la plus petite des marges (1-0), concédée en toute fin de partie face à une formation d’El-Merrikh qui n’avait, malgré une compétitivité réelle, rien de galactique.

    Il faut noter, tout de même, que les Soudanais avaient exercé une mainmise quasi-constante sur les débats, tant les Algériens restaient figés dans leur zone hermétiquement verrouillée jusqu’à cette fatidique 87’. Un moment choisi par Badredine Qalak pour planter l’unique réalisation du match suite à un raid emmené par le Yéménite Ali Nounou, qui venait juste de prendre sa place sur le rectangle vert. Les Mouloudéens, qui avaient bien maîtrisé l’entre-jeu, tentaient durant le temps additionnel de revenir à la marque, mais en vain. Le match retour se déroulera le 26 septembre prochain au stade du 5-Juillet (Alger) à partir de 20h.

     

    26 Septembre 2005 au "5 juillet"

    MCA - El Merrikh Soudan 2-0

    1/16 Finale retour



     

    stade du 5-Juillet, temps frais, éclairage satisfaisant, pelouse en parfait état, affluence évaluée à 45.000 spectateurs, arbitrage du trio Al Ardjoun-Yahia Karkouri-Mohamed Ayoub (Maroc), 4e arbitre : Mohamed Lamine Benaïssa (Algérie), commissaire au match : Habib Benaïssa (Tunisie)

    Buts : Deham (4’ et 45’+1’) MCA Exp. : Nouzaret (90’+1’) entraîneur du MCA

    Averts : Mamoun Zoulou (26’), Mohamed Ali (90’) Al Merrikh

    MCA : Abdouni-Largot (Sidibé, 88’)-Bouacida- Coulibaly- Zemit- Diakité –Hamadou - Deham- Bouguèche- Braham Chaouch (Badache, 69’). Entr. : Nouzaret

    Al Merrikh : Shiukzy- Joundi (Ahmed Ali, 60’)- Mohamed Ali- Aïmen Khalifa- Al Margheni Kinid - Badreddine Youssef- Alaeddine Tameur- Abdelhamid Essaoudi (Ali Nounou, 77’)- Zolo- Amir Badreddine- Fayçal Al Adjab (Cheikh Diop, 60’)- Entr. : Mahmoud Saâd.

     

    Le Mouloudia d’Alger s’est qualifié aux 16e de finale de la Ligue arabe des champions, lundi dernier, à la faveur de sa victoire sur El Merrikh du Soudan (2 à 0). Les deux réalisations mouloudéennes ont été l’œuvre de Nourredine Daham. La partie a débuté sur les chapeaux de roues, le MCA a trouvé le chemin des filets quatre minutes seulement
    du coup d’envoi grâce à l’opportunisme de son avant-centre Daham.Bien servi par Bougueche, Daham contrôle le ballon de la poitrine et prend de vitesse son vis-à-vis, il s’engouffre dans la surface deréparation et bat le gardien Chigozie dans le coin opposé. Alors qu’oncroyait que le Mouloudia allait faire cavalier seul, surtout après leratage du buteur mouloudéen quatre minutes plus tard sur un centreparfait de Largot. Ce sont plutôt les visiteurs qui affichent un léger
    ascendant et ratèrent l’occasion de niveler la marque sur une bévue deBouacida. Mais le défenseur mouloudéen rectifiera le tir et dégagera le cuir sur la ligne (25’). Daham, sans doute l’homme du match, s’estmontré très menaçant et inquiète une autre fois le gardien sur uncentre de Bougueche qui fut sauvé in extremis par un défenseur (35’).
    On jouait le temps additionnel de cette première période, Daham,encore lui, profite d’une mauvaise interception dugardien soudanais sur un centre enveloppé de Zemit pour doubler la mise à la grande joie du public. C’est le score à la mi-temps et de la rencontre, puisqueaucune équipe n’est parvenue à trouver le chemin des filets après la reprise, quand bien les hommes de Mahmoud Saâd rateront l’occasion du match dans l’ultime minute lorsque Damer verra son tir dévié en catastrophe en corner par le gardien Abdouni. Silence de mort dans les tribunes. Daham a propulsé ses coéquipiers au prochain tour et Abdouni les a sauvés d’une élimination précoce. Au-delà de cette qualification, les fans mouloudéennes ne retiendront que ces deux noms dans un groupe qui a besoin de perfectionner son jeu. Le coach
    Nouzaret lui-même reconnaît que « l’équipe a connu des hauts et des bas durant le match. Les joueurs ont par moments oublié leur jeu collectif et ont collectionné les erreurs défensivement, ce qui a donné un peu d’esprit à l’équipe adverse ». Nouzaret ajoute que « l’équipe a joué avec le feu, notamment au milieu du terrain », en réponse à une question d’un confrère qui pense que l’équipe d’El Merrikh a posé beaucoup de problèmes au MCA. Mais il se rachète et affirme que « son équipe a elle aussi posé des problèmes à l’adversaire. Elle a créée plusieurs occasions et aurait pu gagner par un score plus lourd ». Le coach mouloudéen s’est montré toutefois très optimiste par l’esprit de groupe affiché durant le match et le rendement de certains éléments, à l’image de Largot et Bougueche qui, pour leur baptême du feu, ont tiré leur épingle du jeu. Il conclut : «C’est un match en plus qui va nous motiver à améliorer notre jeu en prévision des prochains tours. » A noter que le MCA affrontera aux 16e de finale le vainqueur du match entre El Ittihad de l’Arabie Saoudite et Ezzawra d’Irak. Le coach français du Mouloudia ne sera vraisemblablement pas sur le banc de touche à l’occasion de ce match puisqu’il a été expulsé par l’arbitre pour contestation.

     

    7 Novembre 2005 au "5 juillet"

    MCA - Zawra Irak 3-0

    1/8 Finale aller

     

    stade du 5-Juillet - temps frais - pelouse excellente – affluence estimée à 25.000 spectateurs- arbitrage de M. Abdelfattah Issam assisté de MM. Ahmed Abou Ala et Ibrahim Walid Ayoub (Egypte) - 4e arbitre : Mohamed Zekrini (Algérie) - Commissaire au match : Nacer Kraiem (Tunisie)

    Buts:Bouguèche (64'), Deham (73' et 76') MCA
    Expulsions:Haidar Kadhem (33’) Ezzaoura
    Averts. : Faouzi Djouda (13'), Haidar Kadhem (28' et 33'), Uddei Djaouad (57'), Alaa Chakir (84') Ezzaoura , Bouguèche (60'), Diakité (93') MCA

    MCA Abdouni - Belaïd puis Braham Chaouch (54’)- Chaoui- Bouacida puis Boudiaf (73’)- Coulibaly- Bouguèche- Hadjadj - Diakité - Badji - Largot- Deham puis Sidibé (83’). 
    - Entr. : Robert Nouzaret
    Ezzaoura : Uddei Djaouad - Haidar Mahmoud - Yasser Raad - Haidar Kadhem puis Moslim Almas (80’) - Haidar Sabah - Hichem Fayed puis Alaa Chakir (52’)- Haithem Taher - Faouzi Djouda puis Mahmoud Selmane (57’)- Khaldoun Ibrahim-
    Haidar Hoceine - Ahmed Djassem.
    - Entr. : Salah Radhi

     

    Le Mouloudia a pris une sérieuse option sur la qualification pour le prochain tour à la faveur de sa victoire lundi au stade du 5 Juillet sur le représentant irakien, Al Zaoura, par un net 3 à 0. La mi-temps s'est soldée par un nul vierge au cours de laquelle l'attaquant Daham a raté un penalty (28'). Il a tiré dans les décors. Dans le dernier quart d'heure, l'équipe visiteuse évoluera en infériorité numérique après l'expulsion de Haider Khadim pour cumul de cartons, mais sans pour autant profiter aux coéquipiers de Largot qui enregistre son retour à la compétition. Ce n'est donc qu'en deuxième période que les Algérois parviendront à prendre le dessus. Tout s'est joué vite. En l'espace de 10 mn, les hommes de Tardy (Nouzaret étant suspendu a suivi la partie à partir des tribunes) ont scellé le sort de leur adversaire. D'abord par l'intermédiaire de Bouguèche qui signe à l'occasion son premier but de la saison. Embusqué au milieu des défenseurs, le milieu offensif mouloudéen parvient à redresser la trajectoire du ballon suite à un corner bien botté par Badji (66'). L'équipe d'Al Zaoura aurait pu niveler la marque quelques minutes après sur une contre-attaque menée par Haïthem Taher. Il se présente seul face au gardien mais tire à côté. «Une occasion qui aurait pu changer le cours du match», dira l'entraîneur de l'équipe irakienne Salah Radhi. Le Mouloudia réagit de plus belle à cette tentative. Dans la minute suivante, Daham se venge sur son premier ratage et réussit à doubler la mise. Badji, le meneur de jeu de l'équipe, mène un raid en solo et sert sur un plateau Daham, lequel ne se fait pas prier pour mettre le ballon au fond (72'). Complètement déchaînés, le Mouloudia ajoutera un troisième but, toujours par Daham qui signe à l'occasion son doublé de la soirée. Cette fois de la tête. Le centre avant mouloudéen reprend magistralement de la tête suite à un centre parfait de Bouguèche qui a réussi à éliminer au passage un défenseur (76'). Assommés par ce troisième but, les poulains de Salah Radhi ne font que constater les dégâts. Ils auraient pu encaisser un quatrième but par Braham Chaouch dont la reprise de volée, consécutivement à un centre de Chaoui, sera repoussée par la transversale (83'). Le MCA disputera la manche retour dans quinze jours à Oman (Jordanie) avec la ferme intention de confirmer sa performance de lundi.

     

    21 Novembre 2005 à Aman Jordanie 

    Zawra Irak - MCA  1-3

    1/8 Finale retour

     

    Buts : Badji (39e), Bougache (45e), Braham Chaouch (90e) (MCA). Omar Kadhem (80e) (Al Zaoura). Avertissements : Belaïd, Hadjadj, Badache (MCA)

    MCA : Abdouni, Belaïd, Chaoui, Coulibaly, Bouacida, Diakité (Zmit), Largot, Hadjadj, Badji (Braham Chaouch), Daham (Badache), Bougache Ent. : Nouzaret

     

    Le MC Alger s'est qualifié, hier, aux quarts de finale de la Ligue arabe des champions à la faveur de sa victoire sur Al Zaoura sur le score de 1 à 3 au match retour disputé hier à Amman (Jordanie) devant une assistance faible. La bande a bien confirmé sa supériorité sur son adversaire et, du coup, la victoire du match aller (3-0), obtenue il y a quinze jours à Alger. Après un round d'observation, le Mouloudia a pris les choses en main en se créant plusieurs occasion nettes de scorer, notamment par Daham et Badji. Ou encore par Bouacida qui voyait sa reprise de la tête consécutivement à un coup franc de Badji passer légèrement à côté. Et ce n'est donc que logique que le représentant algérien trouvera le chemin des filets. D'abord par le meneur de jeu Fayçal Badji qui, à hauteur des 18 mètres, reprend magistralement de la tête un centre parfait de Bougache et trompe le gardien d'Al Zaoura. Dans l'ultime minute de la fin de la première période, le passeur Bougache se transforme en buteur et parvient à doubler la mise à l'issue d'une belle action collective. Un une-deux avec Daham, l'ancien Blidéen élimine un défenseur et d'un tir du pied droit ne laissera aucune chance au gardien Udee. La bande à Salah Radhi s'est créé quelques occasions qui auraient pu faire mouche n'était la vigilance de Abdouni qui veillait au grain, notamment les deux têtes de Haïder Mahmoud où le portier mouloudéen s'est interposé avec brio pour dévier le cuir en corner (36e et 42e). Au retour des vestiaires, le jeu baissa d'intensité, notamment du côté du MCA, qui semblait satisfait du résultat. Et pourtant, Daham d'un coup franc bien botté (51e) puis Bougache de la tête (60e) faillirent aggraver la marque. L'occasion la plus nette aura été cette percée de Belaïd qui fut descendu à l'intérieur de la surface de réparation, mais l'arbitre ne bronche pas (68e). Dans les dix dernières minutes, l'équipe d'Al Zaoura accentue la pression dans l'espoir de réduire la marque. Elle parviendra toutefois à trouver le chemin des filets par l'intermédiaire de Omar Kadhem qui d'un tir à ras de terre, consécutivement à un joli travail collectif, trompera la vigilance du gardien Abdouni (80e). Haider Abdelamine ratera, deux minutes plus tard, l'occasion de niveler la marque en voyant son tir passer légèrement à côté. Dans l'ultime minute, le MC Alger parviendra à sceller définitivement le sort des Irakiens sur un coup franc bien travaillé par Braham Chaouch qui finira en pleine lucarne. Ainsi, le Mouloudia est qualifié aux quarts de finale, dont le tirage au sort aura lieu les 28 et 29 novembre.

     

    19 Décembre 2005 au "5 juillet"

    MCA - Enppi Egypte 1-3

    1/4 Finale aller

     

    stade du 5-Juillet, temps frais, terrain gras, éclairage satisfaisant, 30 000 spectateurs environ, arbitrage de M. Abderrahim Al-Ardjoun, assisté de MM. Yahia Ghour et Abdallah Belkhtir. Buts : Hadjadj (7’) MCA, Mohamed Younes (9’), Amrou Zaki (72’), Magdy Abdallah (77’) ENPPI

    Avts : Boudiaf (71’) MCA, Amrou Abdou (5’) et Mahmoud Bayouni (26’) ENPPI

    MCA : Abdouni - Chaoui - Coulibaly -Boudiaf - Largot puis Younes (69’) -Hadjadj - Zmit - Hamadou puis Badji (52') - Bouguèche - Badache puis Sidibé (80’) - Deham.

    Ent. : Nouzaret (Dernier match à ma tête du MCA) 

    ENPPI : Mustapha Kamel - Amrou Zaki - Magdy Abdellatif puis Redha Shahata (84’) - Hany Abdallah puis Amrou Fahim (64’) - Samir Sabri - Mohamed Thabet puis Abdelaziz Mohamed Tewfik (80’) - Aymen Saïd - Mohamed Younes - Mahmoud Bayouni - Oussama Hassan - Amrou Abdallah. Ent. : Taha Al Basry

     

     

    La série de mauvais résultats que traverse le Mouloudia d'Alger aura atteint son point culminant, lundi dernier, après la défaite contre ENPPI d'Egypte (3-1) pour le compte du match aller des quarts de finale de la Ligue des champions arabe. La cinquième d'affilée (toutes compétitions confondues) qui n'a fait qu'enfoncer le couteau dans la plaie. C'est la défaite de trop pour l'équipe qui, du coup, aura compromis toutes ses chances de qualification pour les demi-finales. «On a fait ce qu'il fallait faire pour entrer dans le match. On a ouvert le score, mais sur une erreur défensive, l'adversaire est revenu au score. La sortie de Hammadou a chamboulé ensuite le dispositif mis en place. ENPPI a su, après, exploiter nos défaillances en défense pour faire la différence en deuxième période. Je remercie tout de même les joueurs pour l'esprit de combativité et la volonté affichée durant tout le match», dira le coach mouloudéen à la fin de la rencontre. Tout compte fait, l'équipe déjà en crise aiguë depuis le début de la semaine se retrouve désormais au bord de l'explosion. Les supporters hyperexcités après le troisième but égyptien ont jeté leur fiel sur la direction, en particulier le président Messaoudi dont ils réclamaient le départ. Le coach Nouzaret qui a eu jusque-là le soutien indéfectible du public n'a pas été épargné, lui aussi, à la fin du match. Les fans mouloudéens n'ont pas manqué de manifester leur colère par des jets de projectiles.

     

    Le divorce !

    La tension qui prévaut au sein de l'équipe pourrait provoquer des changements imminents. Le divorce entre le coach français et la direction aurait déjà été consommé. Selon certaines indiscrétions ce n'est qu'une question de temps. Même l'entraîneur Nouzaret sait que ses jours sont comptés. Il l'annonce d'ailleurs en pleine conférence de presse juste après le match : «Je sais que mes jours sont comptés, mais si je venais à quitter le MCA, je le ferai avec un grand regret.» D'ailleurs, le premier vice-président, Tourqui, lui a fait savoir, lundi, peu avant le coup d'envoi, que c'est son dernier match à la barre technique de l'équipe. La réaction de Tourqui est venue après le refus de Nouzaret de le laisser prendre place avec les joueurs. Une prise de bec s'est ensuivie, il a fallu l'intervention des joueurs pour calmer les esprits. Tourqui ne lui pardonnera jamais ses déclarations fracassantes sur les ondes de la Chaîne III et surtout le fait d'avoir osé réclamer, au même titre que certains joueurs, le départ de toute la composante de l'équipe dirigeante. Nouzaret, de son côté, ne veut pas lâcher prise et affirme qu'il continuera à assumer son travail. «Moi en tout cas, je serai présent demain (hier, ndlr) à l'entraînement. C'est aux dirigeants de décider, s'ils veulent me licencier ou me maintenir.» Nouzaret ne sait pas s'il sera sur le banc de touche vendredi contre le Paradou AC pour le compte de l'ultime journée de la phase aller. Hier, le bureau devait se réunir pour prendre les décisions qui s'imposent mais rien n'a été fait. Le suspense plane toujours sur le sort du coach français à la barre technique de l'équipe. Entre temps, c'est le MCA qui est le grand perdant dans toute cette cacophonie tumultueuse.

     

    Lundi 20 Février 2006 

    Stade Arab Contractors  le Caire

    Enppi Egypte - MCA 1-2

    1/4 Finale retour
     
    « 2010 Demi finale Aller Al.Ittihad de Tripoli-MC Alger 0-12006/2007 La Ligue des champions Arabe : 3ème Participation »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :