• MALOUFI Abdelaziz

    MALOUFI Abdelaziz

    Demi-Centre des années 60 et 70

    "Une détente exceptionnelle"

     

    Né le 30 mai 1948 à alger

    International "A"

    Palmarès:

    Champion d'Algérie 1972

    Coupe d'Algérie 1971-1973

    Coupe maghrébine 1971

    Clubs: MCA-NAHD

     

    Incontestablement, un des joueurs les plus élégants de sa génération,Abdelaziz Maloufi grimpe très vite les échelons.Il porte le maillot de l'équipe fanion du MCA à 18 ans à peine.Malgré son apparence timide voire gentille, Abdelaziz qui dispose d'un beau gabarit n'est pas facile à éliminer, notamment dans les duels aériens. Avec un mental de gagneur et une détente exceptionnelle, il est toujours prêt pour les combats et spécialement dans les luttes d'homme à homme.Malgré le changement de son look, il laisse tomber sa longue chevelure pour une coupe courte avec des moustaches bien garnis, il était reconnaissable sur le terrain par sa façon de jouer, purement technique et élégante.

    Il quitte en 1973 le Mouloudia, où il fait toutes ses classes (des minimes en seniors) au profit du NAHD où se trouvent déja ses anciens coéquipiers Bousseloub, Metrah, Chouchi et Berkani.Alors qu'il donne l'impression d'être inaccessible à la fatigue, Abdelaziz Maloufi se voit obligé d'arrêter de jouer au football par le médecin du club, ce dernier lui fait savoir qu'il traîne depuis longtemps des problèmes d'ordre cardiaque.

    Il arrêtera la compétition la mort dans l'âme et garde tout de même son poste de travail ) la CNAN (compagnie nationale de navigation maritime qui parraine le NAHD). C'est dans la discrétion qui l'a toujours caractèrisé qu'il décède au début des années 80, terrassé par le menaçant infractus.

    ALLAH YERRAHMOU

    In "Le Mouloudia cette légende vivante" Belkheir Abdenour p/158

     

     

    Un jour, au stade du 20 Aout, lors du traditionnel derby CRB-MCA, le grand joueur LALMAS Ahcéne sera pris "en charge" par un jeune Mouloudéen, Maloufi (ALLAH yerrahmou).Irrité par le marquage strict, Lalmas tentera d'intimider son vis-à-vis par sa grande technique; c'est alors que Abdelaziz Maloufi sort le grand jeu.A la hauteur du rond central, Maloufi récupère une balle, il est pressé par Lalmas; le jeune Mouloudéen tente une feinte, Lalmas ouvre ses jambes, c'est le "petit pont": Lalmas tombe à la renverse.Médusé, il ne se relèvera qu'après deux minutes.C'était la première fois qu'on voyait "El-Kebch" à terre.

    « ZERGA Ghanem Abdelkader 1964-1972Presse et médias »

  • Commentaires

    1
    visiteur_darakram@ho
    Mercredi 7 Mars 2007 à 18:00
    c'est un peu maigre pour Maloufi... quelle est sa date de naissance ? combien de saisons a-t-l jou?n D1 avec le MCA ?
    2
    sebbar
    Dimanche 23 Septembre 2007 à 11:24
    khouya darakram j'ai pas encore trouv?a date de naissance de maloufi.
    3
    visiteur_racim
    Mardi 18 Mars 2008 à 15:16
    maloufi est nee le 30 mai 1948 a alger
    4
    visiteur_sebbar
    Mardi 18 Mars 2008 à 21:44
    merci khouya racim pour cet ajout.sois le bienvenu dans cet espace.Ta contribution nous sera util pour l'enrichir.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :