• BOUHIRED Mustapha

    BOUHIRED Mustapha

    BOUHIRED Mustapha

    Martyr du Mouloudia

    Oncle de Djamila Bouhired

     

    Parcours sportif 

    Racing Club de Paris

    Mouloudia Club Algérois

     

     

    Portant un Nom célèbre mais peu connu, Comptable à la Mairie et Excellent joueur du Mouloudia Club Algérois,  oncle de Djamila Bouhired la célèbre condamnée à mort qui a participé à la fabrication de bombes (chez son oncle Mustapha) sis au 5, impasse de la Grenade à Alger ainsi que pour avoir posé une bombe au "Milk Bar" à Ager ayant fait six morts et plusieurs blessés.

     

    BOUHIRED Mustapha

    Maison Bouhired : le célèbre refuge PC de la zone autonome d’Alger de Mustapha et Fatiha Bouhired née Hattali dit Oukhiti, deux emblématiques acteurs de la bataille d’Alger.

     un refuge qui a abrité de nombreux maquisards, un lieu où chaque coin révèle un pan de l’histoire, notamment l’improbable cachette, qui a longtemps leurré l’armée française, et qui a fini par la démasquer lors de l’arrestation de Zohra Drif.

    Cette maison qui a vu aussi l'arrestation de  Madame Bouhired Fatiha, avec accroché à son sein gauche, la dernière née Hafida.Cette maison fût surnommée « Le château d'If ».Hafida est la fille que Mustapha n'a pas connue.

     

    Au Mouloudia  Mustapha formait avec Tadjet, Deguigui et Ait Saâda un quatuor redoutable, il était courageux et fonceur, il n'avait pas froid aux yeux.

    Militant actif, il a été arrêté à Ain bessem et exécuté à la Casbah d'Alger en 1957, sa femme Fatiha (Oukhiti) était jeune, avait cinq enfants en bas âge, l’aîné était âgé de dix ans,. son dernier était encore au sein. Elle avait vu son mari Mustapha, les deux mains menottées, se faire assassiner devant la maison où elle habitait : la tête éclaté d’un tir de mitraillette, sa cervelle et son sang avaient giclé sur le mur. Rabbi yarhamhoum

     

    http://www.vitaminedz.org/a-la-memoire-d-un-heros/Articles_15688_148987_16_1.html

    Bouhired vu par le Grand  Himoud Brahimi, dit « Momo »

     

    « Chaâbi et le Mouloudia : BOURDIB KamelTEMMAM Abdelmalek »

  • Commentaires

    2
    Nahla Naili Bouhired
    Samedi 11 Février à 16:19

    Merci pour ce texte , qui me met en larmes ... Merci <3 

    Puis je avoir un numéro ou vous contactez svp ? nous le commémorons  le 17 de ce mois et je serai ravie de vous inviter . 

      • Samedi 11 Février à 20:04

        merci Beaucoup Nahla pour votre commentaire et pour votre invitation, je suis vraiment honoré de partager avec la famille de notre Chahid rabi yerahmou ces moments de recueillements et de commémorations ne serait-ce que par mes pensées et mon coeur....malheureusement je ne suis pas au pays pour être parmi cette honorable famille....je serai vraiment ravi de recevoir une ou deux photos de cet événement.SALUTATIONS

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :