• BOUSSOURA Abderrahmane

    Boussoura Abderrahmane dit "Didou"

    BOUSSOURA Abderrahmane

    "Didou"

    l'enfant de la Casbah

     

    Parler d'Abderrahmane Boussoura, "Didou" pour ses amis, c'est obligtoirement parler de la bataille d'Alger, de l'USMA, du MCA et inévitablement de cette vieille merveilleuse et magique Casbah qui l'a vu naitre et grandir.Deuxième d'une famille de 5 enfants, "Didou" vit le jour en 1937 au N° 11 de la rue de la Mer Rouge.Comme beaucoup de camarades du quartier il fréquente assidument pendant de longues années l'école du "divan" jusqu'au fameux certificat de fin d'études qu'il ne put malheureusement obtenir malgré toute sa bonne volonté.
    Fallait-il accepter le fait d'être contraint à l'errance des rues?
    Il n'en était pas question.Le jeune adolescent qu'était "Didou" voulait apprendre un métier.L'occasion lui sera offerte à la maison "Sanson".
    il y restera quelque temps en qualité d'apprenti mécanicien avant de se stabiliser dans un emploi de livreur à la pharmacie "Lopez" situé au Boulevard Camille Saint-Saëns (Bd Mohamed V actuellement), parrallèlement Abderrahmane Boussoura s'donnait régulièrement à sa pratique sportive préféré le football.
    Jeune enfant déja, il disputait des heures durant des parties interminables de foot au stade du Red Star (lieu actuel de l'hotel "Aurassi").Par la suite, sur les consignes de ses amis, il signa une licence à l'USMA où il évolua en catégorie cadette puis en juniors avant d'opter pour le grand MCA de l'époque en équipe réserve.
    Tous ceux qui l'ont vu jouer se rappellent unaniment son gabarit, sa merveilleuse touche de balle et son excellente  clairvoyance dans le jeu au poste d'inter-droit.Incontestblement l'avenir en foot s'annonçait prometteur pour "Didou" qui venait à peine de boucler ses 18 printemps.Mais le destin en décida autrement.
    On était en 1956 et le MCA venait de se retirer de toutes compétitions après les incident survenus le 11 mars lors du match MCA-ASSE.C'était aussi l'année où ce grand garçon séduisant à l'allure sportive, au teint clair et aux cheveux chatains se fit remarquer pour ses qualités physiques et morales.Contacté par le FLN, "Didou" deviendra le compagnon d'Ali la pointe où ils vont marquer l'histoire de la casbah et Alger avec, avant de tomber au champ d'honneur en martyr pour la noble cause.
    Allah yerahmek

    1956 

     De graves incidents où le sang a coulé surviennent lors de la rencontre de football opposant le MCA et l’ASSE. et qui s’apparentait davantage à un affrontement entre le colon et le colonisé .A l’issue de ce match, il a été décidé l’arrêt total des activités sportives ce qui a incité le FLN à procéder à l’arrêt des activités sur tout le territoire national.

     

    A ce moment, le MCA disposait de six (06) sections : football, basket-ball, athlétisme, volley-ball, natation et boxe.

    Les dirigeants autant que les athlètes se sont alors totalement consacrés à la Lutte de libération nationale et ont payé avec fierté et honneur un lourd tribu à la Révolution

    LISTE NON EXHAUSTIVE DES MARTYRS MOULOUDEEN:

    MERAKCHI Boualem, KERRARCI Mustapha, NEKKOUD Mohamed, BENSEMANE, BOUZRINA, BENHEDDADA, OUARGLI, BOURKIKA, LABADI, CHACHOUA, BOUSSOURA, ALI LA POINTE, FERHANI, BOUKHEDRA, Docteur ASSELAH Hocine, BOUHIRED Mustapha, KEBAILI, CHAKROUT,

     

    Il est à noter de nombreuses personnalités ont dirigé ou évolué au MCA telles que :
    FIROUD Kader, ABDOUN Mahmoud, TEMAM Abdelmalek,HARIZI Boularés, les frères SKENDRANI,BENSIAM, TIAR Mohand,BENSM
    AIA ,

    « BOUSRI 1986/1987 Six butsEl Hadj KATRANDJI MUSTAPHA »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :