• AMOURA MESBAH

    MCA 68/69 coupe d'Algérie JSEB-MCA  

    AMOURA Mesbah

    L'homme des grandes circonstances

     

    Dans un match n'apparaissent généralement aux yeux du public que ls joueurs dont la très forte personnalité leur permet de se distinguer par le jeu et les gestes vis-à-vis de leurs partenaires et adversaires.

    Mais il y'a les obscurs, ceux qui font tout le travail de préparation et l'abattage nécessaire à une équipe.Ceux-là, malgré leur labeur considérable n'émergent pas tellement du lot des joueurs parceque voués qu'ils sont à un travail obscur, ils n'ont point besoin d'employer les grandes manières pour être efficaces.

    Tant il est vrai que la force et le rendement des premiers dépendent en très grande partie de ceux des seconds.C'est le cas d'Amoura, plus connu par son prénom Mesbah, né le 10.9.1946 à Alger; joueur extrêmement doué, qui a été, plusieurs fois décisif et auteur de superbes productions comme face au MCO à Oran (2-5 pour le MCA le 4.1.1970) ou contre l'USMA à Bologhine quelques mois plus tard (1-2 pour le MCA le 8.3.1970).Irrésistible durant ces rencontres, il a su gagner l'estime du public Mouloudéen très exigeant.Pourtant les yeux du public étaient braqués plutôt sur les stars Tahir ou Betrouni, mais son abattage et sa discipline dans le jeu ont fait de lui le meilleur de tous.Le Mouloudia venait de gagner, en la circonstance,  un futur grand joueur.

    mesbah amoura

    Mesbah avec l'OMR

    Recruté par le Mouloudia durant la saison 1969/1970 en provenance de l'OMR ,la célèbre école de son prédécesseur au club Bachta Anwar, afin de renforcer l'entre-jeu Mouloudéen, il a su saisir l'occasion pour devenir titulaire pour sa première saison chez la famille du doyen des clubs Algériens.Fin technicien, capable de réaliser des exploits techniques dignes de grands joueurs faits de dribbles, de crochets et de contrepieds tout en restant fidel à ses principales qualités qui ont fait sa force:la lucidité et la clairvoyance dans le jeu.Les fidéls supporters Mouloudéens ne sont pas prêt d'oublier ses fabuleux doublés inscrits contre l'USMA (2-2 à Bologhine le 25.10.1970) ou contre le MCO, toujours à  Bologhine (4-1 pour le MCA le 22.11.1970).Des chefs d'oeuvres inoubliables pour le numéro huit Mouloudéen qui ne donnait pas l'impression de forcer son talent.

    Malheureusement pour lui, l'arrivé d'un autre grand joueur de la JS El-Biar, Bachi Zoubir, en l'occurence, et la rude concurrence qui existait au Mouloudia de l'époque, ont fait que Mesbah jouait de moins en moins.Il est vrai que le MCA renfermait en son sein une pléiade de joueurs talentueux, les uns les autres,  qui vont donner au club ses titres de noblesse grâce à une pépinière de jeunes joueurs doués et formés pour gagner.

    Mesbah quitta le MCA à la fin de la saison 1970/1971 avec le sentiment du devoir bien accompli d'avoir participer et contribuer au retour du ce préstigieux club au devant de la scéne tout en éttouffant son palmarès de deux consécrations.Coupe maghrébine 1971, coupe d'Algérie 1971, tels est le palmarès de ce talentueux joueur que nous gardons dans notre coeur et notre mémoire de supporters Mouloudéens nostalgiques de lâge d'or de notre cher club.

    Pour rappel sa dernière apparition (remplaçant)  avec le Mouloudia remonte au Dimanche 21.3.1971 dans le cadre du 1/8ème de finale de la coupe d'Algérie disputé au stade du 20 Aout d'Alger qui a vu le MCA éliminer la JSK au nombre des corners 6-3 après s'être séparé sur le score nul de deux buts partout durant le temps réglementaire.

    Salutations sportives l'Artiste !

    Mesbah avec l'OMR

    « LAAGOUN AhmedLE MCA en compétition Africaine »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :